Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCurrent 93 › And when Rome falls

Current 93 › And when Rome falls

cd | 14 titres

  • 1 Time of the last persecution
  • 2 Niemandswasser
  • 3 Calling For Vanished Faces II
  • 4 Black Flowers, Please
  • 5 Mary Waits In Silence
  • 6 Good Morning, Great Moloch
  • 7 Alone
  • 8 Sunset/Black Ships Ate The Sky
  • 9 Tortoise Mouth
  • 10 Monkey Paw
  • 11 A Sadness Song
  • 12 The Bloodbells Chime
  • 13 Oh, Coal Black Smith
  • 14 A Gothic Love Song (For N.)

enregistrement

28 (titres 1, 2, 3) et 29 novembre 2005

line up

John Contreràs (violoncelle), Maja Elliott (piano), David Tibet (chant)

chronique

Styles
folk
gothique
Styles personnels
cabaret gothique de chambre

Salut David, mon poteau; longtemps que j’avais pas chroniqué quelque chose de toi…Faut dire qu’avec ta pléthore de productions, c’est pas facile à suivre, il faudrait un chroniqueur à plein temps rien que pour toi, tu ne crois pas ? Ok, donc un live…Encore…Version épurée, piano, violoncelle, voix…Miam ! Mais c’est où ? C’est pas indiqué. Juste les dates: 28 et 29 novembre 2005, avec la mention que ce cd a été tiré à mille copies pour commémorer les passages de Current 93 à Malmö, Berlin, Moscou et St-Petersbourg en avril 2012. On fera avec. C’est très beau, mélancolique, feutré; des morceaux déjà bien connus tels que ‘Calling for Vanished faces’, Good morning, great Moloch’ s’habillent de nouvelles couleurs, paraissent muer, s’extraire d’une chrysalide neuve pour devenir des papillons d’une espèce nouvelle et inconnue. Mais bon, le son…Correct mais sans plus. Ca donne certes l’impression d’être dans le public lors de la représentation mais plutôt dans les derniers rangs, voilà le problème. N’était-on pas en droit d’attendre quelque chose de meilleure qualité pour une musique si belle ? Surtout que vu la quantité d’enregistrements en concert disponibles, on fait vite la fine bouche. C’est regrettable car niveau interprétation, rien à reprocher, le public devait avoir les yeux humides après le show (comment est-il humainement possible de résister à ‘Good morning great Moloch’, ‘Alone’ ou ‘A gothic love song’ sans perdre le contrôle des glandes lacrymales ?) mais nous, derrière nos enceintes, nous devons pousser le volume pour glaner quelques restes de poussière d’or et regretter amèrement de n’avoir pas fait partie des spectateurs…Je chipote mais c'est parce que je t'aime. 3,5/6

note       Publiée le mardi 1 mars 2016

partagez 'And when Rome falls' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "And when Rome falls"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "And when Rome falls".

ajoutez une note sur : "And when Rome falls"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "And when Rome falls".

ajoutez un commentaire sur : "And when Rome falls"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "And when Rome falls".

Monsieur N › vendredi 24 août 2018 - 11:42  message privé !

Un nouveau C93 à paraître le 13 octobre 2018 : The light is leaving us all

Premier extrait : https://www.youtube.com/watch?v=hjs0TRG9p68&feature=youtu.be

taliesin › mercredi 2 mars 2016 - 07:46  message privé !

Il est toujours plus intéressant que le dernier ("The Moons At Your Door", dans le genre de "Faust", "I Have A Special Plan" ou encore "In A Foreign Town"... mais en franchement moins bon !)...

Note donnée au disque :