Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAutechre › (Incunabula)

Autechre › (Incunabula)

  • 1993 • Warp CD17 • 1 CD

11 titres - 77:50 min

  • 1/ Kalpol Introl (3:18)
  • 2/ Bike (7:57)
  • 3/ Autriche (6:53)
  • 4/ Bronchus 2 (3:33)
  • 5/ Basscadet (5:23)
  • 6/ Eggshell (9:01)
  • 7/ Doctrine (7:48)
  • 8/ Maetl (6:32)
  • 9/ Windwind (11:15)
  • 10/ Lowride (7:15)
  • 11/ 444 (8:55)

line up

Sean Booth (programmation), Rob Brown (programmation)

remarques

chronique

Styles
electro

Inaugurant la série "Artificial Intelligence" par une compilation publiée quelques temps plus tôt, le label Warp affichait sans scrupules des prétentions artistiques dans le domaine de la musique électronique jusque là limitée à des dérivés d'acid et de house. Parmi les artistes signés qui vont contribuer à l'essor de ce genre encore aux prémices de son art, on compte Autechre. Avec une décennie dans le dos, c'est vrai que "(Incunabula)" peut paraître surfait, trimballant avec lui des sons vieillots, au final assez proche d'un 808 State. Les pistes abstraites qui feront la réputation du groupe sont encore beaucoup trop timides, et si le parti pris ambient qui fera les beaux jours de leur second album, "Amber", n'apparaît ici qu'en demi teinte, il faut reconnaître à cet album sa place de pionnier dans l'évolution de la musique électronique des années quatre-vingt dix. Son rôle de précursseur a beau faire rire, "(Incunabula)" n'en demeure pas moins une des pièces importantes du puzzle Autechre, une mise en jambe avant l'heure h qui approche à grand pas.

note       Publiée le dimanche 10 novembre 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "(Incunabula)".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "(Incunabula)".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "(Incunabula)".

E. Jumbo › jeudi 13 février 2020 - 15:12  message privé !

Moi c'est la mélodie de "444" qui me ferait chialer, une des plus belles que j'ai entendues à côté de "Das Modell" de Kraftwerk ou "Surf's up" des Beach Boys.

Note donnée au disque :       
brianm › jeudi 13 février 2020 - 12:08  message privé !

J'avoue ne pas comprendre la note, tellement je mets cet album haut dans leur discographie (et je précise avoir moins de 30 ans, donc pas d'effet nostalgie pour ma part). Pour reprendre le commentaire plus bas, la mélodie d'Eggshell c'est un des trucs les plus poignants que je connaisse en musique électronique. Aussi, un des meilleurs albums pour taffer.

Note donnée au disque :       
M-Atom › dimanche 8 mai 2016 - 22:17  message privé !

au final c'est l'autechre qui revient le plus souvent chez moi...en plus je trouve que son coté daté lui confère un charme très spécial. en tout cas pas dans le sens négatif du terme comme ca peu souvent l'être pour l’électronique ! y'a ce son ambient très typé qu'on retrouve également sur les "ambient works" d'aphex twin et notamment le deuxième volume...

Note donnée au disque :       
AlXX › lundi 12 mai 2014 - 21:45  message privé !

La petite mélodie de Eggshell... Quel superbe titre.

Note donnée au disque :       
Seijitsu › lundi 16 décembre 2013 - 12:47  message privé !

Daté mais ultime. Les mélodies sont splendides (rien que Lowride...).

Note donnée au disque :