Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAMarc Almond › Fantastic star

Marc Almond › Fantastic star

cd • 16 titres

  • 1Caged
  • 2Out there
  • 3We need jealousy
  • 4The idol (parts I and II, all gods fall)
  • 5Baby night eyes
  • 6Adored and explored
  • 7Child star
  • 8Looking for love (in all the wrong places)
  • 9Addicted
  • 10The edge of heartbreak
  • 11Love to die for
  • 12Betrayed
  • 13On the prowl
  • 14Come in sweet assassin
  • 15Brilliant creatures
  • 16Shining brightly

enregistrement

Stereo Society, New-York, USA; Red Bus Studio, Londres, Angleterre; Skyline, New-York, USA; GCHQ, Londres, Angleterre

line up

Marc Almond (chant, choeurs, synthé, percussions), John Cale (piano), Chris Spedding (guitare), Neal X (guitares, choeurs), Rick Schaffer (guitare), BETTY (choeurs féminins), John Uriel (synthés, programmation), David Johansen (harmonica), Mike Thorn (synthés, boîte à rythmes), Martyn Ware (programmation, système 100, choeurs), Kevin White (instruments)

remarques

Présence de John Cale au piano sur 'Come in sweet assassin'. Le groupe BETTY est composé de Alyson Palmer, Amy Ziff et Bitzi Ziff

chronique

Styles
electro
pop
Styles personnels
dance cabaret/ electro pop/ techno wave

Pour un noctambule habitué des clubs comme Marc Almond, plonger une nuit au cœur du monde de la techno s'avérait une évidence. Un album tel que 'Fantastic star' s'en ressent, non pas que notre dandy glamour ait changé de style mais les rythmes et le ton général de son disque en sont empreints. Le résultat ? Un album plus léger, très dansant et dynamique, parfait pour se remuer le popotin. Si le côté pop décalé n'a pas disparu, notamment au niveau des mélodies qui restent un élément primordial de la musique, force est de reconnaître qu'il a également perdu en profondeur. Certes, on passe de bons moments à l'écoute de l'électro oriental de 'Caged' ou des dance 'Brilliant creatures' et 'Shining brightly' mais c'est surtout sur des morceaux comme 'Love to die for' (étonnant mélange de New Orleans blues avec piano et harmonica et de rythmique electro) où Marc réendosse son habit de crooner kitsch et encore 'Betrayed', 'On the prowl' (plus rock'n'roll) qui renouent avec des guitares que l'on prend le plus de plaisir. D'autres pièces comme 'We need jealousy' et ses chœurs, la ballade piano 'Child star' ou 'Adored and explored' sonnent nettement plus guimauve. Le mélange de musique dance, de pop et de sonorités New Orleans était certes assez audacieux et Marc, habitué de ce genre d'exercice, s'en tire correctement mais on ne peut nier que 'Fantastic star' sonne malgré tout nettement plus creux et qu'il manque à notre artiste cette touche cabaret gorgée d'émotion qui rend la plupart de ses galettes si précieuses à l'oreille. Celle-ci s'écoute plus distraitement et lasse assez rapidement.

note       Publiée le mercredi 30 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Fantastic star".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fantastic star".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fantastic star".