Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAutechre › ep7

Autechre › ep7

  • 1999 - Warp, WAP EP7 CD (1 cd)

cd | 11 titres

  • 1 Rpeg [6:00]
  • 2 Ccec [4:59]
  • 3 Squeller [4:37]
  • 4 Left Blank [6:40]
  • 5 Outpt [7:12]
  • 6 Dropp [3:16]
  • 7 Liccflii [4:57]
  • 8 Maphive 6.1 [8:18]
  • 9 Zeiss Contarex [6:33]
  • 10 Netlon Sentinel [4:06]
  • 11 Pir [3:31]

line up

Sean Booth, Rob Brown

chronique

Styles
electro
ovni inclassable
Styles personnels
idm, avant-garde

Entre ‘LP5’, pierre angulaire tirant sa force du parfait compromis entre expérimentations électroniques et accessibilité, et le ténébreux ‘Confield’ laissant plus d’un fan asphyxié et/ou révulsé, il existe ce vrai/faux EP (70 minutes, ça commence à faire LP, non ?) faisant office de dernière aire avant les plongées glaciales dans la suite de la discographie d’Autechre. Et de quoi est-il composé, ce bagage de survie ? Eh bien d’un peu tout ce qu’a pu faire le duo depuis le début, à savoir la réappropriation du hip-hop (l’incroyable ‘ccec’ et son incompréhensible flow bidouillé), l’expérience sur des textures sonores cotonneuses (‘rpeg’, ‘dropp’), parfois très lumineuses, presques candides (‘maphive 6.1’), et d’autres beaucoup plus sombres, tel le superbe ‘netlon sentinel’, véritable « Lacrimosa » digital, avec son angoissant final qui nous laisse reprendre nos esprits sur le calme et tendre ‘pir’, ne laissant que peu d’indices quant à la suite à venir. On notera au passage deux pièces assez dépouillées et paradoxalement très captivantes, d’abord ‘left blank’, où les mélodies ne se font qu’à travers le peu de timbre que veulent bien nous accorder les beats déchiquetés qui s’évaporent au fil du morceau ; puis l’étrange ‘zeiss contarex’, semblable à une promenade nocturne ivre mort, où chaque petite lumière dans nos pupilles rouges se transforme en luciole dansante. Une voix de femme vient se greffer là, nous répète quelque chose d’incompréhensible dans ce qui semble être du français… Toujours certains de leur talent, avec un pied dans les racines et l’autre dans le futur, Autechre signent leur EP le plus complet qui soit, avec même, sous réserve que votre système le permet, une bonus track AVANT la première piste (en remontant le cd). Tout est impeccable, des origines à l’avenir, design inclus : la fin de l’ère ambient/IDM mélancolique d’Autechre est annoncée. Enfilez un anorak et des moufles, car un vent froid souffle déjà à l’horizon. Ne sentez-vous pas votre chair qui frémit ?

note       Publiée le mercredi 26 septembre 2007

partagez 'ep7' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "ep7"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "ep7".

ajoutez une note sur : "ep7"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "ep7".

ajoutez un commentaire sur : "ep7"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "ep7".

Wotzenknecht › vendredi 28 juin 2013 - 09:51  message privé !

nowyouknow > Il y a moyen que je réécrive une chro pour Quaristice, oui, montant à 3/6. Je n'ai pas une quantité phénoménale de comparaisons mais le truc c'est que pour ce groupe le format vinyle fait VRAIMENT une différence énorme, du coup, en reprenant tout sur ce format j'ai l'impression de redécouvrir entièrement certaines pistes. Certains sont malheureusement de plus en plus durs à choper en vinyle à prix décents (LP5 et surtout Tri Repetae) donc ca prendra le temps que ca prendra.

Note donnée au disque :       
nowyouknow › mardi 26 mars 2013 - 14:23  message privé !

t'as laché la grande phrase, elle me trotte souvent dans la tête aussi... Tes opinions sur LP5 et Quaristice ont évolués ?

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mardi 26 mars 2013 - 11:01  message privé !

Petit regard en arrière... décidément ce groupe reste et restera mon préféré, tous genres confondu. Il redéploie le spectre entier des sensations et émotions humaines dans des environements électroniques nouveaux... enfin la véritable danse sur l'architecture.

Note donnée au disque :       
nowyouknow › dimanche 11 septembre 2011 - 22:53  message privé !

beaucoup aimé.. si ca avait été un "album" ca aurait choqué personne je pense. c'est pas du tout des chutes du LP5, en tout cas je l'ai pas senti comme ca, alors que les autres eps étaient souvent liés à un album. left bank et liccfii m'empechent de lacher la 6ème boule mais putain que c'est bon, dropp et pir sont ausi courtes que géniales... exellent encore une fois.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › mercredi 19 mai 2010 - 14:32  message privé !

"Victorien m'bala ouïtes-mes", très exactement

Note donnée au disque :