Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPink Floyd › Meddle

Pink Floyd › Meddle

cd • 6 titres

  • 1One of these days
  • 2A pillow of winds
  • 3Fearless
  • 4San Tropez
  • 5Seamus
  • 6Echoes

enregistrement

Air studios, EMI studios, Abbey road studios et Morgan Studios, Londres, 1971

line up

David Gilmour (guitares, chant), Nick Mason (batterie), Roger Waters (basse, chant), Richard Wright (claviers, chant)

remarques

chronique

Styles
pop

Sorti en novembre 1971 soit un peu plus d'un an après le monumental "Atom heart mother", "Echoes" propose un structure assez semblable avec 6 morceaux dont le dernier occupe à lui tout seul une face entière. La musique du groupe s'est depuis le dernier album fortement simplifiée. Oubliés les choeurs majestueux, les cuivres grandioses, les expérimentations électroniques, le floyd revient a une expression délibéremment plus pop/rock. Ce qui n'empêche pas l'album de commencer très fort, un peu comme un road movie endiablé avec "One of these days". Ce morceau, pas du tout représentatif du reste de l'album, est vraiment ultra efficace et réussit à scotcher l'auditeur sur place pendant plus de 5 minutes ! Ensuite on trouve 4 titres très acoustiques : "A pillow of winds", "Fearless" et son passage de "You will never walk alone" (hymne bien connu des supporters britanniques), "San Tropez" et "Seamus". On arrive enfin au sixième et dernier titre, aussi beau qu'il est long (plus de 23 minutes). La guitare de gilmour y est d'ailleurs pour beaucoup. "Echoes" est vraiment un morceau magnifique, ultra abouti mélodiquement, structurellement bien matrisé, tout est ici lumineux. Lumineux comme du cristal.

note       Publiée le lundi 19 août 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • kranakov
  • nicola
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Meddle" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Meddle".

notes

Note moyenne        114 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Meddle".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Meddle".

(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Sentiment de menace "One of these days", avec des scènes de gore à venir ? Tu ne crois pas si bien dire.

Note donnée au disque :       
Raven Envoyez un message privé àRaven
avatar

Je la trouve pas anodine du tout, avec ou sans guillemets, "One of these days"... Elle couve une menace, je dirais pré-apo si c'était pas ridicule, je me souviens bien quand je l'ai découverte vers 13-14 ans, je visualisais fort un générique hyper crépusculaire des seventies, à la Warriors, mais version invasion zombie (old school, pas numérisée), avec des mains qui sortent des plaques d'égout et des silhouettes en surnombre dans la brume.... Elle aurait fait un pur thème pour un Romero.

Note donnée au disque :       
(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Ah oui, je comprends mieux ce que tu veux dire (et c'est plus cohérent, vu que toute cette cette néo-hippies folk-psyché des 00's dont j'ai entendu des bouts de machin sur les CD des Inrocks de ma copine de l'époque m'avait laissé totalement indifférent).

Ah bah Bulle moi après l'avoir vu dans La salamandre et puis Maitresse (du même Schroeder, son mec par ailleurs), c'est pour la vie. Et puis elle a LA réplique dans Au coeur du mensonge de Chabrol, elle le dit d'une façon qui me fait frissonner. Faudrait que je vois ces Schroeder du début quand même.

Message édité le 08-04-2022 à 12:33 par (N°6)

Note donnée au disque :       
Dioneo Envoyez un message privé àDioneo
avatar

Je pensais plus à la partie la plus folk des trucs d'Animal Collective que je connais, voire au Beck du tout premier album, et aussi à des trucs plutôt des années 2000/2010 (voir de maintenant), sans être forcément capable de te sortir des noms comme ça au débotté... Genre les trucs folk psyché lofi (qui ressemblent aussi pas mal à Pearls Before Swines et consorts) sortis sous divers pseudos par Anthony Pasquarosa, le mec qui braille par ailleurs chez les abominables jojos d'SQRM... Je pense vaguement à tout la scène "antifolk" aussi - ou l'idée que je m'en fais, hein, j'ai jamais trop creusé, en vrai.

Sinon pour Bulle O. : pour préciser, dans La Vallée elle joue un personnage insupportable, de base, donc quand je dis "horripilant", tu peux aussi prendre ça comme un compliment ! (Ou alors on peut aussi se dire que la direction d'acteurs sur le film était peut-être aussi inexistante et - oh oh oh - nébuleuse que le scénario, et que par conséquent, même en y mettant absolument du sien, ça ne pouvait pas donner grand-chose, hein, son jeu comme le reste).

Note donnée au disque :       
(N°6) Envoyez un message privé à(N°6)
avatar

Alors on va se calmer direct sur Bulle Ogier déjà. (non mais j'ai pas vu les deux films Floydien de Schroeder, mais en règle générale j'aime beaucoup Schroeder et puis Bulle quoi BULLE <3 <3 <3 !!!! Bon après par contre les films de babos en vrai... j'adore surtout ses docus et ses films Hollywoodiens)

Sinon c'est rigolo, on a mis la même note alors qu'on aime juste l'inverse ! Ce qui prouve bien que les notes, ça sert à rien ! C'est quoi les groupes indés que tu évoques par contre (j'ai une vague idée mais je suis pas sûr, tu veux dire les Grandaddy et consorts) ?

Message édité le 08-04-2022 à 12:09 par (N°6)

Note donnée au disque :