Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Damned › Live at Newcastle

The Damned › Live at Newcastle

cd | 10 titres

  • 1 Ignite
  • 2 Disco man
  • 3 Generals
  • 4 Bad time for Bonzo
  • 5 Dozen girls
  • 6 Love song
  • 7 Smash it up part 1
  • 8 Smash it up part 2
  • 9 Looking at you
  • 10 New rose

enregistrement

Enregistré live au Mayfair, Newcastle, Grande-Bretagne, le 14 octobre 1982

line up

Dave Vanian (chant), Captain Sensible (guitare), Paul Gray (basse), Roman Jugg (clavier), Rat Scabies (batterie)

remarques

Existe en version Picture Disc et vinyle avec des pochettes différentes. Malgré la présence de Algy Ward sur la couverture, il ne faisait plus partie du groupe depuis belle lurette.

chronique

Styles
punk

Le secret du succès des Damned ? Leur talent, bien sûr, lequel découle sur un soutien quasi infaillible des fans. Alors que dégotter un label intéressé à les signer a toujours été digne des travaux d’Hercule, les concerts ont rarement désempli. Alors que le cash peinait à tomber dans le compte en banque, les aficionados ont toujours répondu présents même s’il a fallu apprendre à changer de public et apprendre au public à changer (notamment faire comprendre que la pluie de crachats, ça commençait à devenir pesant à la longue…Pas évident avec un Captain Sensible toujours prompt à installer la mèche et à l’allumer). Ceci explique peut-être la pléthore d’enregistrements en concert. Il faut dire que, contrairement, aux têtes d’affiche des départs tels que les Pistols ou les Clash, eux n’ont jamais réellement arrêté, malgré quelques escapades en solo ou dans d’autres projets. Ce live-ci date de l’époque ‘Strawberries’ et pour les amateurs constitue une belle opportunité de découvrir ce que certains de ces morceaux pouvaient donner sur une scène. Bon point d’emblée, un son très bon nous plongeant d’emblée au sein du pogo. Ca commence d’ailleurs avec les mises en garde d’usage ‘Do you want to see the Damned ?’, ‘Yeeeeeah’, du coup, faut arrêter de déconner et de balancer des verres direction sur la scène sinon les mecs arrêtent tout…C’est dit et Captain d’y aller pour chauffer l’assemblée: ‘How ugly am I ? Very very ugly; I love you people, you’re like me ? You drink too much, you’re ugly and you fuck too many women and you can’t sing like me’…Le public est conquis, les Damned sont des mecs comme eux, à leur niveau, et ça va balancer sec. Le set est riche, l’interprétation impeccable, l’énergie palpable, avec quelques ajouts tels que le clavier, The Damned démontrent avec brio qu’ils ont su améliorer sans cesse leurs mélodies sans perdre une forme d’énergie purement punk au sens noble du terme. Il suffit d’écouter leur ‘Bad time for Bonzo’ à fond les manettes, un ‘Dozen girls’ martelant en diable. Le timbre de Vanian pas encore au top de ses possibilités a pourtant progressé sans cesse et cela s’entend par rapport aux premiers gigs du groupe. Naturellement, ce type d’enregistrement n’a pas pour vocation de ratisser large et se concentre davantage sur les fans, leur permettant de découvrir des morceaux live au fur et à mesure des sorties d’albums. Un ‘New Rose’ interprété au turbo et pan, tout s’arrête, la messe est dite…Ladies and Gentlemen, Newcastle !

note       Publiée le samedi 27 juillet 2019

partagez 'Live at Newcastle' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Live at Newcastle"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Live at Newcastle".

ajoutez une note sur : "Live at Newcastle"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live at Newcastle".

ajoutez un commentaire sur : "Live at Newcastle"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live at Newcastle".