Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPsychic TV › Thank you

Psychic TV › Thank you

vinyl 45t • 2 titres

  • 1Thank you (part 1)
  • 2Thank you (part 2)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Galuminium Foils Studios, Williamsburg, Brooklyn, New York, USA.

line up

Genesis Breyer P.Orridge (chant), Alice Genese (basse), Jeff Berner (guitare), Jess Stewart (clavier), Morrison Edley (batterie, percussions)

remarques

Inclut un patch. Vinyl doré. https://psychictv-ptv3.bandcamp.com/album/thank-you

chronique

Styles
gothique
psychédélique
Styles personnels
space psychedelic goth rock...

Tout est dans le titre, les paroles…Neil Andrew Megson devenu légalement Genesis P.Orridge devenue Genesis Breyer P.Orridge…’Nobody ever told me before, so simple that they loved me, Nobody ever told me before ,called me beautiful, nobody ever told me before"I ADORE YOU", Nobody ever told me before, I’d kill my self if I wasn't with you’…En 2007, elle perdait son âme soeur, son autre moitié au sens propre…Lorsque l’on voit Genesis avant et après, je ne puis m’ôter de l’esprit que cette chanson est dédiée à Lady Jaye…Musique typique de cette ultime période de Psychic TV, gothique psychédélique (beaucoup d’influences Pink Floyd notamment), un peu tribale, un peu spatiale, un peu triste mais aussi tournée vers le ciel. ‘There's nothing like this nothing like a LONG KISS, Nobody ever said they loved me, Nobody ever said that I was beautiful, Nobody ever said they really loved me, No one ever said I was beautiful, NOW I live with this, NOW I live with this, NOW I have to live with this, NOW I have to live with this, THANK YOU’…Le corps de Lady Jaye est mort, pas son esprit, Genesis qui a son portrait tatoué déclarait que le projet continuait. C’est ce que l’on ressent. De la tristesse mais une vraie forme d’énergie, une reconnaissance sincère pour cette force accordée. On la vit sur la seconde partie, ‘On ne passe pas’, c’est déclamé en français. Même ambiance psychédélique sombre, plus torturée, conquérante (étonnamment par moment, je songe presque à Marilyn Manson dernière époque). Cette électricité stridente, ces rythmiques tribales, siéent à merveille à cette nouvelle mouture du collectif. Le lien avec le passé se tisse par cet amour du psychédélisme mais avec cette fois-ci un aspect plus mélodique, plus plombé, grinçant paradoxalement. Si les deux parties se ressemblent, elles se complètent plus qu’elles ne se copient; elles proposent deux points de vue sur la même question, deux points de vue qui ne forment qu’un, selon l’expérience de pandrogénie. Deux fois neuf minutes et on ne voir rien passer. Un single splendide, profondément touchant.

note       Publiée le dimanche 27 septembre 2020

Dans le même esprit, Twilight vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Thank you".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Thank you".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Thank you".