Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Damned › Ballroom blitz (live at the Lyceum)

The Damned › Ballroom blitz (live at the Lyceum)

cd | 15 titres

  • 1 Fall
  • 2 I just can't be happy today
  • 3 Plan 9 channel 7
  • 4 Smash it up
  • 5 Drinking about my baby
  • 6 Looking at you
  • 7 I feel alright
  • 8 Love song
  • 9 Ballroom blitz
  • 10 New rose
  • 11 In a rut
  • 12 Dr Jekyll & Mr Hyde
  • 13 Melody Lee
  • 14 Neat neat neat-New Rose (medley)
  • 15 Shakin' all over

enregistrement

Enregistré live au Lyceum, Londres, Angleterre, 1981.

line up

Dave Vanian (chant), Rat Scabies (batterie), Captain Sensible (guitare), Paul Gray (basse), Roman Jugg (clavier)

remarques

Les infos du livret sont en japonais.

chronique

J’ai opté pour l’édition nippone parce que dans ‘Ballroom blitz’, il y a le mot ‘blitz’ et que du coup la pochette, bien ridicule, paraît nettement plus dans l’atmosphère que la britannique toute sobre. On se doute bien que les enjeux historiques, psychologiques, musicaux peut-être, diffèrent vaguement selon les deux nations mais ça, les Damned n’y peuvent rien. Cet enregistrement au Lyceum de Londres en 1981 m’intéressait pour ces nombreuses reprises; les classiques: Stooges, MC5, mais surtout celles non présentes sur les enregistrements studio: The Sweet, Johnny Kidd and the Pirates et The Ruts, les deux dernières ne figurant pas sur la première sortie, écourtée, de ce live (‘Mindless, directionless energy’). Le ‘Black album’ est alors sorti et démontre les ambitions du groupe, tourner officiellement le dos à leurs années punk rock (encore que, l’interprétation prouverait l’inverse vu la fougue déployée), se concentrer sur un son plus obscur partagé entre goût du garage psychédélique et influences gothiques. 1980 est également l’année où Malcolm Owen, chanteur des Ruts, perd la vie d’une overdose. Dévastés par le chagrin, ses collègues accepteront pourtant la proposition des Damned de se joindre à eux pour une tournée afin de se changer les idées et de rendre hommage au chanteur. C’est là que ‘In a rut’ prend son sens, jouée avec les les membres de Ruts D.C dans une version survitaminée. L’énergie, le maître mot de ce concert débité à 200 à l’heure (écoutez le diabolique medley ‘Neat neat neat/New Rose’ et son très grand moment de batterie servi par un Rat Scabies au top de sa forme, voilà le type de lâcher-prise peu courant sur les live officiels de nos Anglais); dans le choix des morceaux tout d’abord mais surtout dans leur interprétation, même pour ‘Dr Jekyll & Mr Hyde’, le plus calme du lot. On ressent nettement la fascination des zicos pour le garage psyché de la compilation Nuggets. Niveau son, comme souvent chez les Damned, c’est bon et une fois encore, pas difficile de se trouver plongé dans l’atmosphère de la soirée. Une sortie clairement plutôt destinée aux fans qu’aux débutants mais figurant parmi celles faisant figure de vrai témoignage intéressant. Le groupe n’y est pas à son apogée communicative avec le public mais les diverses reprises et l’énergie déployée équilibrent totalement. ‘And the man in the back said everyone attack and it turned into a ballroom blitz…’

note       Publiée le lundi 12 août 2019

partagez 'Ballroom blitz (live at the Lyceum)' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ballroom blitz (live at the Lyceum)"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ballroom blitz (live at the Lyceum)".

ajoutez une note sur : "Ballroom blitz (live at the Lyceum)"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ballroom blitz (live at the Lyceum)".

ajoutez un commentaire sur : "Ballroom blitz (live at the Lyceum)"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ballroom blitz (live at the Lyceum)".