Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWRobert Wyatt › Theatre Royal Drury Lane 8th september 1974

Robert Wyatt › Theatre Royal Drury Lane 8th september 1974

  • 2005 • Hannibal HNCD 1507 • 1 CD digipack

14 titres - 76:00 min

  • 1/ Introduction by John Peel (2:19)
  • 2/ Dedicated to You but You Weren't Listening (1:36)
  • 3/ Memories (3:58)
  • 4/ Sea Song (9:13)
  • 5/ A Last Straw (4:38)
  • 6/ Little Red Riding Hood Hit the Road (6:42)
  • 7/ Alifie (4:28)
  • 8/ Alifib (6:24)
  • 9/ Mind of a Child (5:26)
  • 10/ Instant Pussy (4:22)
  • 11/ Signed Curtain (4:42)
  • 12/ Calyx (3:19)
  • 13/ Little Red Robin Hood Hit the Road (6:12)
  • 14/ I'm a Believer (12:41)

enregistrement

Drury Lane Theatre, Londres, Angleterre, 8 septembre 1974

line up

Laurie Allan (batterie), Ivor Cutler (voix), Mongezi Feza (trompette), Fred Frith (violon, guitare), Hugh Hopper (basse), Nick Mason (batterie), Mike Oldfield (guitare), Dave Stewart (claviers), Julie Tippetts (chant, clavier), Gary Windo (instruments à vent), Robert Wyatt (chant)

remarques

chronique

La pochette n’a rien à envier aux pires bootlegs qui circulent sous les comptoirs des magasins de disques d’occasion, mais au moins a-t-elle l’honnêteté de mettre en exergue tout ce qu’il faut savoir sur ce formidable document. Qui plus est, la raison principale qui justifie une telle publication aujourd'hui n'est autre que celle qui vise à contrer la prolifération de parutions non officielles à la qualité sonore déplorable, inversement proportionnelle au prix. Ainsi ce célèbre bootleg enregistré au Théâtre Royal de Drury Lane a enfin les honneurs d'une remastérisation décente qui rend instantanément caduque tous les pirates à qui il fait la nique. Faut dire que le concert qu’il nous est proposé d’écouter ici n’aurait sans doute pas la même aura si la simple évocation des noms de ceux qui l’accompagnent ne se transformait pas en autant de portes d’accès instantanées à de mondes aussi merveilleux et singuliers : Mike Oldfield, Julie Tippets, Fred Frith, Gary Windo et Mongezi Feza, Nick Mason, Laurie Allan, Dave Stewart, Hugh Hopper et Ivor Cutler... À peine croyable ! Et pourtant... Je sais ; c’est presque trop. Mais ce n’est peut-être pas là encore l’aspect le plus intimidant du disque ! Car on peut aussi y entendre l'intégralité de l’album "Rock Bottom", dans des versions forcément un peu plus nerveuses, et quelques autres titres piochés chez Soft Machine ou Matching Mole. Enfin, même si l'ordre n'est pas tout à fait respecté, c'est tout de même bien là la colonne vertébrale de ce document exceptionnel. Ça ne vaut pas la version studio, presque inattaquable depuis sa tour d'ivoire, mais c'est un très intéressant coup de projecteur sur ce répertoire qui, aux côtés des sessions solitaires pour John Peel (que l'on retrouve sur l'anthologie "Solar Flares Burn for You"), fatalement plus intimiste, complète le tour d'horizon en nous enrichissant d'une nouvelle perspective. Bref, voilà encore un formidable cadeau de Noël à l’approche des fêtes, sauf que ce cadeau là, je me le suis fait tout seul. Si vous aimez vos proches, je veux dire si vous leur voulez du bien, pensez à eux en leur offrant ce disque. Car ce n’est pas qu’un bout d’histoire que vous leur offrirez, pas seulement un bout de Wyatt non plus. C’est bien plus que cela ; un bout de vous-mêmes. Un bout de nous tous. Une part d’humanité.

note       Publiée le samedi 10 décembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Theatre Royal Drury Lane 8th september 1974".

notes

Note moyenne        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Theatre Royal Drury Lane 8th september 1974".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Theatre Royal Drury Lane 8th september 1974".

jbtyj › mercredi 10 novembre 2010 - 11:40  message privé !

J'ai fait parti des happy-fews qui ont assisté au concert au théâtre des champs Elysées cette année là. J'y étais allé avec l'idée de retrouver Rock bottom, et c'est tout autre chose que Robert Wyatt nous a proposé. Je crois qu'il n'avait du jouer qu'un seul titre de l'album et pourtant, j'ai le souvenir d'un des plus beaux concerts auxquels j'ai assisté. Un moment de communion magique entre le publique et l'artiste.

aur › vendredi 21 mai 2010 - 12:57  message privé !

Excellent !!! L'approche plus jazz, le violon de Frith et la guitare d'Oldfield font des merveilles. Wyatt, un gars qui sait d'où il vient, et qui choisit bien ses amis !!

Punkfloyd › dimanche 25 novembre 2007 - 02:05  message privé !
immense ...et contrairement a progmonster...ce live est une géniale alternative a un rock bottom trop hermétique ... merci guts et progmonster de m'avoir fait découvrir cet artiste authentique ...
Note donnée au disque :       
julayss › mercredi 29 novembre 2006 - 18:57  message privé !
wouah gary windo...
Note donnée au disque :       
Soup › dimanche 11 décembre 2005 - 21:05  message privé !
Excellent album, les interprétations de rock bottom vont du très bon au terrible (little red riding hood hit the road par exemple), en offrant un éclairage différent de la version studio. Les autres morceaux, même s'ils retiennent moins l'attention, sont très bons eux aussi.
Note donnée au disque :