Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIndra › Kali

Indra › Kali

5 titres - 71:26 min

  • 1 True Heart (14:18)
  • 2 Initiation (24:22)
  • 3 Ritual Night Dancer (12:18)
  • 4 U Hunger (8:37)
  • 5 Fearless (11 :34)

line up

Indra : Virus Classic & KC, Korg Wavestation, Kurzweil K2000-SVX, VSTi: Albino 3, Blue, Discovery, Absynth 3, Moog Modular 2, Kontakt 2 & FX

remarques

Site Web : http://www.indramusic.ro/

chronique

Styles
electro
Styles personnels
musique Électronique berlin school

Telle une goutte de pluie métallique, une note tombe avec résonance et se multiplie en nuée sauvage. Elles dansent et virevoltent lascivement sur un rythme tourbillonnant, qui pulse et bourdonne tel un phare sonore. Nerveuses, elles vrillent parmi des percussions et effets sonores volages et claquants, un peu comme de minuscule libellules métalliques. Un séquenceur exploite une séquence de notes rapides et répétitives, à puissance 10, qui tamponnent le rythme toujours drapé de superbes lignes synthétiques qui survolent cette tempête pulsative. True Heart est très représentatif de Kali, le dernier opus d’Indra. Un cd plein de séquences étonnantes, de rythmes hypnotiques et de percussions audacieuses. L’un des titres des plus créatifs et endiablés que j’ai entendu en 2006. Un immense carillon tibétain annonce l’Initiation. Une séquence synthétique ondule. Soutenue par de petites clochettes et une fine ligne basse, elle louvoie jusqu’à embrasser un lourd bourdonnement. S’en échappe, une froide pulsation hypnotique qui double sa puissance avec l’arrivée de percussions conventionnelles qui copie le beat. Saccadé, le rythme est rapide et enveloppé de strates synthétiques bourdonnantes. Il tient la route jusqu’à ce un subtil changement de mouvement réoriente complètement la structure musicale de Initiation. Dès lors, le rythme défile et vrille, comme des montagnes russes, sur de superbes lignes synthétiques mélodieuses, de brefs solos et d’autres mouvements aléatoires. Et c’est ce qui fait le charme de ce long titre tortueux. Alors que nous sommes subjugués par ces rythmes hypnotiques et infernaux, il change d’orientation et modifie son beat, soit sec ou subtilement, avec de nouvelles séquences qui s’entremêlent aux autres. Un mouvement minimalisme déviant sur un sinueux mouvement transe hypnotique, encadré d’effets sonores divins et de séquences hoquetantes. Et on est toujours sur le qui vive, tout le temps, même en mode hypnotique à l’affût de ce qu’Indra peut bien nous réserver. Tout simplement merveilleux. Ritual Night Dancer transpire agréablement bien son titre. Sur une intro atmosphérique lugubre, des percussions martèlent et roulent en écho sur un rythme lent et envoûtant, nappé d’effets sonores analogues et d’un synthé enveloppé d’une nuée de violons. Le mouvement s’étend majestueusement, avec de grosses nappes synthétiques symphoniques nourrissant une séduisante procession gothique. Le tempo s’agite sur un séquenceur rapide qui n’explose pas, trappé qu’il est, dans cette longue et sombre danse rituelle de nuit. Un vent lourd, appuyé par des cris de loups et des percussions séquentielles aussi démente que Franke savait les rendre, défile sur un rythme tribal. U Hunger charme par son iris séquentiel cristallin, à la fois nerveux et hypnotique, qui ondule sur une suave mélodie et des percussions serré qui dévient sur des rythmes plus animés, aux limites d’un soft techno. Fearless est un titre à percussions ‘’tsitt-tsitt’’ disco danse. Sur cette air de folklore des années 80, Indra exploite un synthé style VCS3 qui a fait les joies sonores de On The Run de Pink Floyd sur DSOTM. Mais là s’arrête la comparaison. Fearless est aussi statique qu’un ‘’tsitt-tsitt’’ de disco peut le permettre sur des effets sonores pesants et puissants. À plein volume, le subwafer livre une dure bataille. Plus que jamais, Indra consolide son emprise comme étant le digne successeur de Klaus Schulze dans le merveilleux monde de la MÉ. Comme Schulze, il ose et dérange par son originalité et sa volonté de se surpasser, titre après titre.

note       Publiée le vendredi 15 septembre 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Kali".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Kali".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Kali".