Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJudas Priest › '98 live meltdown

Judas Priest › '98 live meltdown

cd1 | 13 titres

  • 1 The hellion [01:08]
  • 2 Electric eye [03:48]
  • 3 Metal Gods [04:09]
  • 4 Grinder [04:26]
  • 5 Rapid fire [04:24]
  • 6 Blood stained [05:09]
  • 7 The sentinel [05:47]
  • 8 Touch of evil [05:51]
  • 9 Burn in hell [05:34]
  • 10 The ripper [03:52]
  • 11 Bullet train [05:59]
  • 12 Beyond the realms of death [07:14]
  • 13 Death row [04:23]

cd2 | 11 titres

  • 1 Metal meltdown [05:02]
  • 2 Night crawler [06:12]
  • 3 Abductors [05:54]
  • 4 Victim of changes [08:32]
  • 5 Diamonds and rust [reprise de Joan Baez] [03:55]
  • 6 Breaking the law [02:36]
  • 7 The green manalishi [reprise de Fleetwood Mac] [04:53]
  • 8 Painkiller [06:29]
  • 9 You've got another thing comin' [08:35]
  • 10 Hell bent for leather [03:49]
  • 11 Living after midnight [06:02]

enregistrement

Enregistré live durant le '98 Jugulator World Tour

line up

Ripper Owens (chant), Glenn Tipton (guitares), K.K. Downing (guitares), Ian Hill (basse), Scott Travis (batterie)

chronique

Styles
metal
heavy metal
thrash metal
metal extrême
Styles personnels
heavy metal burné !

A peine un an après la sortie de leur nouvel album "Jugulator", présentant le successeur de Rob Halford, il fallait bien s'y attendre - pas longtemps en fait ! - voilà un album live montrant l'étendue des qualités vocales de Ripper Owens. Effectivement, le bougre s'en sort plus que très bien. On ne va pas scruter tous les différences entre les deux vocalistes, Ripper n'est pas le clone du Metal God, il est simplement très doué et réussi à chanter les grands tubes du groupe sans problème, avec brio. La performance générale du groupe est telle qu'on pouvait s'attendre de la part d'un groupe comme Judas Priest, très pro, réussie, puissante avec une set-list absolument imparable, tous les hits du groupe sont présents avec la part belle à un album comme "British steel". Les anciens morceaux sont pour le coup vraiment surboostés avec une batterie et une rythmique de plomb - littéralement. Franchement, ce live dépoussière bien plus efficacement que n'importe quel aspirateur Dyson tout le répertoire du quintette de Birmingham. Une autre spécificité de ce live est de mettre en avant le public qu'on attend vraiment à l'unisson scander les différents refrains sur ce live. On peut juste regretter une production un peu à la va-vite et un son pas optimal, mais là, je vais chercher la petite bête parce que pour le reste, c'est que du bonheur, autant sur les anciens morceaux que sur les nouveaux qui passent très bien le test de la scène. Bref, que du bonheur ce live, avec un deuxième CD proche d'un best of condensé avec des "Victim of changes", "Painkiller" ou autres "Living after midnight" dantesques. Un excellent live.

note       Publiée le mardi 7 avril 2009

partagez ''98 live meltdown' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "'98 live meltdown"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "'98 live meltdown".

ajoutez une note sur : "'98 live meltdown"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "'98 live meltdown".

ajoutez un commentaire sur : "'98 live meltdown"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "'98 live meltdown".

Pat Bateman › lundi 7 mai 2012 - 23:04  message privé !

Sur Painkiller il fait le boulot même si c'est parfois un peu poussif et Victim of Changes, hum, là c'est clairement un ton en dessous de ce que j'ai pu entendre avec Halford. Mais la voix n'est pas seule en cause, je trouve la production très brute, la part belle est faite à la puissance et ça sonne un peu brouillon par moment, ce genre de prod ne rend évidemment pas justice à un titre comme "Victim...". Diamonds and Rust en acoustique est un moment assez pénible aussi :/ Et You've got another thing comin' manque de feeling, ce titre avec la prod de Jugulator, ça ne passe pas du tout.

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › mercredi 25 août 2010 - 19:48  message privé !

La set-list fait vraiment envie ... ch'ré curieux d'entendre la perf d'owens sur Painkiller et Victim of changes.

torquemada › samedi 11 avril 2009 - 13:09  message privé !

Super set-list, interprétation boostée et quelques innovations (cf "Rapid Fire"). Plus pleins de bons souvenirs qui reviennent (mon premier concert du groupe sur cette tournée).

Note donnée au disque :