Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSoils Of Fate › Crime Syndicate

Soils Of Fate › Crime Syndicate

9 titres - 28:35 min

  • 01/ Killaz Beware
  • 02/ Omerta (Men Of Honor / Codex Of Silence)
  • 03/ Blood Money
  • 04/ VS
  • 05/ Crack
  • 06/ Murder Inc
  • 07/ Flowing Under Skin 2.0
  • 08/ Insider
  • 09/ Devoid Of Truth

enregistrement

Recorded and Mixed at Studio Subsonic in August 2002

line up

C H Crantz (Vox / Bass), Kevin Talley (Drums), Mange Lindvall (Guitars)

remarques

chronique

Styles
hardcore
metal extrême
death metal
Styles personnels
brutal death printanier

Parmi la masse brutal death, pas grand chose ne sort du lot - vous en conviendrez : la scène est infestée de clones plus ou moins réussis. J'ai personnellement tendance à préférer les groupes du genre privilégiant l'ambiance à la technique / la brutalité / le groove, et c'est en cela que ce "Crime Syndicate" de Soils Of Fate mérite sa place au sommet de la sélection naturelle Gutsienne : il se paye le luxe de briller dans les deux domaines en mêmes temps - ce qui en soi n'a rien d'exceptionnel, moults groupes l'ayant fait avant lui. La vraie supériorité de S.O.F réside dans le fait que l'ambiance développée ici n'est pas sombre / poisseuse / gore comme dans 99% des groupes de death ambiancés ; ici, on a plus affaire à du gangsta brutal death, ambiance béton / drogue / taudis / Scarface. Du brutal death en marcel / bandana, sous le soleil brûlant de Miami. Ou plutôt de New York, car même si les Soils Of Fate sont quasi-totalement suédois, leurs racines viennent définitivement de la grande pomme. On pense à Pyrexia, Dehumanized et surtout Suffocation (dont est magistralement reprise à la fin du skeud "Devoid Of Truth" du trop court Despise The Sun), pour le groove caractéristique NYDM qui suinte par tous les pores des huit compos de "Crime Syndicate", mais aussi un certain groove NYHC bête et méchant voire hip-hop dans le phrasé (growlé, devrais-je dire). Donc ça moshe sec et bien, avec inspiration (on se fait jamais chier) et une certaine personnalité dans les harmonies (même si en soi, les riffs n'ont rien de réellement nouveau). Le tout exécuté avec une brutalité et une dextérité sans failles : Kevin Talley à la batterie, ça défonce ("Killing On Adrenaline", "Overthrow"... souvenez vous, ce mec n'a pas toujours joué dans des bouses telles que Chimaira ou Daath) - c'est rapide sans tomber dans l'excès, et surtout ultra-puissant - tu sens que ça tape fort sur les fûts. Que ce soit chez les Vomit Remnants, Disconformity, Devourment (dont Ruben Rosas fait ici des feat vocaux sur "VS" et "Crime Inc"), ou chez les français de Happy Face ou Perkiz, j'ai parfois retrouvé ce groove slam-mosh / beatdown / machintruc / tout ce que tu veux, cette grosse masse grognée qui t'écrase par terre, mais jamais cette ambiance mafieuse, vicieuse et fraîche, suintant de sueur et de hargne ghettoïque. La prod est parfaite (c'est pas une grosse bouillie comme il est de rigueur d'habitude dans ce style de brutal death), ce qui ne gâche rien. En bref : si tu veux un clone de Suffocation qui défonce et si tu veux te prendre pour un bad boy en écoutant du metal extrême, jettes une oreille sur ce disque... 5,99/6

note       Publiée le mercredi 1 août 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Crime Syndicate" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Crime Syndicate".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Crime Syndicate".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Crime Syndicate".

TWB Envoyez un message privé àTWB

Bon, je l'ai réécouté, il est vraiment très bon, mais je peux décemment pas mettre plus de 4 à cause de ce "chant"... C'est dommage, le groupe a vraiment son ambiance à lui, très bonne maitrise et qualité des compos sont là, mais les lignes de grognements... mais non... non...

Note donnée au disque :       
TWB Envoyez un message privé àTWB

Je viens de mettre la main dessus, arg, c'est quoi ce chant nul??? Bon, y'a quelque variations de temps en temps, mais bon, j'ai l'impression d'entendre le cri de reproduction d'un gorille mâle pitché dans les graves... Lle son et les riffs ont pourtant l'air de se défendre, mais franchement, la section vocale est presque aussi insupportable que du vieux Prostitute Disfigurement...

Note donnée au disque :       
vargounet Envoyez un message privé àvargounet
Ah oui et puis un nouveau soils of fate est en préparation, ça sort dans pas très longtemps en toute logique. EDIT: tu as un pm potters field j'ai quelques compil's de SOF en stock ;)
Note donnée au disque :       
vargounet Envoyez un message privé àvargounet
oui le soils of fate est facilement choppable via quelques distros, je l'ai eu via meat 5000 records pour la France mais il est même chez adipocere pour ceux qui ont leur temps (c'est les vacances). Sinon pour entorturement c'est difficilement choppable, surtout l'album je crois. J'ai l'album + le mcd mais j'ai eu du cul de les avoir à prix normal. Ils sont assez souvent sur e bay mais 20 euros pour un mcd voilà quoi ... Mais pour entorturement faut vraiment être ouvert d'esprit parce que c'est limite moitié death moitié rap.Moi j'accroche relativement bien mais bon ...
Note donnée au disque :       
Potters field Envoyez un message privé àPotters field
et c'est chopable ça, soils et entorturement ? parce que ça m'intrigue carrément aussi mais je trouve nulle part.