Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCradle Of Filth › Dusk... and her embrace

Cradle Of Filth › Dusk... and her embrace

cd • 9 titres • 61:49 min

  • 1Humana inspired to nightmare
  • 2Heaven torn asunder
  • 3Funeral in carpathia
  • 4A gothic romance
  • 5Malice through the looking glass
  • 6Dusk and her embrace
  • 7The graveyard by moonlight
  • 8Beauty slept in sodom
  • 9Haunted shores

enregistrement

D.E.P. international studios, Birmingham durant l'été 1996

line up

Nicholas Barker (batterie), Dani Filth (chant), Gian Pyres (guitare), Stuart Anstis (guitare), Robin Eaglestone (basse), Damien Gregori (claviers)

remarques

L'édition limité 1996 contient le bonus track suivant : 10/ Nocturnal Supremacy.
L'édition limité 1997 contient les bonus tracks suivants : 10/ Hell awaits (reprise de Slayer) - 11/ Carmilla's masque.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal symphonique

Avec ce sublime album, Cradle of filth donne une nouvelle dimension au black symphonique et mêle avec le plus grand talent ambiances musicales calmes, tueries sonores et voix en tout genres… Dani et ses potes ont vraiment sorti le grand jeu avec des compositions innovantes, aux riffs géniaux et aux breaks subtils. Les vocaux sont d'une richesse incroyable et collent parfaitement à l'environnement musical. Chacun des titres de l'album apporte son lot de surprises et démontre ainsi l'extraordinaire potentiel du groupe anglais qui nous pond là un disque où l'on ne trouve rien à jeter. Des morceaux comme "A gothic romance" ou encore "Malice through the looking glass" sont désormais des classiques du black. "Dusk… and her embrace" est une véritable démonstration de maestria musicale qui met ses concurrents directs (à commencer par Dimmu borgir) à des années lumières derrière lui. C'est surtout sans aucun doute possible un chef d'œuvre absolu, et certainement (?) le meilleur album de black metal de tous les temps.

note       Publiée le jeudi 27 juillet 2000

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Attention !! Album purement extraordinaire. Il y a eu un avant "Dusk...", et un après "Dusk..." pour toute la scène black-metal. Avant, le style était complètement underground, et après, il est devenu beaucoup plus populaire. L'atmosphère est sombre, l'ambiance générale de la musique fait penser à une bande originale de film d'horreur. L'album est un mélange de black et de heavy-metal avec des pointes gothiques. Les vocaux sont magnifiques et ultra-diversifiés. Dani a réalisé ici des prouesses hors du commun, tout comme le batteur. Tous les enchaînements et autres arrangements sont parfaits ! Malgré la complexité des titres, l'album n'est jamais ennuyeux. Tous les titres sans exception sont de purs chef-d'œuvres. Le sextet anglais a réussi à intégrer des parties de black metal dans une musique plus mainstream pour un résultat décapant et assez original pour l'époque. Cradle Of Filth a une nouvelle fois montré son génie, et a du même coup popularisé un nouveau style.

note       Publiée le jeudi 27 juillet 2000

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Dusk... and her embrace" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Dusk... and her embrace".

notes

Note moyenne        140 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Dusk... and her embrace".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Dusk... and her embrace".

gab Envoyez un message privé àgab

Fuck Off Mellowdick Black Metal m/

Note donnée au disque :       
stickgrozeil Envoyez un message privé àstickgrozeil

Quel disque... Je me le suis repassé hier, c'est quand même un sacré pavé, avec cette ambiance gothique tout du long qui était si originale à l'époque. Le seul bémol reste le chant de Dani Filth, globalement peu intelligible, contrairement aux albums suivants où notre gazier a bien bossé.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Là ça ressemble enfin à quelque chose. Le niveau global est bon, et les premières tueries apparaissent sur cet album (L’enchaînement Malice/Dusk, Nocturnal Supremacy, un premier jet de Funeral in Carpathia - qui sera surpassé plus tard).

Note donnée au disque :       
E. Jumbo Envoyez un message privé àE. Jumbo

Les premiers titres ne le font pas du tout pour moi, j'ai l'impression que tous les plans sont collés les uns à côté des autres sans aucune logique, je suis pas fan du son des grattes, les vocaux graves parlés et les déclamations robotiques des nanas sont ridicules, mais au final ça le fait quand même. J'ai rien contre le chant de chauve-souris extatique et l'ambiance Halloween est bien sympa.

Note donnée au disque :       
Int Envoyez un message privé àInt

Un bon disque pour jouer à Bayonetta.

Note donnée au disque :