Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWRobert Wyatt › Ruth is stranger than Richard

Robert Wyatt › Ruth is stranger than Richard

cd • 9 titres • 39:07 min

  • 1Muddy Mouse00:50
  • 2Solar Flares05:35
  • 3Muddy Mouse00:50
  • 4Five Black Notes and One White Note04:58
  • 5Muddy Mouse06:11
  • 6Soup Song05:00
  • 7Sonia04:12
  • 8Team Spirit08:26
  • 9Song for Ché03:36

enregistrement

The Manor, Londres, Angleterre, 1975

line up

Laurie Allan (batterie), Brian Eno (claviers), Fred Frith (piano, violon), John Greaves (basse), Bill Maccormick (basse), Gary Windo (clarinette, saxophones alto et ténor), Robert Wyatt (batterie, claviers, chant), George Khan (saxophone)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Il était bien évidemment impossible de faire aussi personnel et profond que "Rock Bottom". Toutefois, Wyatt ne perd pas de temps et rentre rapidement en studio pour sortir ce curieux album constitué de petites pièces aux univers pourtant toujours aussi introvertis. Le disque vinyle d'origine n'avait ni face A, ni face B, mais une face Ruth et une face Richard pour être fidèle à l'esthétique dictée par le titre de l'album. Du coup, le choix de la version du cd, qui débute par la face Ruth, est tout à fait arbitraire. Cette face subdivise en trois parties une collaboration entre Wyatt et Fred Frith au piano par deux pièces instrumentales, "Solar Flares" et le poignant "Five Black Notes and One White Note", adaptation très libre d'un thème d'Offenbach. La face Richard est nettement moins neurasthénique. En effet, y brillent une fois encore les mésestimés et injustement méconnus Gary Windo et Mongezi Feza, du groupe de jazz sud africain, Brotherhood of Breath. C'est d'abord l'enlevé "Soup Song", puis, "Team Spirit", la pièce sans doute la plus progressive réalisée par Wyatt, en compagnie des Quiet Sun, Bill MacCormick et Phil Manzanera. Sans la moindre complaisance, "Ruth is Stranger than Richard" reste un album de très bonne facture qui n'a comme seul défaut que de venir à la suite d'un album éternel et inégalable.

note       Publiée le jeudi 30 mai 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ruth is stranger than Richard".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ruth is stranger than Richard".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ruth is stranger than Richard".

Coltranophile › mardi 15 septembre 2020 - 14:02  message privé !

Je le ressors pas assez souvent, celui-ci. Pourtant, c'est juste que sa grâce est un peu différente du prédécesseur. Moins écrasant, plus dispersé, funambule un sourire au coin des lèvres et une larme à l'oeil, il traverse tranquillement l'abîme. Il a fait son deuil.....ou presque. Et pour ceux que ça peut amuser, écoutez "Five Black Notes....." ici présent et allez jeter une oreille au "Spinning Song" de Nick Cave sur son dernier à la suite.

Kid A › jeudi 27 janvier 2011 - 17:49  message privé !

Je reste scotché par "5 black notes" et "Solar Flares"... Il y a certainement un rapport à faire avec un certain ambiant d'avant le mot, celui d'Another Green Land ou de Low ! Avec toutefois une poussée plus collective dans le façonnement de la sculpture, plus "jazzy" (guillemets!) et d'autant plus florissante... Ah, c'est beau...

Kid A › lundi 24 janvier 2011 - 15:53  message privé !

Petite correction par rapport à la chronique : si j'en crois le livret, le CD commence par la face Richard (avec les "Muddy Mouth"). Et celle-ci est tout à fait extraordinaire. Stranger than Ruth, indeed. On nous sert un genre d'easy-listening ambiant bizarroïde, lumineux, répétitif et organique (à rapprocher peut-être du plus renfermé "A short break"), entrecoupé de petites pièces pour piano/voix. Poésie,fantaisie, quand tu nous tiens... Voilà qu'arrive le scat de "Muddy Mouse", qui fait assurément partie de ce que j'ai entendu de plus beau dans ma vie.

HiM › samedi 8 janvier 2011 - 16:00  message privé !

"5 black notes..." est censé être une (libre) adaptation de la barcarolle des Contes d'Hoffmann d'Offenbach (que j'ai personnellement du mal à reconnaître...), je sais pas si c'est de ça que tu parles.

Note donnée au disque :       
The Gloth › samedi 8 janvier 2011 - 13:57  message privé !

J'ai l'impression que "Team Spirit" est basé sur une valse ou une musique d'opera très connue, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

Edit : pas sûr que ce soit ce morceau-là, l'affichage des titres est assez capricieux.

Note donnée au disque :