Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPsychic TV › Towards thee infinite beat

Psychic TV › Towards thee infinite beat

cd • 12 titres

  • 1Infinite beat
  • 2Bliss
  • 3Drone zone
  • 4S.M.I.L.E.
  • 5I.C water
  • 6Black rainbow
  • 7A short sharp taste ov Mistress mix
  • 8Horror house
  • 9Jigsaw
  • 10Alien be-in
  • 11Stick insect
  • 12Money for E...

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

The Beat Farm, London, Angleterre, du 1er au 23 janvier 1990. Pré-enregistré à Time Square, Londres, décembre 1989.

line up

Genesis P-Orridge (chant, claviers, violon), Paula P-Orridge (claviers, vocaux), Matthew Best (batterie, clavier), Fred Giannelli (guitare, samples, clavier), Daniel Black (clavier)

Musiciens additionnels : Gini Ball (violon), Dave Ball (claviers additionnels, samples), Jordi Valls (vocaux)

remarques

chronique

Psychic TV ou la machine temporelle emballée telle un Nautilus naviguant entre les vagues du cosmos toujours plus près de l’essence de la vie. En moins de deux ans, le collectif aura effectué une petite excursion dans le passé époque psychédélique avant d’opérer un virage radical vers l’industriel gris des 80’s pour se projeter déjà en avant, vers ce qui s’annonce comme le phénomène des 90’s, un mouvement musical hérité des valeurs peace’love’n’drogues des sixties et porté par un beat primal qui va cartonner en Grande-Bretagne et le monde: la techno. Quand on se penche en profondeur sur le concept (car c’est bien de ce dont il s’agit) du Temple OV Psychic Youth dont Psychic TV se veut le bras médiatique, on réalise à quel point l’idée est profonde, risquée, novatrice (même si inspirée de nombreux travaux) dans sa volonté d’ouvrir et de ne pas délimiter tant la magie que l’art. Le système des lettres, des communications du Temple n’a-t-elle pas quelque chose d’ailleurs d’un proto-réseau social mondial ? Il apparaît que dans sa démarche sincère, Genesis P-Orridge était un visionnaire; il ne pouvait donc qu’anticiper (je n’ai pas dit créer) un tel mouvement et avec ‘Towards the infinite beat’, il s’y engage clairement sans renier quoi que ce soit de la philosophie motivant Psychic TV. Le disque, comme son nom l’indique, s’articule dans une version personnelle de la techno dans sa portée minimale mais non dominée uniquement par l’electro. C’est spécialement l’aspect tribal qui est exploré avec des pièces longues portées par le fameux rythme propre au genre mais joué sur une vraie batterie, des grincements de guitare dans le lointain, des vocaux déformés et des petites mélodies surgissant en avant-plan. Mais même sur un disque de cette trempe, rien n’est joué de A à Z. Après nous avoir baladé dans le cosmos, le groupe revient à une forme de new wave triste aux rythmiques dansantes (grandiose et mal nommé ’S.M.I.L.E.’) pour glisser et c’est ironique, à un hommage à Ian Curtis (qui souhaitait rejoindre le Temple et aurait été au téléphone avec lui peu avant sa mort, selon Genesis), sonnant très New Order en plus inquiétant. De fait, le son paraît moins moderne, les sonorités renouant quelque peu avec les 80’s avant de repasser à de fort bonnes choses plus trance, ainsi le bon ‘Horror house’ (le travail sur le rythme y est impeccable, toujours au bord de la rupture) avec les effets de répétitions sonores de la voix. Le timbre volontairement monocorde de P-Orridge confère une aura gourou hallucinogène aux morceaux. Une question légitime aux défricheurs, le skeud a-t-il bien vieilli ? Réponse personnelle: il est intemporel. Bien sûr sa portée est datable rythmiquement mais au niveau du travail sonore hérité de la tradition industrielle, du background groupe et non DJ des musiciens, il s’écoute selon moi avec la même portée et la même pertinence aujourd’hui. Exception faite à mon sens des deux ultimes pièces moins profondes moins accomplies en leur noyau profond. Psychic TV demeure un projet artistique fascinant capable d’entraîner ses fans au delà de frontières qu’ils n’aura jamais songé un jour franchir…

note       Publiée le mardi 6 octobre 2020

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Towards thee infinite beat".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Towards thee infinite beat".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Towards thee infinite beat".

taliesin › jeudi 8 octobre 2020 - 13:39  message privé !

Ces projets "acid" sont parmi ceux que je préfère chez P.T.V. ! Et je trouve 'Peak Hour' encore meilleur !

Note donnée au disque :