Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Damned › The light at the end of the tunnel

The Damned › The light at the end of the tunnel

28 titres - 124:54 min

  • 1/ 1/ I feel alright - 2/ Anything - 3/ Lovely money - 4/ Thanks for the night - 5/ Plan 9 channel 7 - 6/ Grimly fiendish (bad trip mix) - 7/ Strangers on the town - 8/ Neat neat neat - 9/ Alone again or - 10/ Is it a dream ? - 11/ Smash it up (parts 1 and 2) - 12/ Psychomania - 13/ Curtain call - 14/ Ignite - 15/ Help - 16/ Rabid over you (cd mix) - 17/ I just can't be happy today - 18/ Problem child - 19/ Nasty - 20/ Disco man - 21/ New rose - 22/ Love song - 23/ Feel the pain - 24/ The history of the world (part 1) - 25/ In dulce decorum - 26/ Trojans - 27/ Eloise - 28/ The shadow of love

line up

Dave Vanian (chant), Rat Scabies (batterie), Roman jugg (guitare, clavier), Bryn Merrick (basse), Captain Sensible (basse), Brian James (guitare)

remarques

Brian James fait maintenant partie des Lords of the new church

chronique

Styles
gothique
rock
Styles personnels
old school punk / rock gothique / rock

On ne compte plus, dans la discographie des Damned, le nombre de compilations et autres best of. Même si certaines ont un réel intérêt, ‘The light at the end of the tunnel’ est de loin la plus complète pour le moment. Deux cds retracent près de onze ans de carrière de 76 à 87: des brûlots punk de ‘New Rose’, ‘Love song’, ‘Smash it up’ vers un punk plus mélodieux (‘Plan 9 channel 7’, ‘I just can’t be happy today’) puis un rock sombre teinté de psychédélisme et de pop grinçante (‘History of the world’, ‘Ignite’, …) avant d’en arriver à des climats nettement plus gothiques (‘Shadow of love’, ‘Grimly fiendish, quoique le remix ici présent soit assez mauvais, ‘Is it a dream’, ‘Alone again or’,…); cerises sur le gâteau, des titres de qualité extraits de singles et difficiles à trouver en cd comme ‘Thanks for the night’ et ‘Eloise’(sans doute la plus grosse vente du combo). Certains déploreront peut-être l’aspect non chronologique des morceaux mais le groupe semble avoir choisi de présenter son œuvre dans toute sa diversité sans renier ou trop privilégier une période par rapport à une autre, ce qui me paraît plutôt honorable. Comble de l'ironie, cette compilation porte assez mal son nom puisque les Damned ont splitté peu après, pour certes se reformer plus tard mais sans retrouver un tel succès...Maudits vraiment ? Comme le dit l'un de leurs titres, 'Damned but not forgotten'...

note       Publiée le mardi 6 mai 2003

partagez 'The light at the end of the tunnel' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The light at the end of the tunnel"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The light at the end of the tunnel".

ajoutez une note sur : "The light at the end of the tunnel"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The light at the end of the tunnel".

ajoutez un commentaire sur : "The light at the end of the tunnel"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The light at the end of the tunnel".