Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThe Damned › So, who's paranoid ?

The Damned › So, who's paranoid ?

cd | 13 titres

  • 1 A nation fit for heroes
  • 2 Under the wheels
  • 3 Dr. Woofenstein
  • 4 Shallow diamonds
  • 5 Since I met you
  • 6 A danger to yourself
  • 7 Maid for pleasure
  • 8 Perfect Sunday
  • 9 Nature's dark passion
  • 10 Little miss disaster
  • 11 Just hangin'
  • 12 Nothing
  • 13 Dark asteroid

enregistrement

Doghouse, Chapel Studios, Angleterre

line up

Dave Vanian (chant), Captain Sensible (guitare), Monty Oxymoron (claviers), Stuart West (basse), Pinch (batterie)

chronique

Styles
pop
rock

Près de sept ans après 'Grave disorder', les Damned sont de retour avec un line up modifié (ont-ils été capables de durer plus de deux albums avec les mêmes musiciens ?) et une nouvelle galette qui nous ramène à l'époque du 'Black album', soit un joyeux mélange de genres passant du rock à la pop en glissant par le psychédélisme, le cabaret baroque sans négliger une larme gothique, le tout servi à la sauce si particulière de nos Anglais. La première remarque est qu'à mon sens, ce disque est réussi; certes, il frôle le kitsch parfois mais cette touche carton-pâte est assez coutumière chez eux depuis quelques années et il reste aux Damned leurs deux atouts majeurs, soit un sens de la mélodie assez extraordinaire et la voix toujours aussi magnifique de Dave Vanian. A partir de là, le combo se permet de nous fournir son disque le plus pop mais également un essai varié et passionnant où l'auditeur est promené d'une atmosphère à l'autre sans perdre le fil conducteur pour autant. Tout démarre par 'A nation fit for heroes' qui a un je ne sais quoi de The Jam dans l'approche (est-ce dû à l'orgue ? A la touche mélodique passionnée ?) et s'enchaîne par un 'Under the wheels' mêlant post punk et psychédélisme. On peut classer ce qui suit en morceaux calmes avec 'Since I met you' (qui pourrait volontiers évoquer des échos des Smiths en plus grandiloquent) mais surtout le magnifique 'Nature's dark passion', kitsch à souhait avec ses cordes tristes mais brillamment porté par le chant de Dave; je n'aurais jamais cru m'en servir comme d'un compliment mais ce type serait probablement parfait dans une comédie musicale du genre 'Fantôme de l'opéra' tant il semble doué dans ce registre dramatique un brin baroque. Nous avons également les chansons plus dynamiques telles que 'A danger to yourself', 'Maid for pleasure' ou 'Perfect Sunday' typiques du côté rock sombre pompier. 'A Nation fit for heroes', 'Under the wheels', 'Just hanging' se situe dans la même veine, la touche psychédélique de l'orgue en plus; pareil avec 'Nothing' sauf que c'est une énergie toute punk que nous trouvons là...Pour finir en beauté, les Damned nous offrent un 'Dark asteroid' qui démarre de manière tranquille dans une voie presque Beatles (plus obscure) avant de glisser sur près de dix minutes de rock psychédélique instrumental totalement barré. Je n'ai pas mentionné tous les titres ? C'est vrai, nous avons 'Dr.Woofenstein' sorte de pop music-hall truffée d'humour noir, 'Shallow diamonds' et 'Little miss disaster', plutôt rock mais assez plats dans la mélodie selon moi...Il est certain que pour apprécier un tel opus, il faut avoir suivi la carrière du groupe et surtout goûter l'humour étrange et personnel d'albums comme 'The black album' ou 'Grave disorder'; vu mon manque d'objectivité vis-à-vis des Damned, j'adhère forcément mais mon éthique de chroniqueur me pousse à signaler que malgré son aspect pompier assumé 'So, who's paranoid ?' est nettement meilleur que 'It's alright jack and the beanstalk' par exemple...Ca vous montre que je suis encore capable de discernement, non ? 4,5/6

note       Publiée le lundi 8 décembre 2008

partagez 'So, who's paranoid ?' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "So, who's paranoid ?"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "So, who's paranoid ?".

ajoutez une note sur : "So, who's paranoid ?"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "So, who's paranoid ?".

ajoutez un commentaire sur : "So, who's paranoid ?"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "So, who's paranoid ?".

magnu › mardi 19 juin 2018 - 21:22  message privé !

Très bien cet album ! Dark astéroïd semble tout droit sorti d'un album d'Hawkwind

Note donnée au disque :       
Solvant › lundi 8 décembre 2008 - 08:39  message privé !

J'vais aller écouter ça de plus prés mais j'avoue que rester sur "Grave disorder" me sied bien.