Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPsychic TV › Themes

Psychic TV › Themes

vinyl | 8 titres

  • 1 Part I. Piano And Clarinet.
  • 2 Part II. 23 Tibetan Human Thigh Bones.
  • 3 Part III. Cowbell, Bicycle Wheels And Vibes.
  • 4 Part IV. New Guinea Headhunters Pipe, Large And Small Drum.
  • 5 Part V. Piano And String Machine.
  • 6 Part VI. Recording Made At Jonestown, Guyana At The Time Of The Suicides.
  • 7 Part VII. African Initiation Drum And Animal Tusk Horn.
  • 8 Part VIII. Various Temple Bells, Gongs, Cymbals And Vibes.

line up

Peter Christopherson, Genesis P-orridge, David Tibet, Paula P-Orridge, Stan Bingo

remarques

Bande-son de la double VHS 'First Transmission' (1982). Offert à l'origine en bonus de Force The Hand Of Chance (1984). Réédité comme CD1 de la box 'Themes' sortie chez Cold Spring en 2011.

chronique

Styles
dark ambient
indus
ovni inclassable
Styles personnels
proto-rituel

Enregistrés à l'origine pour accompagner la performance retranscrite sur la VHS 'First Transmission' et humblement offert en bonus à la première édition de Force the Hands of Chance, ces Themes fonctionnent un peu comme une synecdoque de tout Psychic TV : séminaux et brouillons, bien plus intéressants en tant que rencontres d'idées qu'en tant qu'objet musical. En 1982 le collectif de chaos magick Temple ov Psychick Youth rencontrait déjà un certain succès et Psychic TV se voulait à l'origine en être le bras audiovisuel. Même si les chemins des deux groupes s'éloigneront vite l'un de l'autre, les Themes sont encore un pur produit des ambitions spirituelles et désordonnées du collectif originel. Le bref texte explicatif encourage l'adepte à faire sien les rencontres fortuites de sonorités à priori contradictoires : une roue de vélo (bonjour Duchamp), percussions africaines, gongs tibétains et, Gen P-Orridge oblige, un petit enregistrement de Jim Jones... cela ne vole pas bien haut me direz-vous, comme du Nurse With Wound en moins drôle : au moins n'ont-ils pas ici la prétention de faire autre chose, au vu des titres auto-descriptifs. Mais alors, pourquoi séminal ? Au delà de l'influence du TOPY, la réponse est dans le second titre : des fémurs humains comme instruments. Diantre ! Imaginez les trépignements des jeune mâles en quête de sensations fortes, déjà asphyxiés dans les déconstructions de Gysin, Burroughs, Crowley et Spare, quand ils prirent conscience qu'on pouvait recycler mémé dans des rituels magiques. Anecdotique, certainement, mais essentiel pour comprendre la manière dont la contre-culture occulte post-TOPY a récupéré certains codes au détriment d'autres. On sait par exemple que Coil, pur produit du collectif, sortira son 'How To Destroy Angels' un peu plus tard et s'émancipera par la même occasion. Moins connu mais tout aussi inspiré, un certain membre autrichien nommé Michael DeWitt créera son label Nekrophile Records en 1983 et accueillera entre autres les tous premiers enregistrements de Coil et Zos Kia. Il s'éprit de cette histoire macabre et se mit en quête non pas de fémurs mais de sac entiers d'ossements à mettre à l'ouvrage. Son unique LP ouvrira la voie royale à toute la scène occulte et rituelle qui continue de faire des émules à ce jour - je parle bien évidemment de Zero Kama.

note       Publiée le mardi 24 mars 2020

Dans le même esprit, Wotzenknecht vous recommande...

partagez 'Themes' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Themes"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Themes".

ajoutez une note sur : "Themes"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Themes".

ajoutez un commentaire sur : "Themes"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Themes".

ledl › vendredi 27 mars 2020 - 04:53  message privé !

Zero Kama qui, me semble-t-il, n'est pas chroniqué ici...

E. Jumbo › mercredi 25 mars 2020 - 03:55  message privé !

Je trouve cet album très reposant, notamment le morceau avec la bicyclette...

Note donnée au disque :