Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPsychic TV › Thee fabulous feast ov flowerling light

Psychic TV › Thee fabulous feast ov flowerling light

cd • 11 titres

  • 1Intro
  • 2I like you
  • 3Just like Arcadia
  • 4Godstar
  • 5Roman P
  • 6Unclean
  • 7Baby's gone away
  • 8Southern comfort
  • 9We kiss
  • 10Thee starlit mire
  • 11Ov power

enregistrement

Enregistré live au Hammersmith Palais, Londres, Angleterre, le 19 mai 1985.

line up

Alex Fergusson, Dave Ball, Max Prior, Genesis P-Orridge, Hilmar Örn Hilmarsson, Mouse, Rose McDowall

remarques

https://coldspring.bandcamp.com/album/thee-fabulous-feast-ov-flowering-light-csr188cd

chronique

On ne va pas s’emballer, hein, j’ai bien l’intention de chroniquer quelques-uns des pièces de l’archivage infini des prestations scéniques de Psychic TV mais mon sens de la collection ne me poussera quand même pas à l’acquisitions de toutes (d’ailleurs, y a-t-il dans la salle un psychopathe les possédant tous, ces disques ? Qu’il se dénonce et qu’on appelle le Guinness Book !). Le premier à passer sous ma plume est d’ailleurs plutôt moyen, c’est comme ça. Hormis l’intro baltringue et chaotique, la sélection tape plutôt dans l’aspect accessible du collectif puisqu’on y trouve pas mal de leurs ‘tubes’ (volontairement peu nombreux) tels ‘Just like Arcadia’, ‘Roman P.’ et surtout ‘Godstar’. Le line-up se révèle alléchant: Genesis P-Orridge, Alex Fergusson, Hilmar Örn Hilmarsson, Dave Ball, Rose McDowall…On pourrait se dire justement qu’écouter ces chansons avec une instrumentation plus brute parait séduisant et dans l’idée, ça l’est. L’ennui, c’est le son. Celui d’un bootleg juste correct. Les nuances de l’interprétation sont gommées dans un niveau moyen basique, le chant de Genesis est lointain parfois, l’apport des choeurs de Rose ne ressort pas pleinement. Dommage car la version sur-dynamisée, punky, de ‘Godstar’ avait l’air plutôt excitante. Idem pour ‘Southern confort’ beaucoup plus indus et glauque que sur album…Ou bien, c’est juste le son qui est tellement merdique que…Non, on marche sur les plates-bandes de Current 93 mais une fois encore, on n’en profite pas complètement. ‘We kiss’ est un massacre, on se croirait dans une répétition dans laquelle le combo ébauche son morceau, Genesis chante merveilleusement faux. ‘Ove power’ débute de manière totalement démente et s’achève en chaos total de par la pauvreté sonore. On perçoit des coups de batteries, des bribes de voix noyées d’échos, aucune nuance, rien, c’est frustrant…Clairement pas la golden shower attendue et certainement pas le première truc à s’enfiler pour découvrir le groupe live.

note       Publiée le vendredi 18 septembre 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Thee fabulous feast ov flowerling light".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Thee fabulous feast ov flowerling light".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Thee fabulous feast ov flowerling light".