Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Damned › Another live album from The Damned

The Damned › Another live album from The Damned

cd 1 • 10 titres

  • 1Wait For The Blackout
  • 2Disco Man
  • 3I Just Can´t Be Happy Today
  • 4Perfect Sunday
  • 5Thrill Kill
  • 6Love Song
  • 7Neverland
  • 8Gun Fury
  • 9Eloise
  • 10Limit Club

cd 2 • 12 titres

  • 1Song.Com
  • 2New rose
  • 3Fish
  • 4Bad Time for Bonzo
  • 5Shadow of love
  • 6Neat Neat Neat
  • 7Stretcher case
  • 8Fan Club
  • 9Satisfy you
  • 10Thanks for the night
  • 11Captain Sensible medley jam
  • 12Smash it up

enregistrement

Enregistré live à la Manchster Academy, Manchester, Angleterre, le 5 juin 2010.

line up

Dave Vanian (chant), Captain Sensible (guitare), Stu (basse), Pinch (batterie), Monty Oxymoron (claviers)

remarques

chronique

En gros si je me relis (Narcisse, sors de ce corps !), chaque album live des Damned a sa petite spécificité qui en rend l’écoute et l’achat intéressants ? Alors qu'en est-il de celui-ci capturé en 2010 à Manchester et annoncé avec un certain humour ? Des morceaux des deux derniers albums en date, ‘Who’s paranoid’ et ‘Grave disorder’, peu représentés pour l’heure sur les enregistrements officiels du groupe, sans oublier quelques pièces de ‘Strawberries’ autre oublié notoire. Sans vouloir me la jouer redondant, le son est une fois encore vraiment bon, on se trouve plongé dans l’atmosphère de la salle assez aisément, on profite des commentaires plutôt drôles de Captain Sensible très en verve ce soir-là, volontiers appuyé par les autres spécialement facétieux cette nuit-là. Quelques soucis techniques, notamment au départ de ‘Love song’ témoignent du fait que le groupe n’est pas devenu une machine sans âme mais de vrais pros, capables de palier par du dialogue avec le public et des moqueries sur le nouveau bassiste. Je ne sais pas trop à quoi carburent ces gens-là (enfin, j’ai une vague idée) mais voilà encore une performance qui déborde d’énergie. Les Damned sont tout sauf des papis ramollis et le temps n’altère pas leur passion de jouer. L’interprétation de ‘Eloise’ me semble plus réussie que celle du concert de Londres un an plus tard même si visiblement le refrain reste un moment ardu à chaque fois. Parmi mes moments favoris, outre les nouvelles compositions, je retiens ‘Shadow of love’, ‘Thanks for the night’ gonflée au TNT, ‘Bad time for Bonzo’ (l’orgue, miam miam !), ainsi que l’hommage appuyé aux Seeds (‘It wasn’t Malcolm McLaren and his people who created punk, it was The Seeds in 1967’, ‘One of the greatest bands’, renchérit Dave qui en profite pour déclarer son amour aux Electric Prunes, Chocolate Watch band et autres) avec une belle reprise de ‘Satisfy you’. Rayon rigolade, Captain Sensible se fend d’un petit medley avec ses collègues sous forme de faux quizz musical, le temps d’amorcer le ‘Smash it up final’. Comme le conclut Alex Ogg pour les notes de livret: ‘This is not the first Damned live album. I think it’s a fair bet it won’t be the last. But it’s got the feel of a great night out’. Exactement.

note       Publiée le vendredi 2 août 2019

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Another live album from The Damned".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Another live album from The Damned".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Another live album from The Damned".