Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCradle Of Filth › Cruelty and the beast

Cradle Of Filth › Cruelty and the beast

10 titres - 58:55 min

  • 1/ Once upon atrocity
  • 2/ Thirteen autumns and a widow
  • 3/ Cruelty brought thee orchids
  • 4/ Beneath the howling stars
  • 5/ Venus in fear
  • 6/ Desire in violent overture
  • 7/ The twisted nails of faith
  • 8/ Bathory Aria
  • 9/ Portrait of the dead countess
  • 10/ Lustmord and wargasm

enregistrement

D.E.P. international studios et Abattoir studios, Birmingham, de janvier à mars 1998

line up

Nicholas Barker (batterie), Dani Filth (chant), Stuart Anstis (guitare), Gian Pyres (guitare), Robin Eaglestone (basse), Les Lecter Smith (claviers)

remarques

Bonus tracks de l'édition double cd : 11/ Black metal (reprise de Venom) - 12/ Hallowed be thy name (reprise d'Iron Maiden) - 13/ Sodomy and lust (reprise Sodom) - 14/ Twisting further nails.
bonus tracks de l'édition croix celtique : (ne comprend pas le titre 9/ Portrait of the dead countess) - 10/ Black metal (reprise de Venom) - 11/ Hallowed be thy name (reprise d'Iron Maiden) - 12/ Sodomy and lust (reprise Sodom) - 13/ Twisting further nails.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Avec cet album, Cradle of filth a tenté de reproduire le coup de génie de « Dusk... and her embrace », et je dois dire que le groupe y est presque parvenu. La musique s'est au passage quelque peu durcie, les claviers sont toujours aussi bons mais les vocaux sont à mon sens moins bien sentis que sur l'album précédent, mais on sent que la fibre créatrice est toujours présente. À ce titre, le travail fourni sur les intros est considérable, notamment sur le superbe « Lustmord and wargasm », et l'orchestration générale de l'album reste de tout premier plan. Au final, « Cruelty and the beast » s'avère être un très bon disque de black metal, mais toutefois un ton en dessous de l'exceptionnel « Dusk... and her embrace ».

note       Publiée le vendredi 28 juillet 2000

chronique

Styles
heavy metal
metal extrême
black metal
Styles personnels
heavy/black metal

Il était dur de faire aussi bien que le prédécesseur, et en effet, « Cruelty and the beast » est moins bon, mais attention, l'album est tout de même excellent. Les compos sont tout aussi complexes et inspirées. Les vocaux ne sont pas aussi extraordinaires, ce qui est certainement dû à la production beaucoup plus épurée. Le son de la batterie est d'ailleurs totalement loupé... Le style est aussi plus brutal et plus rapide, ce qui fait que le côté gothique en prend un coup. Conceptuellement, l'album relate la vie de la Comtesse Erzébeth Bathory qui vécut il y a environ quatre siècles et qui fit tuer à peu près six cents jeunes filles. Le titre « Bathory area » est d'ailleurs une pure merveille.

note       Publiée le vendredi 28 juillet 2000

partagez 'Cruelty and the beast' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Cruelty and the beast"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Cruelty and the beast".

ajoutez une note sur : "Cruelty and the beast"

Note moyenne :        124 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Cruelty and the beast".

ajoutez un commentaire sur : "Cruelty and the beast"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Cruelty and the beast".

Powaviolenza › lundi 29 avril 2019 - 09:55  message privé !
avatar

Vu joué en live en entier il y a quelques jours. Dani ULTRA en forme, il n’y avait que les chœurs atrocement surmixés qui gâchaient. Suivi par des morceaux des deux derniers, qui sont quand même un sacré rebond en terme de qualité, on atteint pas les 90s mais pour moi meilleurs que Damnation et ses suites.

Note donnée au disque :       
Arno › dimanche 28 octobre 2018 - 13:44  message privé !

J'ai envie de me le ressortir rien que pour "The Twisted Nails of Faith". Cette ambiance barockoco déglinguée. Avec les claviers qui te font un plan rythmique idiot en fond. C'est du grand foutoir. C'est l'album le plus foufou de CoF. Même si c'est l'archétype que je déteste dans le CoF futur, la mise en avant de leur côté rock'n'roll et punk, dans cette chanson, c'est vraiment réussi.

Note donnée au disque :       
fallon › vendredi 1 mai 2015 - 17:11  message privé !

Très bon. si les braillements nasillards de Filth laissent parfois perplexes (ses hurlements collent parfaitement à l'ambiance toutefois) , au niveau musical, on a là un black metal ambitieux, théâtral, aéré par quelques mélodies et chœurs féminins bien sentis. Assez addictif, vicieux, ça sent la luxure et le sang à plein nez, ce n'est pas pour me déplaire. Mes voisins ne partagent pas mon opinion par contre.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 22 mars 2012 - 09:10  message privé !

Bizarre, le calme de Dusk m'ennuie un peu... je dois être plus baroque dans l'âme

Note donnée au disque :       
Nerval › jeudi 22 mars 2012 - 09:07  message privé !

Le potentiel nostalgique marche moyen sur celui là, surtout du à la prod qui passe plus vraiment. La batterie évidemment, le chant trop en avant qui a commencé avec cet album à devenir horripilant, et l'impression général de son creux. Par contre Dusk, lui passe encore tout seul. Il est moins peut-être chiadé que celui là, mais il est beaucoup plus puissant.

Note donnée au disque :