Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnenzephalia / Inade / Operation Cleansweep › s/t

Anenzephalia / Inade / Operation Cleansweep › s/t

cd • 5 titres

  • ANENZEPHALIA
  • 1Weltgleichschaltung
  • INADE
  • 2Asteroid probe
  • 33 million minds
  • OPERATION CLEANSWEEP
  • 4Japan
  • 5Untitled

enregistrement

Enregistré en Allemagne, 2005-2006.

line up

B. Moloch (Anenzephalia), René Lehmann & Knut Enderlein (Inade), Operation Cleansweep.

remarques

CD dans une box plastique transparent.
Edité à l'occasion de la tournée japonaise 2006.

chronique

Voici un split collector pour tous ceux qui veillent la moindre apparition des projets concernés, et tout particulièrement Inade. Enregistré et produit initialement pour promouvoir le séjour des trois projets au pays du soleil levant, le reste des exemplaires est désormais disponible via plusieurs vpc. Tous inédits, les titres donnent une vision assez juste du style des groupes, industriel old school pour Anenzephalia ici assez épuré et électronique, dark-ambient abyssale pour Inade (sans atteindre des sommets cela dit) et indus 'new school' pour Operation Cleansweep, mêlant héritage indus saturé et power electronics. La box est assez sympathique, agrémentée de petite cartes promo illustrées de photos des participants. Pas indispensable mais ça fait toujours chic d'avoir ce genre de pièce dans sa discothèque !

note       Publiée le mardi 16 mai 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "s/t".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "s/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "s/t".

p2h › dimanche 9 mars 2014 - 11:17  message privé !

le morceau "untitled" de Operation C est un de mes favoris de leur disco, je trouve qu'il décolle bien la boite crânienne celui ci, le reste casse pas des briques...

Note donnée au disque :       
VL › mardi 26 juin 2007 - 21:33  message privé !
avatar
Inade et Operation Cleansweep nous ont pondu là des morceaux sans âme et bien décevants. On est bien loin pour O.C. des assauts sonores habituels, avec samples provocateurs à gogo. Anenzephalia, quant à eux, font parler les synthés analogiques, avec un long morceau de bravoure linéaire somme toute envoutant, mais bien moins morbide que d'habitude. Ce split s'avere en fin de compte très décevant, et on se reportera plutot sur d'autres lives de ces groupes pour en prendre plein la gueule (pour Anenzephalia, je recommande vivement leur glaçante contribution au Tesco Disco).
Note donnée au disque :       
Marco › mardi 16 mai 2006 - 16:53  message privé !
avatar
huhu
juj › mardi 16 mai 2006 - 16:41  message privé !
quand on fait de l'abyssal, atteindre des sommets est synonyme d'échec intégral, non ? ok je sors