Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWRobert Wyatt › Las Vegas fandango

Robert Wyatt › Las Vegas fandango

13 titres - 77:00 min

  • 1/ Dedicated to You but You Weren't Listening (1:30)
  • 2/ Memories (3:16)
  • 3/ Sea Song (8:55)
  • 4/ A Last Straw (4:29)
  • 5/ Little Red Riding Hood Hit the Road (13:19)
  • 6/ Alifib (4:28)
  • 7/ God Song (5:52)
  • 8/ Behind the Eyes [for a friend] (4:37)
  • 9/ Instant Pussy (8:10)
  • 10/ Signed Curtain (9:26)
  • 11/ Calyx (3:10)
  • 12/ Little Red Robin Hood Hit the Road (6:19)
  • 13/ I'm a Believer (3:29)

enregistrement

Drury Lane Theatre, Londres, Angleterre, 9 août 1974

line up

Laurie Allan (batterie), Ivor Cutler (voix), Mongezi Feza (trompette), Fred Frith (guitare, violon), Hugh Hopper (basse), Nick Mason (batterie), Mike Oldfield (guitare), Dave Stewart (claviers), Julie Tippetts (chant, clavier), Gary Windo (instruments à vent), Robert Wyatt (chant)

chronique

Le "Theatre Royal Drury Lane 8th september 1974" paru à l'automne 2005 est venu remettre les pendules à l'heure. Si malgré tout je juge utile de vous toucher un mot de ce bootleg, c'est à titre comparatif uniquement. Faites le test vous-mêmes ; vous verrez bien qu'au regard du line-up et de la playlist, ce bootleg italien intitulé "Las Vegas Fandango" provient bel et bien de la même source. Quelques différences de taille cependant, du plus anecdotique au plus décisif ; pour cette publication pirate, l'enregistrement se serait déroulé le 9 août 1974 et non pas le 8 septembre (ce qui s'explique par une bête inversion des chiffres). On comprend mieux pourquoi la publication officielle insiste lourdement sur la date, rétablissant ainsi une vérité historique. Ensuite, l'editing est scabreux ; de toute évidence, le gars qui s'est occupé de la numérisation de ce concert ne connaît pas le répertoire de Wyatt si bien que sur les titres enchaînés, il coupe dans le gras quand bon lui semble ("Alifie" se voit ici collé à "Little Red Riding Hood Hit the Road"). Il lui arrive aussi de s'emmêler tout simplement les pinceaux ; "Instant Pussy" est en fait une longue improvisation vocale collective - non retenue sur la publication officielle - le vrai "Instant Pussy" se retrouvant collé ici à "Signed Curtains", ce qui explique sa relative longue durée. Bien sûr, dans ce portrait noir que je dresse, il y a quelques éléments qui donnent l'avantage au bootleg ; ainsi, contrairement au "Theatre Royal Drury Lane 8th september 1974" qui fait l'impasse sur une partie du répertoire chanté par Julie Tippetts, ne gardant en fait que "Mind of a Child", les titres "God Song" et "Behind the Eyes (for a friend)" nous sont eux présentés ici. Mais le gros point faible, celui qui ne peut que faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre, c'est évidemment le son plutôt abominable, indigne d'une bande magnétique. Un souffle et des sifflements persistants viennent s'interposer entre la musique et l'auditeur comme un enclos infranchissable fait de fil de fer barbelé. Pour ma part, la messe est dite.

note       Publiée le samedi 10 décembre 2005

partagez 'Las Vegas fandango' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Las Vegas fandango"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Las Vegas fandango".

ajoutez une note sur : "Las Vegas fandango"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Las Vegas fandango".

ajoutez un commentaire sur : "Las Vegas fandango"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Las Vegas fandango".

Ofboir › lundi 2 juillet 2007 - 23:00  message privé !
Par contre la pochette est nettement mieux