Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPsychic TV › Haçienda

Psychic TV › Haçienda

  • 2013 • Cold spring CSR187CD • 1000 copies • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Intro
  • 2Enochian calls
  • 3I like you
  • 4Unclean monks
  • 5Unclean
  • 6Roman P.
  • 7Southern comfort
  • 8Godstar
  • 9Thee starlit mire
  • 10Thee shining

enregistrement

Enregistré live à l'Haçienda, Manchester, Grande-Bretagne, le 5 novembre 1984.

line up

Genesis P.Orridge, Alex Fergusson, John Gosling, Paul A Reeson

remarques

Paru à l'origine sous forme de K7 pirate. https://coldspring.bandcamp.com/album/ha-ienda-csr187cd
Existe en une version ultra limitée de 12 copies signées par Genesis P.Orridge proposant un badge et le sceau 'Porridge with Everything'.

chronique

Celui-ci a de quoi faire fantasmer. De par le groupe d’abord mais aussi à cause du lieu, le mythique Haçienda, antre de l’équipe Factory. De fait, l’intro, ce n’est pas si commun, déchire tout et pose une base parfaite pour ‘Enochian Calls’ avec ses cuivres martiaux au ralenti pour B.O. de film d’épouvante ponctués de cordes de basse, de grincements ponctuels, de carillons même, avec psalmodies étouffées…Il y a quelque chose d’une version mystique d’un générique de la Hammer. L’équipe à Genesis a décidé de privilégier l’atmosphère pour cette soirée-là, une atmosphère dédiée au glauque et à l’expérimentation. Même des chansons que l’on escomptait mélodiques telles que ‘Roman P.’ ou l’indétrônable ‘Godstar’ sont livrées dans des versions méconnaissables, pas les meilleures d’ailleurs mais intéressantes néanmoins. Le jeu de percussions est développé et martial, le souci serait le chant. Si le son général est très correct, la voix est la grande perdante. Le rendu en est étrangement étouffé par contraste avec les autres instruments plutôt clairs, Genesis sonne globalement à la ramasse. Monocorde et monotone parfois aussi. On a surtout l’impression qu’il ânonne des trucs vaguement répercutés de réverbération, avec un manque de passion préjudiciable. Cela colle avec l’esprit indus dark folk qui prédomine mais force est d’admettre qu'à force, le concert finit par manquer de corps malgré le départ super efficace et des moments de grâce tels le tempétueux ‘Unclean’ sur fond de grosse caisse tribale. Le groupe proposait-il des projections ? Je l’espère car en terme d’ambiance, ce live dégage quelque chose avec ses pièces de 9 minutes en moyenne; pour vous livrer une expérience personnelle, une heure de course au supermarché avec ça à fond sur les oreilles, ça vous coupe du monde et vous plonge dans une étrange transe démoniaque. Le retour à la caisse prend alors des formes de bad trip. Il s’adresse donc à celles et ceux recherchant avant tout l’esprit indus et mystique chez Psychic TV car au final, il se résume dans l’impression à une gigantesque danse du feu du type Lord of the Flies version adulte, avec tout ce que cela peut comporter de positif au négatif selon les sensibilités propres…

note       Publiée le dimanche 27 septembre 2020

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Haçienda".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Haçienda".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Haçienda".