Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJudas Priest › Screaming for vengeance

Judas Priest › Screaming for vengeance

cd | 10 titres

  • 1 The Hellion
  • 2 Electric eye
  • 3 Riding on the wind
  • 4 Bloodstone
  • 5 Chains
  • 6 Pain and pleasure
  • 7 Screaming for vengeance
  • 8 You've got another thing comin'
  • 9 Fever
  • 10 Devil's child

enregistrement

Enregistré aux Ibiza Sound Studios

line up

Rob Halford (chant), Glenn Tipton (guitares), K.K. Downing (guitares), Ian Hill (basse), Dave Holland (batterie)

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
heavy metal

"Screaming for vengeance"... Qui n'a jamais entendu l'"Electric eye" de Judas Priest, plus ou moins la version priestienne du "1984" de George Orwell ? Un monument, des solos inoubliables, un chant varié toujours au top... Voilà, le Priest comme on l'aime est de retour, balançant du gros heavy metal avec génie, des riffs inspirés et un feeling terrible avec des breaks aux p'tits oignons. Au moment même où on l'attend le moins, Judas Priest revient aux affaires (comme pour "British steel" deux ans plus tôt d'ailleurs) avec un album moderne, agressif et accrocheur mais surtout rythmé. A vois la set-list avec des morceaux comme "You've got another thing comin'", "Riding on the wind", "Bloodstone" ou encore le morceau-titre totalement sous-estimé et son refrain à chanter sous la douche, inutile de tergiverser, "Screaming for vengeance" est un album clé dans la carrière du groupe. Contrairement à "Point of entry", le quintette ne se contente pas de simplement aligner les morceaux (insipides) sans innovations, le coude à la portière, mais varie les rythmes, les styles tout en agrdant cette touche mécanique et même futuriste que la formation continuera d'explorer et d'utiliser sur la suite de sa carrière, surtout au niveau du visuel. Même si ce dernier a tendance à (mal) vieillir, cette imagerie de science-fiction directement issue de "Tron" (premier film incorporant des images créées par ordinateurs - sorti la même année) était alors plutôt originale et collait parfaitement à l'atmosphère froide de la musique du Priest. Et même si l'album compte 2-3 morceaux un poil dispensable (tout en restant corrects) comme "Pain and pleasure", "Fever" ou la reprise de "Chains", très hard FM qui arrive comme un cheveu sur la soupe et rappelant un peu trop les mauvais côtés de "Point of entry", "Screaming for vengeance" est un incontournable des anglais et est une valeur sûre pour toute personne désireuse de découvrir la formation.

note       Publiée le mercredi 16 avril 2008

partagez 'Screaming for vengeance' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Screaming for vengeance"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Screaming for vengeance".

ajoutez une note sur : "Screaming for vengeance"

Note moyenne :        22 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Screaming for vengeance".

ajoutez un commentaire sur : "Screaming for vengeance"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Screaming for vengeance".

(N°6) › samedi 2 juillet 2016 - 22:02  message privé !
avatar

Yep. Aja Kong !

Note donnée au disque :       
M-Atom › samedi 2 juillet 2016 - 21:49  message privé !

The hellion...ou le heavy metal résumé en a peine une minute !

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mardi 6 novembre 2012 - 12:26  message privé !

c'est le moment de le trouver dans le bac à soldes, etant donné la sortie de l'edition cd+DVD en concert de 1983 (qui est super parait-il)

stankey › dimanche 4 novembre 2012 - 14:05  message privé !

Quel bonheur ce disque, ça fleure bon les années 80, mais en bien ! En ce qui me concerne, leur meilleur album. Qu'est ce que je me marre en regardant aussi le 'Live Vengeance 82', le DVD de la tournée. Une paire de guitaristes formidable, et Rob Halford, quel cinoche à l'époque ! Quand il achève sa moto à grands coups de fouet ^^

Note donnée au disque :       
Mountain of Judgement › jeudi 10 juin 2010 - 20:01  message privé !

J'voulais pas me lancer dans l'acquisition des JP pour raison financière, mais celui-là va bien falloir l'acheter un jour. Le tag dit tout : usine à tubes! Du très grand putassier!

You've got another thing comin'!

Note donnée au disque :