Vous êtes ici › Les groupes / artistesWRobert Wyatt › Solar flares burn for you

Robert Wyatt › Solar flares burn for you

13 titres - 52:17 min

  • 1/ Alifib (3:17)
  • 2/ Soup Song (3:14)
  • 3/ Sea Song (8:11)
  • 4/ I'm a Believer (3:44)
  • 5/ Blimey O'Riley (4:23)
  • 6/ Solar Flares Burn for You (7:46)
  • 7/ God Song (5:12)
  • 8/ Fol de Rol (1:52)
  • 9/ Little Child (3:13)
  • 10/ We Got an Arts Council Grant (1:33)
  • 11/ Righteous Rhumba (1:17)
  • 12/ 'Twas Brillig (5:06)
  • 13/ The Verb (3:29)

enregistrement

Titres 1 à 4 : Langham 1, BBC, Londres, Angleterre, 10 septembre 1974 - titres 5 et 12 : chez Hugh Hopper, Angleterre, hiver 2002 - titre 6 : Home Studio de Nick Mason, Angleterre, printemps 1973 - titres 7 à 11 : Langham 1, BBC, Londres, Angleterre, 5 décembre 1972 - titre 13 : chez Robert Wyatt, Angleterre, début 2003

line up

Alfreda Benge (Alfie Benge) (chœurs), Hugh Hopper (basse, loops), Francis Monkman (synthétiseur, piano, piano électrique, chœurs), Robert Wyatt (chant, percussions, claviers, trompette)

remarques

chronique

Le label américain Cuneiform continue à flatter le palais auditif des admirateurs de la scène canterburienne puisque après avoir exhumé de nombreuses bandes inédites de Soft Machine, Matching Mole, Gilgamesh, National Health et même Nucleus, voici qu'ils s'attaquent à l'épicentre de cette galaxie, j'ai nommé Robert Wyatt en personne. Un choix judicieux puisqu'il précède de peu la sortie officielle de son nouvel album. Et cette coïncidence n'est pas fortuite puisque "Solar Flares Burn for You", c'est le titre de cette publication, contient lui-même des chutes de l'album "Cuckooland" ! Mais là n'est pas l'essentiel. En gros, nous dirons qu'il permet de rédécouvrir les performances de Wyatt publiées jadis sous le sceau des "John Peel Sessions". Ainsi, c’est la gorge pétrie d’émotion que l’on redécouvre quatre des titres de cette séance d'enregistrement, dont une interprétation déchirante du déjà phénoménal "Sea Song". Y ont été adjoints cinq titres supplémentaires d’une session antérieure (1972), toujours pour la BBC. Et pour enrober le tout, la cerise sur le gâteau si vous voulez, Cuneiform y a placé, pile poil, en plein centre, un inédit d’envergure : la musique expérimentale du court métrage qui donne son titre à l’album (vidéo comprise), plage qui subira un tout autre traitement sur "Ruth is Stranger than Richard". "Solar Flares Burn for You", comme les autres titres de cette série, n'a d'autre prétention que d'exister en tant que document. Et bien qu'il s'agisse pour la plupart de morceaux connus, et donc logiquement dénués de surprises, on se surprendra plus fréquemment en train de frissonner ou de vibrer à l'écoute de ce disque que du nouvel essai de ce respectable personnage. Les afficionados de Wyatt ne peuvent de toute façon pas passer à côté de ses deux publications. Mais sans vouloir paraître rétrograde ou vieux jeu, cet album-ci me semble de loin bien plus gratifiant et chargé en émotion.

note       Publiée le samedi 10 janvier 2004

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Solar flares burn for you".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Solar flares burn for you".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Solar flares burn for you".