Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCradle Of Filth › From the cradle to enslave E.P.

Cradle Of Filth › From the cradle to enslave E.P.

6 titres - 32:05 min

  • 1/ From the cradle to enslave
  • 2/ Of dark blood and f**king
  • 3/ Death comes ripping
  • 4/ Sleepless
  • 5/ Perverts church (from the cradle to deprave)
  • 6/ Funeral in Carpathia (be quick or be dead)

enregistrement

Parr street studios et Springvale studios

line up

Nicholas Barker (batterie - 6), Dani Filth (chant), Gian Pyres (guitares), Stuart Anstis (guitares), Robin Graves Eaglestone (basse), Les Lecter (claviers), Was Sargison (batterie - 1, 3, 4, 5), Adrian Erlandsson (batterie - 2)

remarques

Le track n°6 est une nouvelle version du titre paru sur l'album "Dusk... and her embrace".

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal symphonique

Ce mini album inaugure une nouvelle étape dans la carrière du groupe après les grandioses "Dusk... and her embrace" et "Cruelty and the beast" qui font désormais partie des albums de référence du black metal. Les compositions du EP sont bonnes dans l'ensemble, le nouveau batteur se défend incroyablement bien (je trouve), et les vocaux sont à la hauteur de la réputation de Cradle of filth. Le groupe se permet même un petit délire pseudo technoïde, histoire de faire chier les black metalleux purs et durs ! "La reprise de Funeral in Carpathia" tient bien la route même si pour ma part j'ai une légère préférence pour la version originale. Pour conclure, je dirais que "From the cradle to enslave E.P." a bien réussi sa mission première, qui était de nous faire patienter jusqu'au prochain album qui ne devrait théoriquement plus trop tarder...

note       Publiée le mardi 1 août 2000

chronique

Styles
heavy metal
metal extrême
black metal
Styles personnels
heavy/black metal

Ce mini-album contient deux inédits, deux reprises et deux remixes. Avec les deux premiers titres, les nouveaux, on peut remarquer que la production est très épurée, très professionnelle. Musicalement, le style s'est beaucoup diversifié et le côté heavy/gothic est bien plus présent que par le passé. Ces deux nouvelles compos sont pas mal mais pas assez recherchées. Cela augure d'un prochain album un peu plus direct. Les deux reprises sont assez moyennes car plutôt éloignées du style du groupe. Le remix techno de "From the cradle to enslave", "Perverts church", est vraiment nul alors que la version de "Funeral in Carpathia" est loin d'être aussi bonne que l'originale. Ce mini-CD permet de patienter avant le prochain album prévu pour Halloween 2000 !

note       Publiée le samedi 21 octobre 2000

partagez 'From the cradle to enslave E.P.' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "From the cradle to enslave E.P."

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "From the cradle to enslave E.P.".

ajoutez une note sur : "From the cradle to enslave E.P."

Note moyenne :        53 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "From the cradle to enslave E.P.".

ajoutez un commentaire sur : "From the cradle to enslave E.P."

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "From the cradle to enslave E.P.".

gardenniah › dimanche 8 mai 2016 - 00:04  message privé !

c'est rigolo...cet EP est vraiment minable...ça ressemble à une blague de groupe Grind ?

Oburoni › dimanche 28 février 2010 - 17:27  message privé !

OK, les remixes ne sont pas a la hauteur des originaux, les deux meilleurs titres de l'opus sont les reprises et les inédits sont bons sans plus mais, malgré tout, on change si bien de styles d'un morceau a l'autre que cela s'écoute sans se lasser et avec plaisir. J'ai pas envie d'etre sévere sur celui-la : 4 boules sympathiques.

Note donnée au disque :       
Arno › dimanche 6 décembre 2009 - 17:56  message privé !

+1 pour le clip... Petit plaisir adolescent...

Note donnée au disque :       
bloodyhours › lundi 9 mars 2009 - 00:39  message privé !

Vraiment un cd pour ce qui aime Cradle of Filth...

Note donnée au disque :       
prypiat › samedi 26 juillet 2008 - 16:06  message privé !
L'album qui m'a fait découvrir Cradle. "From The Cradle to Enslave" et son intro bien glauque, ainsi que "Of Dark Blood And Fucking" (surtout parce qu'elle est bien bourrin et fait bien mal derriere les oreilles !!) ont ouvert ma curiosité pour la suite... Enfin bon c'est un peu tout ce qui vaut la peine dans cet EP très bof, voire mauvais dans sa globalité ("Sleepless" est très très nulle par rapport a celle d'Anathema)...
Note donnée au disque :