Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Damned › Anything

The Damned › Anything

cd | 9 titres

  • 1 Anything
  • 2 Alone again or [ reprise de Love]
  • 3 The portrait
  • 4 Restless
  • 5 In dulce Decorum
  • 6 Gigolo
  • 7 The girl goes down
  • 8 Tightrope walk
  • 9 Psychomania

enregistrement

Produit par John Kelly

line up

David Vanian (chant), Roman Jugg (guitare, clavier, choeurs), Bryn Merrick (basse, choeurs), Rat Scabies (batterie)

chronique

Styles
gothique
Styles personnels
rock sombre/gothic rock

Après le très bon ‘Phantasmagoria’ reconnu par tous comme leur chef-d’œuvre, et véritable résurrection dans une carrière en fin de course, les Damned se devaient de placer la barre très haut pour lui faire suite. Bien qu’il n’ait pas été aussi unanimement reconnu que son prédécesseur, ‘Anything’ est à mon avis égal en qualité et confirme tout le doigté et la subtilité dont le groupe est capable. En apparence moins gothique, il n’en recèle pas moins une profonde mélancolie, une sorte d’amertume surannée, à l’image des antiquités légèrement kitsch de la pochette (témoin du goût de Dave Vanian pour les anciennes foires). Au niveau de la musique, il se révèle riche et varié, combinant les titres dynamiques comme ‘Anything’, rock sombre teinté de psychédélisme gothique aux guitares mélodiques, ‘Gigolo’, dans la même veine, en plus décadent, dont la longue intro évoque tant une foire hantée qu’un lendemain de beuverie ou ‘Psychomania’ avec ses cuivres hallucinés, avec des pièces plus mélancoliques comme la très réussie reprise de ‘Alone again or’ avec ses lointaines touches hispaniques, ‘The Portrait’, ballade instrumentale au piano sur fond de vague et surtout le merveilleux ‘Restless’, torturé et nerveux, probablement l’une des chansons les plus noires du disque. La palme revient néanmoins à ‘Tightrope walk’, marche pesante et inquiétante entrecoupée de violons tziganes déchirants. N’oublions pas l’aspect gothique/ cabaret de ‘The girl goes down’ ou le charme kitsch de ‘In dulce Decorum’. Les débuts punk sont définitivement enterrés, les Damned sont devenus un groupe mature aux arrangement ambitieux et soignés; ne subsistent de cette époque qu’une bonne pointe d’humour noir et un discret sens de l’autodérision. Est-il utile de le préciser ? La voix grave et chaude de Dave Vanian fait mouche à nouveau. Un des indispensables de la discographie du groupe même si la gestation pénible de cet opus avec les contraintes perpétuelles du label allaient conduire à un point de non retour et l'éviction de MCA...

note       Publiée le mardi 6 mai 2003

partagez 'Anything' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Anything"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Anything".

ajoutez une note sur : "Anything"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Anything".

ajoutez un commentaire sur : "Anything"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Anything".

zugal21 › jeudi 2 janvier 2014 - 21:56  message privé !

In Dulce Decorum, ça se pose là, quand même ; un morceau à 6 boules

Twilight › samedi 26 mars 2011 - 16:56  message privé !
avatar

Totalement d'accord avec toi TribalCrow, il y a notamment : Eloise, Temptation, Beat girl, Anything, Year of the jackal et sinon des versions alternatives de 'Anything', 'Gigolo'...

TribalCrow › samedi 26 mars 2011 - 16:19  message privé !

Une version 2 CD existe avec des bonus très intéressants, dont les morceaux de l'EP "Eloïse", quelques inédits et des versions alternatives.

Note donnée au disque :       
Gaylord › mercredi 4 juillet 2007 - 22:07  message privé !
Pas mal. J'aime beaucoup la reprise de Love (Alone Again Or).
Note donnée au disque :