Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAutechre › Quaristice

Autechre › Quaristice

  • 2008 • Warp WARP CD 333 • 1 CD
  • 2008 • Warp WARP CD 333X • 2 CD

cd • 20 titres

  • 1Altibzz2:53
  • 2The Plc4:17
  • 3Io3:08
  • 4PlyPhon2:33
  • 5Perlence3:25
  • 6SonDEremawe1:21
  • 7Simmm5:00
  • 8Paralel Suns3:04
  • 9Steels2:56
  • 10Tankakern3:40
  • 11Rale3:43
  • 12Fol33:47
  • 13FwzE2:39
  • 1490101-5l-l3:11
  • 15Bnc Castl2:52
  • 16Theswere2:12
  • 17Wnsn4:57
  • 18Chenc94:57
  • 19Notwo5:34
  • 20Outh9X7:15

enregistrement

Mastering : Noel Summerville

line up

Rob Brown, Sean Booth

remarques

Il existe une version deluxe de 2 CDs dont un CD de versions alternatives, limité à 1000 exmplaires

chronique

Styles
ambient
electro
Styles personnels
pfff

Vous n'imaginez pas le nombre de début de chroniques que j'ai mis en forme avant d'en arriver là. Parce que bon, non seulement je n'ai pas le droit de me louper quand il s'agit de parler de mon groupe fétiche, mais en plus, mon groupe fétiche s'est octroyé ce droit pour louper son neuvième album solo. Adoncques, je vais suivre leur exemple : je vais vous balancer mes brouillons en vrac. Alors voilà, il y avait pour commencer une chronique où je décrivais tout du long un disque comme s'il s'agissait du premier effort d'un groupe amateur, en expliquant le côté 'disque de fan' un peu dissipé d'Autechre et en faisant mine d'être surpris à la fin en voyant le nom sur la pochette. Il y avait ensuite une chronique qui parlait pratiquement que de la pochette d'une redoutable efficacité chromatique (à part le 'Super Discount' d'Etienne de Crécy, dur d'avoir des couleurs aussi saturées dans un étalage en ces temps de design minimal post-moderne mes fesses) mais dont la vacuité et la laideur laisse pantois. Mais passons, j'en avais aussi une dans ma besace qui elle prenait le disque comme un super DJ mix talentueux mais pas bien cohérent et qui avait juste envie de mettre tout ce qu'il aime dans la même compilation. Voilà, c'est le bordel, je suis au milieu de ma chronique et je n'ai ni début ni fin. Je suis désemparé, oui, et j'avais déjà des appréhensions quant au contenu de ladite galette dès l'annonce du tracklisting il y a de cela quelque mois. Vingt titres !! Soit c'est un double album, soit c'est un fake, me dis-je ; comment Autechre, dont le talent se déploie dans une envergure spatiale libre, va-t-il caser vingt titres, soit pas plus de quatre minutes en moyenne par titre (sous réserve que le disque fasse quatre-vingt minutes) ? Seconde angoisse en lisant un interview : voilà notre duo qui ne cache nullement le fait qu'il s'agit de chutes de live retravaillés. D'accord, mais un live d'Ae n'est pas un disque... leurs concerts sont toujours plus dansables et accessible ; enfin passons. Avant d'avoir écouté Quaristice, j'avais donc préjugé d'un album fourre-tout et accessible, où le duo aurait casé un peu tout ce qu'il faut pour faire plaisir (des pistes ambient mélancoliques, des mini-sons scintillants et épars, des belles textures et un son digne des remasters de Pierre Henry). Et tout compte fait, je n'avais pas tort ; sauf que non content d'avoir abandonné leur précision et leur finesse, ils déçoivent même d'un point de vue purement acoustique - et là, je ne pardonne plus. Le son est vieillot dès la première piste, qui noie son synthé kitsch sous une pluie de réverb' (pareil pour 'Paralel Suns'), les rythmiques sont sans surprises ('The Plc', 'Tankakern', le débilisant 'Bnc Castl') ou juste réminiscentes d'anciennes incursions désaxées, sans prendre le risque d'aller au delà du terrain connu voire de l'auto-parodie . Tout n'est pas à jeter, évidemment ; ça serait un comble que de se rater sur vingt pistes. Il y a de bonnes idées un peu partout, en fait ; mais perdues dans tant de désordre que seules les pistes ambient se font remarquer (les excellents et étouffés 'Steels' et 'Rale', 'Notwo') au milieu du défilement épileptique de post-its. Qu'ils jouent sur la notion d'accessibilité et sur leur renommée pour faire apprécier Quaristice me paraît un peu abusif quand on sait combien de disciples les battent à l'heure actuelle (Gridlock, Hecq, voire Xanopticon) alors qu'ils avaient justement l'avantage d'être toujours ailleurs, un peu en avant ou à part de la scène électronique. Allez, ce disque aura eu au moins l'avantage de me redonner envie de refaire tourner tous les précédents, à défaut de pouvoir faire passer le goût. Pas 1/6 parce que quand même, c'est Autechre ; mais pas 3/6, parce que merde, c'est Autechre. Trois ans pour ça...

note       Publiée le jeudi 13 mars 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Quaristice".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Quaristice".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Quaristice".

nowyouknow › lundi 5 mars 2018 - 15:02  message privé !

Finalement un des Autechre vers lesquels je reviens le plus, un vrai grower. Tout l'inverse de Oversteps quoi. Je classe quand même Steels et FwzE parmi les pires trucs qu'ils aient jamais sortis.

Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › vendredi 5 avril 2013 - 17:49  message privé !

C'est marrant que tu evoques le jazz parce que cette comparaison m'est souvent venue a l'esprit en ecoutant Exai, le son tellement reconnaissable des samples de batterie sur certains morceaux m'a vraiment beaucoup fait penser a une grosse jam de jazz de l'an 2155 (exemple parlant: "Nodezsh").

Note donnée au disque :       
Damodafoca › vendredi 5 avril 2013 - 17:25  message privé !

Ce qui est d'autant plus intéressant, c'est que Quaristice comme Untilted d'ailleurs sont deux albums très technique, très complexe dans leur déroulement et leur réalisation. C'est du free jazz avec des BaR. Et je trouve ça impressionnant que les mecs aient publié leurs albums les plus techniques avec du hardware à l'heure où le software permet masse d'esbrouffe et de faire de l'idm en 2 clics.

Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › vendredi 5 avril 2013 - 16:27  message privé !

Ca a du sens, d'autant plus que la tournee Oversteps etait vraiment du tabassage en regle compare a l'album! Il faudrait qu'ils sortent des bandes live de cette epoque d'ailleurs c'etait franchement fantastique!

Note donnée au disque :       
Damodafoca › vendredi 5 avril 2013 - 15:52  message privé !

Absolument (pour le "style"). Pour le matos, j'avais lu un article où les mecs expliquaient que Untilted et Quaristice se basaient sur le même set (à savoir mpc+synthés clavia et elektron) en délaissant l'ordinateur, sauf que le second était d'abord une déclinaison de la refonte de leur set live. Pour overstep, ils racontaient ensuite ne pas avoir rebranché leur matos en revenant de tournée, se remettant à bosser massivement sur ordi.

Note donnée au disque :