Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMNick Mason › Nick Mason's fictitious sports

Nick Mason › Nick Mason's fictitious sports

8 titres - 36:11 min

  • 1/ Can't Get My Motor to Start (3:39)
  • 2/ I Was Wrong (4:12)
  • 3/ Siam (4:48)
  • 4/ Hot River (5:16)
  • 5/ Boo to You Too (3:26)
  • 6/ Do Ya ? (4:36)
  • 7/ Wervin' (3:58)
  • 8/ I'm a Mineralist (6:16)

enregistrement

Grog Kill Studio, New York City, USA, 1980

line up

Carla Bley (orgue), Howard Johnson (tuba), Michael Mantler (trompette), Nick Mason (percussions, batterie), Chris Spedding (guitare), Steve Swallow (basse), Gary Windo (saxophone ténor, flûte, clarinette basse), Robert Wyatt (chant), Karen Kraft (chant), Gary Valente (trombone), Terry Adams (piano, harmonica)

chronique

Styles
jazz
pop
Styles personnels
avant garde

Vous le saviez vous que le batteur de Pink Floyd avait publié un album sous son nom au début des années quatre-vingt ? Vous le saviez ? (...) Mais l'avez vous écouté ? Si c'est le cas, vous devez savoir que ce n'est pas un album de Nick Mason, le rôle de celui-ci se limitant en réalité qu'au rôle de producteur et de batteur... Mais il me paraissait si pas judicieux en tout cas intéressant de revenir sur ce disque vraiment à part pour une multitude de raisons. "Fictitious Sports" est en réalité un disque de Carla Bley déguisé puisqu'elle en signe tous les titres. Vu la célébrité de la tête d'affiche, Bley affine sa plume afin de réaliser un album franchement pop. Du taillé sur mesure donc pour Mason dont on connaît la passion pour le sport automobile gentiment moquée sur "Can't Get My Motor to Start", sans doute la plage la moins convaicante du lot et dont la place en tout début d'album pourrait prêter à confusion. "Boo to You Too" ouvre la seconde face avec la même maladresse. Autre fait remarquable, les sept autres chansons sont assurés par Robert Wyatt. Nous restons donc en famille puisque les connexions entre l'univers de Carla Bley et Robert Wyatt ne sont plus à prouver, et que pour rappel, c'est Nick Mason qui produisit en 1974 l'historique "Rock Bottom". Et Pink Floyd dans tout ça me direz vous ? Aucune trace, et c'est la bonne nouvelle ! Peut-être "Hot River" sera le seul à vous y faire songer, grâce aux parties de guitare de Chris Spedding et ses choeurs façon "The Great Gig in the Sky". "I Was Wrong" et surtout "Do Ya ?" mettent grandement en valeur le chant d'un Robert Wyatt décidément irremplaçable quand il s'agit de mettre le doigt sur les blessures de coeur. Carla Bley n'oublie pas de se faire plaisir non plus avec les mélodies orientales de "Siam". Mais la grande réussite de ce disque se loge en toute fin d'album, avec l'inquiétant et brumeux "I'm a Mineralist", un titre d'anthologie qui a lui seul en vaut l'achat, si toutefois vous aimez Carla Bley, Robert Wyatt et... Philip Glass ! Car c'est à lui que l'on fait clairement référence avant de faire basculer le morceau dans un thème obsédant, comme sorti tout droit de "Einstein on the Beach". En dépit de quelques réserves, ce seul album de Nick Mason se révèle être un disque tout à fait recommandable auprès de ceux qui n'aiment pas Pink Floyd.

note       Publiée le samedi 14 mai 2005

partagez 'Nick Mason's fictitious sports' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Nick Mason's fictitious sports"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Nick Mason's fictitious sports".

ajoutez une note sur : "Nick Mason's fictitious sports"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nick Mason's fictitious sports".

ajoutez un commentaire sur : "Nick Mason's fictitious sports"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nick Mason's fictitious sports".

SEN › lundi 19 juin 2017 - 21:24  message privé !

+1

Note donnée au disque :       
nicliot › dimanche 21 juin 2015 - 00:05  message privé !

I'm a Mineralist

Note donnée au disque :       
SEN › mercredi 30 novembre 2011 - 19:26  message privé !

Bien qu'inégal ce disque dont les compositions sont signées Carla Bley est truffé de petites perles que je ne me lasse pas d'écouter... "Can't Get My Motor To Start" tout d'abord que j'apprécie personnellement et qui a un petit air de ZAPPA je trouve... "Hot River", "Wervin'" et le génial "I'm a Mineralist" tout 3 interprétés par le vénérable Robert WYATT tourne régulièrement dans mon IPOD... Bref, cet album vaut le détour et mérite bien qu'on s'y attarde... Ce sera 4 boules pour ma part !

Note donnée au disque :       
Burnie › mercredi 30 novembre 2011 - 17:56  message privé !

Bonjour, je vous lis assez souvent (sans me connecter), mais ne participe pas encore aux commentaires (ça pourrait venir...). Ce disque m'en donne l'occasion, car en voilà enfin un de méconnu, et pas surévalué, pas devenu abusivement mythique comme j'en vois tant (par exemple, les louanges systématiques à Zappa sont souvent imméritées, à mon avis). Or, tout à fait de l'avis de Progmonster, je trouve que "Fictitious sports" vaut vraiment le détour. J'ai le vinyle depuis sa sortie, et l'aime toujours. Bien sûr, il ne faut surtout pas y chercher du Floyd, ou sous forme de parodie (Hot river), mais la présence systématique des cuivres, la voix magique de Wyatt, les compositions drolatiques et décalées de Carla Bley, l'énergie de l'ensemble et la dynamique d'une production précise et très soignée rendent ce disque plus qu'intéressant. Si "Boo to you too", et "Can't get my motor to start" sont tous les deux assez mauvais, tout le reste est bon, et particulièrement le bijou superbe "I"m a mineralist". L'ambiance globalement déconnante du disque est parfois assez proche de l'humour zappaien, et il faut lire les paroles pour se rendre compte qu'on est beaucoup dans la dérision ("Hot river", "Do ya" ? etc). Bref, un bon disque très injustement méconnu...

Note donnée au disque :       
Thierry Marie › lundi 20 septembre 2010 - 17:30  message privé !

Eh si, mon cher Monstre, je le savais. Carla Bley est une grande compositrice qui, ici, nous écrit un disque nettement plus rock que jazz, un disque de chansons. Nick Mason nous avait déjà montré qu'il était un excellent metteur en sons. Quant à Robert Wyatt, il transcende tout ce qu'il chante...

Note donnée au disque :