Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCradle Of Filth › Vempire or dark faerytales in phallustein

Cradle Of Filth › Vempire or dark faerytales in phallustein

6 titres - 36:28 min

  • 1/ Ebony dressed for sunset
  • 2/ The forest whispers my name
  • 3/ Queen of winter, throned
  • 4/ Nocturnal supremacy
  • 5/ She mourns a lengthening shadow
  • 6/ The rape and ruin of angels

enregistrement

Academy Studios, hiver 1995 - 1996

line up

Nicholas Barker (batterie), Dani Filth (chant), Stuart Anstis (guitare), Jared Demeter (guitare), Robin Eaglestone (basse), Damien Gregori (claviers)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Cet album montre l'énorme progression du groupe depuis « The principle of evil made flesh », la maîtrise est parfaite, le son est bien meilleur, les claviers sont encore plus percutants. La reprise de « The forest whispers my name », disponible sur le premier album, est un excellent exemple pour apprécier les progrès du groupe. Surtout au niveau du batteur qui est, ici, fabuleux de technique et de dextérité. L'influence du death-metal est beaucoup moins présente, les vocaux commencent à être vraiment exceptionnels et beaucoup plus criards, variant très facilement du ultra-aigu au très grave. Le style de Cradle of filth se met vraiment en place ici et annonce leur succès futur et leur bombe « Dusk..... and her embrace ». L'album, bien que court — on parle même souvent d'un mini-CD ici, trente-six minutes, est parfait, les enchaînements et les ambiances époustouflants, le tout accentué par de magnifiques passages de vocaux féminins, « Queen of winter, throned » en est l'exemple type.

note       Publiée le samedi 29 juillet 2000

chronique

Styles
black metal
metal extrême
Styles personnels
black metal symphonique

Ça y est ! Le groupe est arrivé à maturité et nous sert ici une bombe qui arrache tout sur son passage ! La différence de niveau par rapport à l'album précédent est telle — écoutez « The forest whispers my name » et vous verrez de quoi je parle ! — que s'il n'y avait pas les vocaux de Dani (exceptionnels et reconnaissables entre mille), on pourrait croire qu'il s'agit d'un autre groupe ! Les maladresses du début de carrière sont oubliées et tout sonne fabuleusement juste sur ce magnifique EP qui n'était destiné à l'origine qu'à nous faire patienter jusqu'à la sortie de « Dusk... and her embrace ». Mais avec le temps on constate qu'il s'agit en réalité d'une pièce maîtresse dans l'œuvre du groupe, qui prouve ici qu'en musique la noirceur n'est pas ennemie de la beauté. Le travail de composition et d'interprétation frise le génie sur la quasi totalité des morceaux, et on atteint l'apothéose sur « Queen of winter, throned » et ses chœurs somptueux qui figure à mon avis parmi les deux ou trois meilleurs titres du groupe. Voici le véritable point de départ pour Cradle of filth qui deviendra l'un des groupes les plus influents et des plus prolifiques de la scène black, et de la musique sombre de façon plus générale. Chef d'œuvre.

note       Publiée le mardi 23 janvier 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vempire or dark faerytales in phallustein".

notes

Note moyenne        95 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vempire or dark faerytales in phallustein".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vempire or dark faerytales in phallustein".

Demonaz Vikernes › vendredi 24 janvier 2020 - 16:23 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Jamais trop compris l'engouement pour cet EP. Oui c'est un net cran au dessus du premier album, mais le groupe produira de bien meilleures choses par la suite. Ici, ça reste encore très brouillon.

Note donnée au disque :       
Arno › mercredi 15 octobre 2014 - 00:30 Envoyez un message privé àArno

Ça tient encore super bien la route ce truc...

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › dimanche 21 octobre 2012 - 12:08 Envoyez un message privé àE. Jumbo

Bon, j'ai quand même jamais entendu autant de bons riffs à la suite sur un Cradle, en effet.

Note donnée au disque :       
nowyouknow › samedi 20 octobre 2012 - 20:20 Envoyez un message privé ànowyouknow

les riffs sont bons et les passages mélodiques exellents mais j'ai bcp de mal avec les vocaux.. et puis globalement c'est trop rapide pour mes gouts. bref du bon mais pas pour moi.

Kronh › samedi 20 octobre 2012 - 18:29 Envoyez un message privé àKronh

Un des rares cds bm 90's que je ressort encore parfois. Ça doit être un petit must dans le genre...