Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAutechre › Move of Ten

Autechre › Move of Ten

  • 2010 • Warp WAP505CD • 1 CD digipack
  • 2010 • Warp WAP505X-WAP505Y • 2 LP 33 tours

cd • 10 titres • 00:00 min

  • 1Etchogon-S 4:54
  • 2y7 5:09
  • 3pce freeze 2.8i 5:13
  • 4rew(1) 6:18
  • 5nth Dafuseder.b 5:18
  • 6Iris Was A Pupil 3:40
  • 7No Border 3:31
  • 8M62 6:09
  • 9ylm0 3:29
  • 10Cep puiqMX 4:10

line up

Sean Booth, Rob Brown

remarques

Les deux maxi vinyles 12" sont vendus séparément.

chronique

Si Autechre ne s'arrête pas, il n'y a pas de raison que je m'arrête non plus. En plus, ce coup-ci, ils retournent au format sur lequel ils excellent, l'EP. Qu'on ne vienne pas me dire qu'il est presque aussi long qu'un album ; rappelez-vous qu'EP7 durait plus de 70 minutes. Voilà donc le compagnon de route d'Oversteps, même graphisme à l'outil traditionnel, même digipacks aux textures naturelles (une grande nouveauté pour le groupe). Les Designer's Republic se mettraient-ils au vert ? Autechre vire-t-il à la folk ? On en est loin. Pour parler simplement, disons que Move of Ten est le versant plus funky et acid d'Oversteps, avec une nouvelle pointe d'aridité à l'horizon. Les angles sont plus abrupts, les rythmiques reprennent le pas sur l'ambient et la techno, imparable, refait surface sous des allures soyeuses : les feutrés 'No Border' et 'M62' empruntent à la syntaxe de Download, quand 'Etchogon-S' et 'pce freeze 2.8 i' renvoient carrément aux digressions machinales de Draft 7:30. Il faudrait aussi parler du très hip-hop et dansable 'rew (1)' qui n'attend plus qu'un flow d'El-P ; ou, quitte à assumer ses racines jusqu'au bout, laisse à rêver d'une collaboration complète avec Cannibal Ox... Seuls 'nth Dafuseder.b' et 'Iris was a Pupil' rappellent vraiment les deux versants d'Oversteps, l'un dans l'ambient et l'autre dans les fragiles mélodies "en goutelettes", à défaut de trouver une meilleure image. On conserve tout du long le même plaisir – textures magnifiques, approche moins hermétique qu'auparavant – et le même regret, à savoir l'abandon des temporalités hors normes. Il n'empêche qu'ils se conservent toujours bien au sein de leur petit cocon, à cheval entre trop de genres pour être étiquetable sans tomber dans la réduction. 4,5/6

note       Publiée le mercredi 19 janvier 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Move of Ten".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Move of Ten".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Move of Ten".

nowyouknow › lundi 2 décembre 2013 - 16:58  message privé !

Le son de cet album est vraiment impressionnant, je sais pas si c'est la masterisation ou autre chose mais je suis sur le cul à chaque fois, ça remplit littéralement l'espace. Sinon cette cuvée n'est pas franchement révolutionnaire : une première moitié relativement conventionnelle et une secondé plus explicitement liée au "vrai" album du moment, Oversteps. Je l'ai un peu négligé au départ mais c'est un projet de qualité qui passe très bien le test du temps. Et pour une fois, le bonus japonais n'est pas du foutage de gueule.

Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › mardi 12 février 2013 - 23:48  message privé !

Un des moins interessants celui-la...quelques titres un peu funky qui remontent le niveau mais globalement c'est trop leger pour tenir la duree!

Note donnée au disque :       
A.Z.O.T › mercredi 6 avril 2011 - 17:00  message privé !

La 5eme et sa flute est imparable, un album plus difficile d'approche que oversteps, mais ca reste du tout bon

E. Jumbo › mercredi 19 janvier 2011 - 12:28  message privé !

Pour l'instant je le préfère à Oversteps, il y a quelques excellentes atmosphères extra-terrestres dessus.

Note donnée au disque :