Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSex machineguns › Made in Japan

Sex machineguns › Made in Japan

cd | 11 titres | 52:53 min

  • 1 おじいちゃん [3:18]
  • 2 TEKKEN II [5:20]
  • 3 IIllusion city [3:44]
  • 4 エステティシャン [4:17]
  • 5 MAGNUM fire [6:01]
  • 6 Secret KILLER [5:16]
  • 7 Iron Cross [6:06]
  • 8 American Z [4:23]
  • 9 Operation TIGER [6:01]
  • 10 ONIGUNSOW [3:08]
  • 11 Yellow Card [5:19]

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Anchang (guitare et chant), Sussy (guitare), Noisy (basse), Speed Star Sypan Joe (batterie)

chronique

Styles
metal
heavy metal
Styles personnels
speed/thrash très carré

Sex machineguns est la six-millième référence de Guts et je ne suis pas peu fier de faire connaître ici ce groupe qui pourrait être mieux considéré s’il ne traînait pas – volontairement – l’étiquette Visual kei, péjorative pour beaucoup. Là où certains voient un groupe d’androgynes avec des instruments de musique tout juste bon à faire crier les minettes nippones pré-pubères, je vois un groupe pratiquant un heavy/speed metal assez frais et à la japonaise, c’est à dire, très carré et remarquablement exécuté. Les japonais ne font que peu de metal et celui-ci est souvent en retard de 20 ans, mais ce metal est toujours très revigorant et sait rajeunir le style. Sex machineguns ne fait pas exception, bien au contraire. En 52 minutes, le groupe nous propulse à la grande époque du speed/thrash 80’s (qu’il pratique toujours du reste) qui les rapprocherait tantôt de Helloween période "Walls of Jericho", tantôt de Testament, période "Souls of black" et "Practice what you preach", mais le tout chanté en nippon s’il vous plaît. Et même si certains titres sonnent très standard comme ‘’tekken II’’, ‘’iron cross’’ ou ‘’american Z’’, le groupe sait proposer quelques originalités comme le très expérimental ‘’secret killer’’. A noter surtout les morceaux ‘’illusion city’’ qui n’est autre que le générique d’un OAV de City Hunter (aka Nicky Lason) et ‘’Magnum fire’’ qui figurent dans ce même amine. Une belle marque de reconnaissance pour un groupe au pays du soleil levant et du manga, et un groupe prometteur qui mériterait d’être plus connu en occident.

note       Publiée le dimanche 6 juin 2010

partagez 'Made in Japan' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Made in Japan"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Made in Japan".

ajoutez une note sur : "Made in Japan"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Made in Japan".

ajoutez un commentaire sur : "Made in Japan"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Made in Japan".