Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTristitia › One with darkness

Tristitia › One with darkness

11 titres

  • 1/ Sorrow
  • 2/ Kiss The Cross
  • 3/ One With Darkness
  • 4/ Winds Of Sacrifice
  • 5/ Burn The Witch
  • 6/ Hymn Of Lunacy
  • 7/ Ashes Of The Witch
  • 8/ Dancing Souls
  • 9/ Adagio 1809
  • 10/ Reminiscences Of The Mourner
  • 11/ Dance Of The Selenites

enregistrement

No Quarter Studio (Suède), janvier - février 1995. Produit par Luis B. Galvez. Engineered by Stefan Isebring.

line up

Bruno Nilsson : drums - Thomas Karlsson : vocals - Luis B. Galvez : all guitars, bass and keyboards

remarques

chronique

Tristitia, derrière ce nom révélateur se cache un groupe fabuleux, un des groupes les plus sombres et les plus envoutants qu'il m'ait été donné d'entendre. Pour la comparaison, on pourrait ranger ce premier disque aux côtés de "Dance of december souls" de Katatonia, sorti quelques deux ans auparavant. Cependant, ne vous attendez surtout pas à trouver ici des erreurs. Pas de râles ridicules, de ponts désertiques ou d'étirements dans la longueur sans grand intêret, les suédois de Tristitia on bien compris le principe, il s'agit d'offrir un doom/dark très lent, parsemé d'accélérations très bien senties. Les vocaux sont vraiment excellents, dans les parties lentes, ils relèvent d'un espèce de commandement guerrier chewing-gummeux et voltigeur, dans les rapides, on trouvera des vocaux black du meilleur effet. Ajoutez à celà des nappes de clavier très épiscopales ainsi que des coeurs paiens lointains, et vous aurez déjà compris qu'on a affaire à un disque travaillé et chargé en émotions. Les musiciens jonglent aisément entre guitares acoustiques/électriques, riffs lourds et écrasants/aigus et atmosphériques et les compos s'éloignent de ce fait pour la plupart d'une simple structure couplet/refrain. Finalement, c'est un peu comme si on les entendait jouer, durant une petite heure, nous ficelant de leur musique noire et mélancolique et répétant quelque fois leurs riffs pour le plaisir. A noter que Tristitia fait partie de ces groupes dont les pochettes des disques illustrent parfaitement leur contenu, si çà peut vous aider...

note       Publiée le mercredi 13 mars 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "One with darkness" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "One with darkness".

notes

Note moyenne        8 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "One with darkness".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "One with darkness".

Quorthon Envoyez un message privé àQuorthon
Album beau flippant et surtout...Très personnel...Son incomparable
Note donnée au disque :       
SILENIUS Envoyez un message privé àSILENIUS
Séquence nostalgie vis à vis de cet album car un des premiers achetés en 95 dans ce genre musical si envoutant qu'est le Doom ,genre qui deviendra primordial pour moi ensuite.Ce sont donc pour moi 11 hymnes à la noirceur et au mal etre qui sont bel et bien gravés sur cette galette maudite.Encore de nos jours à l'écoute de morceaux comme Kiss The Cross / One With Darkness/ Reminiscences of the Mourner et Dance of the Selenites l'émotion se fait paroxisme et le palpitant lui se tortille à qui mieux mieux.Une place de choix dans ma cédéthèque pour ce triste album qui résiste bel et bien au temps.
Note donnée au disque :       
COLDSTAR Envoyez un message privé àCOLDSTAR
Je l'ai acquis un peu par hasard. Ca me rappelle un peu Opeth. C'est mélodique, le chant passe, les musiciens sont bons. Néanmoins, pratiquement rien de touchant ou de prenant dans cette musique, et passé les premiers titres c'est redondant. On ne peut vraiment pas dire que je trouve ce disque remarquable, ni positivement ni négativement.
Note donnée au disque :       
Ares Envoyez un message privé àAres
Ce premier album est pas mal bien que l'on sente que c'est le premier. Je m'explique, les compositions sont bien (Dance of the selenites...) mais on sent quand meme de temps en temps un certain manque d'inspiration ou ca traine un peu en longueur ... mais cet album posait deja tres bien le bases du groupes ...
Note donnée au disque :