Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Damned › Music for pleasure

The Damned › Music for pleasure

cd | 14 titres

  • 1 Problem child
  • 2 Don't cry wolf
  • 3 One way love
  • 4 Politics
  • 5 Stretcher case
  • 6 Idiot box
  • 7 You take my money
  • 8 Alone
  • 9 Your eyes
  • 10 Creep (you can't fool me)
  • 11 You know
  • 12 Help
  • 13 Sick of being sick
  • 14 Singalong a scabies

enregistrement

Britannia Studios, Londres, Angleterre

line up

Dave Vanian (chant), Captain Sensible (basse, chant), Brian James (guitare, chant), Rat Scabies (batterie)

Musiciens additionnels : Lol Coxhill (saxophone)

remarques

les morceaux 12-14 sont des bonus. 'Help' est une reprise des Beatles

chronique

Styles
punk
Styles personnels
old school punk

'Music for pleasure' est le second et dernier album totalement punk rock des Damned, un punk rock hérité en ligne directe de Iggy et ses Stooges. Il marque aussi la fin de la collaboration de Brian James (qui signe une fois encore la majorité des morceaux) avec le groupe. Il faut dire que pour nos Anglais, cette année 1977 aura été des plus chargées avec la sortie de deux disques coup sur coup, une tournée aux USA, des problèmes de label (déjà)...S'ensuivront des changements de personnel (Rat Scabies étant le premier à quitter le navire), un split, aussitôt suivi d'une reformation et un troisième album 'Machine gun etiquette' qui, s'il est encore marqué des stigmates du punk témoigne déjà d'une volonté d'évolution vers quelque chose de plus mélodique et plus sombre au niveau des atmosphères. Personnellement, je me réjouis de cette évolution car si 'Damned Damned Damned' avait pour lui l'effet de surprise, une belle brochette de tubes (dont le cultissime 'New Rose'), 'Music for pleasure' se place dans l'ombre du grand frère. Une pression trop importante sur James qui manque de temps pour écrire, une maison de disque trop dans l'urgence, le batteur de Pink Floyd qui n'y entend rien en punk à la production...Il contient pourtant de beaux moments comme le bon 'You know' presque post punk goth, 'Problem child', 'Don't cry wolf' sans oublier l'incroyable 'You know' et son saxo de malade mais d'autres mélodies sonnent vaguement comme des resucées et démontrent les limites du genre pour des musiciens qui ont du mal à se cantonner à un espace si restreint. S'il manque également de l'énergie rageuse de son prédécesseur (la production trop lisse), il lui reste une bonne atmosphère baignée de rock sale et électrique; on sent que le combo veut autre chose mais sans savoir quoi exactement. Le temps lui rendra mieux justice mais il demeure une des pièces les plus faibles de la discographie des Damned selon moi.

note       Publiée le mercredi 27 septembre 2006

partagez 'Music for pleasure' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Music for pleasure"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Music for pleasure".

ajoutez une note sur : "Music for pleasure"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Music for pleasure".

ajoutez un commentaire sur : "Music for pleasure"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Music for pleasure".

Twilight › dimanche 28 juillet 2019 - 12:11  message privé !
avatar

Je rejoins officiellement le club de ceux qui ont sous-estimé ce disque et je lui attribue un 4 mérité

Note donnée au disque :       
dariev stands › mardi 15 juin 2010 - 11:01  message privé !
avatar

tiens, à noter que le saxophoniste Lol Coxhill joue sur ce disque !

Solvant › dimanche 10 mai 2009 - 20:45  message privé !

Le soucis avec les critiques c'est de comparer les disques du groupe entre eux. Un groupe comme les Damned avec les changements que l'on sait reste très difficile à poser pour une chro sur 1 album/1 époque. "Damned, damned, damned", "Machine gun etiquette"... et ce "Music for pleasure" tout de suite flingué lorsqu'on le compare au 2 autres. Normal. Faudrait le prendre comme album unique. Un vrai bon album avec de vrais mecs dedans. J'en profite pour réclamer les Buzzcocks !

Note donnée au disque :       
Gaylord › mercredi 4 juillet 2007 - 22:05  message privé !
Je trouve cet album surestimé.
Note donnée au disque :       
Gaylord › mercredi 4 juillet 2007 - 22:05  message privé !
Mouais... ça reste du punk de base. Après, on aime ou on aime pas ce genre.
Note donnée au disque :