Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSsab › Ssab songs

Ssab › Ssab songs

1 titres - 27:20 min

  • 1/ Ssab Songs (27:20)

enregistrement

USA, 1999

line up

Harmony Korine, Brian Degraw (instrumentation, bidouillages)

chronique

Styles
rock
ovni inclassable
Styles personnels
montage audio

Finalement, c'est assez souvent que je me retrouve dans l'étrange position de devoir traduire par des mots ce qui est, par essence, inexprimable. Je veux dire, les mecs qui font de la musique aussi dérangée que celle que l'on peut entendre sur ce projet SSAB, s'ils ont choisi la musique pour le faire, c'est sans doute parce que ce qu'ils ont à dire, ils ne parviendraient pas à l'exprimer autrement que par ce biais là, non ? Vous ne croyez pas ? Pourtant, l'entité bicéphale de ce groupe mystérieux voit Brian Degraw collaborer avec Harmony Korine, le Harmony Korine à qui l'on doit l'écriture de films tels que "Kids" ou "Ken Park". Littérature, cinéma, musique. Voilà. Ils avaient le choix, à priori. Et ils ont choisi la musique. Enfin... La musique... Entendons nous. Ce qu'il y a à écouter sur SSAB me renvoit presqu'instantanément à deux ou trois figures emblématiques de la musique américaine, de ceux qui sont parvenus à la désacraliser, en bons iconoclastes qu'ils étaient. Je pense bien entendu à Don Van Vliet (aka Captain Beefheart), aux Residents, à Cromagnon, aux Red Krayola... On le voit, quelques références psyché tout de même, mais contrairement aux artistes précités, la demi heure de "Ssab Songs" ne décolle jamais. Elle est plus terre à terre. A ranger, pour ceux qui connaissent, avec l'étrange EP "My Sister=My Clock" publié par les anversois de dEUS. Tout comme eux, bien que constitué de différentes parties bien distinctes, il ne s'agit que d'un long morceau, un montage/collage fait de brics et de brocs, d'approximations volontaires, de minimum syndical, d'efforts rudimentaires. Quelque chose de barré quand même, de pas très net, un peu à l'image du tout aussi insaisissable premier disque solo de John Frusciante, guitariste des Red Hot Chili Peppers, sur "Niandra Lades and Usually Just a T-Shirt". Bref, un disque qui a définitivement sa place ici, mais que je me vois mal, en toute honnêteté, écouter régulièrement, même par plaisir purement masochiste.

note       Publiée le samedi 19 février 2005

partagez 'Ssab songs' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ssab songs"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ssab songs".

ajoutez une note sur : "Ssab songs"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ssab songs".

ajoutez un commentaire sur : "Ssab songs"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ssab songs".