Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEinstürzende Neubauten › Kassetten

Einstürzende Neubauten › Kassetten

  • 2006 • Potomak MUSTERHAUS 5 • 1 CD digipack

cd • 20 titres

  • 1Outgoing Message (Berlin 1986 / Reconstructed 2006)
  • 2Incoming Messages (Berlin 1986-1989 / Edited 2006)
  • 3Décomposition D'un placard (Pour obtenir une augmentation du confort de la couchette) (Paris 29.10.82)
  • 4Diverse Lokationen (Berlin (West) 1980 - 1983 / Performance 2006)
  • 5Michael (Floral Park, NY 1983)
  • 6Verbalien (1980 - 1987 / Performance 2006)
  • 7Atmosphaeren, Berlin (West), April 1980:
  • 8- Morgens
  • 9- Supermarkt
  • 10- Dusche
  • 11- TV + Gitarre
  • 12- Taxi
  • 13- SO 36
  • 14- Strasse
  • 15- U-Bahn
  • 16- Sendeschluss + Gitarre
  • 17- Hinterhof
  • 18N.U.'s Gaesteliste (Berlin 1986 - 1996)
  • 19Eisengrau All-Stars: A
  • 20B

line up

Einstürzende Neubauten, Die Toedliche Doris, P1/E, Unlimited Systems, Padeluun, Wolfgang Mueller, Testbild, Nikolaus Untermoehlen, Annette Humpe, Mania D

remarques

Volume 5 de la série 'MUSTERHAUS' destinée à permettre au groupe de travailler sur son aspect le plus expérimental. https://neubauten.bandcamp.com/

chronique

Le pop art version musique: ‘Kassetten’… Transformer les bruits du quotidien, d’utilitaires banals en art sonore, croquer des scènes de vie sans crayon, archiver des Polaroïds sonores comme autant de bribes de souvenirs, de lieux, de moments, de personnes. Einstürzende Neubauten poussent le concept initial dans son essence la plus séminale, la plus brute et la plus pure en compilant des enregistrements sur cassettes capturant aussi bien des essais expérimentaux en plein air que des bandes de répondeur, des bribes d’interview, de discussions, des bruits de pas, des essais de sons sur n’importe quoi. Comme l’expliquent les titres, il s’agit de saisir des atmosphères, de les digérer, de les modifier. Les deux parties de ‘Eisengrau all star’ auraient été enregistrée dans le magasins de Blix Bargeld avec toute personne se présentant (chacun y va de son improvisation vocale, de son martèlement d’objets, fait mumuse avec des petits sons de clavier, décroche un téléphone en rythme, etc). De la branlette conceptuelle. C’est un point de vue. On peut aussi rapprocher la démarche du ‘stream of consciousness’ exprimé entre autres par James Joyce dans son illisible mais audacieux ‘Ulysses’. On peut y voir un rapport intime avec un quotidien perçu par beaucoup comme banal, zombifiant, écrasant et ennuyeux. Richesse des artistes que d’avoir cette sensibilité apte à tout transformer. Ennuyeux, anxiogène, fascinant, stimulant, gris, coloré, une forme d’avatar de la vie ? A ne pas mettre entre toutes les oreilles et à prendre pour une expérimentation ultime pas inintéressante, plus efficace encore lorsqu’ écoutée dans le noir absolu ou les yeux bandés.

note       Publiée le vendredi 6 mai 2022

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Kassetten" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Kassetten".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Kassetten".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Kassetten".