Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCClandestine Blaze/ Deathspell Omega › split album

Clandestine Blaze/ Deathspell Omega › split album

7 titres - 44:06 min

  • CLANDESTINE BLAZE:
  • 1.Will to Kill
  • 2.Blasphemous Lust
  • 3.Raping the Innocent
  • 4.Genocide Operation
  • DEATHSPELL OMEGA:
  • 5.Bestial Orgies
  • 6.The Suicide Curse
  • 7.Seal of Perversion

remarques

Version lp numérotée à 300 copies. Version cd éditée en 2003

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Une collaboration qui s'annonce intéressante sur le papier et qui se confirme une fois la galette assimilée. Pas d'évolution au niveau du style pratiqué par Clandestine Blaze, mais une création qui globalement se bonifie avec le temps et l'expérience. D'un "Will to kill" fangeux qui aurait eu sa place sur "Night of the unholy flames", en passant par un "Blasphemous Lust" punk et simpliste dans l'esprit, un "Raping the innocent " doté d'un riff d'introduction énorme , pour finir sur le néant total avec "Genocide operation", Clandestine Blaze enfonce le clou après des réalisations précédentes réussies. Un projet qui est bel et bien une valeur sûre du black metal contemporain. Les trois titres qui suivent sont la dernière apparition du Deathspell Omega avec Shaxul, période du groupe que je préfère. On notera au passage que les paroles de DSO dans le livret du cd ont été rayés pour les rendre illisibles, comme si on en avait honte ou qu'on voulait faire table rase d'un certain passé. Musicalement, cette partie Deathspell Omega est énorme en tout point. Un black metal avec des riffs acérés qui font mouche à chaque occasion, une inspiration musicale indéniable et un certain talent dans l'interprétation. Trois titres bien longs qui présentent un Deathspell Omega musicalement annonciateur du chef d'oeuvre "Inquisitors of Satan", inimitable voire unique. Ce disque est probablement un des meilleurs splits qu'il m'ait été donné d'écouter jusqu'ici, voire le meilleur, tant les deux groupes excellent dans un art qui leur est propre et qui finalement se complètent à merveille, on passe d'un Clandestine Blaze extrême et froid à un Deathspell Omega talentueux et efficace. Une réussite énorme. Indispensable!

note       Publiée le mercredi 5 juillet 2006

partagez 'split album' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "split album"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "split album".

ajoutez une note sur : "split album"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "split album".

ajoutez un commentaire sur : "split album"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "split album".

Demonaz Vikernes › mardi 15 novembre 2016 - 16:09  message privé !

Des morceaux de Clandestine Blaze poussif as fuck qui rendent la première face imbuvable (le dernier titre à la rigueur. Deathspell Omega propose des pistes intéressantes qui se valent globalement. A posséder uniquement pour DSO, puisque ces bout en train n'ont pas jugé nécessaire d'inclure ces 3 pistes dans leur Manifestations 2000-2001...

Note donnée au disque :       
Spektr › mercredi 17 février 2010 - 11:55  message privé !

Encore un split que l'on écoute que pour la partie DsO, qui même sans attendre des sommets, comporte quand même "The Suicide Curse", qui est une belle réussite du groupe pour ma part.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › vendredi 29 mai 2009 - 11:00  message privé !

aussi, ouais... sacrés finlandais, j'arrive

born to gulo › vendredi 29 mai 2009 - 10:57  message privé !

c'est lui Fleshpress aussi, non ?

Wotzenknecht › vendredi 29 mai 2009 - 10:38  message privé !

C'est Mikko Aspa derrière Clandestine Blaze, DsO, Northern Heritage o_O une raison de plus de m'intéresser à DsO... pour info, c'est le finlandais tordu derrière Grunt & Nicole 12 & son label Freak Animal... tordu mais pas fainéant visiblement