Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMegadeth › Th1rt3en

Megadeth › Th1rt3en

cd • 13 titres • 57:30 min

  • 1Sudden death5:09
  • 2Public enemy no.14:15
  • 3Whose life (is it anyways ?)3:50
  • 4We the people4:33
  • 5Guns, drugs & money4:19
  • 6Never dead4:32
  • 7New world order3:56
  • 8Fast lane4:04
  • 9Black swan4:10
  • 10Wrecker3:51
  • 11Millennium of the blind4:15
  • 12Deadly nightshade4:55
  • 13135:53

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Chris Broderick (guitare), Shawn Drover (batterie), David Ellefson (basse), Dave Mustaine (chant et guitare)

remarques

Les impressions suivies de (*) ressortent de l’autobiographie de Dave Mustaine.

chronique

"Endgame" était un bon album et semblait démontrer que Megadeth avait retrouvé un second souffle. La tournée du "Big 4" a d’ailleurs largement montré la bonne forme de Dave Mustaine, épaulé en cela par ce qui est sans doute le meilleur line-up du groupe depuis la période allant de "Rust in peace" à "Youthanasia". Fort de ces atouts, Megadeth sort son treizième album sobrement intitulé "Th1rt3en" et le résultat est à la hauteur des attentes. Certes "sudden death" commence l’album d’une manière surprenante, sans morceau d’intro à part entière certes, mais avec une longue phase instrumentale comme sur "Youthanasia" ou "Cryptic writings" par exemple. Après cela le morceau vire au heavy thrash un peu poussif à mon goût avec néanmoins des solos assez acrobatiques. Les choses sérieuses commencent avec "public enemy n°1" dans lequel les guitares sont largement mises en exergue, les riffs sont implacables, les mélodies accrocheuses, et les solos sont empreints d’une grande dextérité. Quant au refrain, il est tout simplement calibré pour acclamer le groupe en battant du poing en l’air. Le morceau suivant est du même acabit, même s’il est un peu plus linéaire. Par la suite on poursuit dans le même registre avec "fast lane" et surtout "black swan, si riche en émotions. A noter que ce morceau figurait sur l’édition de "United abomination" réservée aux membres du fan-club. Les autres morceaux présentent d’autres facettes de la musique de Megadeth. Ainsi "we the people" est plus lent et plus lourd que la moyenne des morceaux de "Thirt3en", tout comme "guns, drugs & money" malgré un refrain que les auditeurs chanteront facilement en concert (doux euphémisme). "Never dead", à l’inverse, est plus thrash et rappelle peu ou prou "hangar 18" par sa fluidité couplée à une certaine agressivité. Avec "millennium of the blind, Megadave donne dans la ballade mais, si ce registre a pu lui réussir avec le sublime "à tout le monde" par exemple, c’est par contre ici un magnifique ratage. La voix est approximative et, allez savoir pourquoi, cela sonne tout simplement faux, opinion toute personnelle bien sûr. Cet album se termine enfin de manière sublime par un "13" magnifique, un morceau en forme de testament de vie pour Dave Mustaine, un morceau qui rappelle grandement "in my darkest hour" avec peut-être une pointe de "trust" et un soupçon d’ "à tout le monde", un morceau propre à tirer une petite larme aux plus sensibles comme seul Mustaine sait en composer. Voila somme toute un très bon album, malgré quelques scories comme "millennium of the blind" ou le fait que plusieurs morceaux de cet album sont quelques peu recyclés comme s’il fallait boucler vite fait la tracklist pour arriver à tout prix à 13 morceaux. On citera par exemple "sudden death", prévu pour le jeu vidéo Guitar hero, ou "black swan". Pour conclure, il y en aura sans doute beaucoup qui crieront à la mort de Megadeth, nostalgiques qu’ils sont de "So far, so good…", "Rust in peace" et consorts. Tel semble être le destin des groupes qui durent, ils finissent souvent - pas toujours - par décevoir une frange de leur public, quoi qu’ils fassent, malgré les efforts qu’ils déploient. Et certes il est clair que jamais plus nous n’aurons un "Rust in peace", tout comme Iron maiden ne refera plus un "Powerslave", ni Slayer un "Reign in blood". Mais, pour en revenir à Megadeth, l’évolution du groupe tient sans doute aux changements dans la vie personnelle de Dave Mustaine. Dave est aujourd’hui un homme accompli, un homme apaisé, un père de famille quinquagénaire qui pose un autre regard sur sa vie et sa carrière(*). Dave Mustaine est aujourd’hui un homme différent et cela se ressent dans sa façon de composer. Megadeth est donc aujourd’hui - logiquement - un groupe différent, qui est simplement dans une autre phase de sa carrière, et on espère un quatorzième album malgré la pochette de "Th1rt3en" et sa 4e de couverture qui peuvent laisser planer l’inquiétude…

note       Publiée le mardi 6 décembre 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Th1rt3en".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Th1rt3en".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Th1rt3en".

enslaver_666 › vendredi 26 avril 2013 - 18:14  message privé !

Nouveau titre, "Super Collider", disponible en écoute sur le net. C'est assez léger en plus d'être une tentative d'être plus "radio friendly". Il me donne l'impression d'un retour à "Cryptic Writings" et "Risk". Faudra entendre le reste de l'album..

Note donnée au disque :       
vieille fessée › lundi 21 janvier 2013 - 10:43  message privé !

Je trouve que sur Endgame et Th1rt3en, Megadeth a repris des couleurs (et du thrash). C'est bon signe, Si Mustaine garde le cap, le prochain album pourrait être une bonne surprise.

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › jeudi 23 août 2012 - 10:18  message privé !
avatar

"A peine 10 mois après la sortie de "Thirteen", MEGADETH vient d'entamer la pré-production de son prochain album. Le 14ème album du groupe va en effet être enregistré en compagnie de Johnny Karkazis (MACHINE HEAD, DISTURBED). Sa sortie serait même prévue pour la fin de l'année au plus tôt, et plus probablement, pas avant le premier trimestre de 2013."(gardian666) . Ceci est confirmé par Dave Mustaine sur Facebook.

enslaver_666 › vendredi 18 mai 2012 - 00:41  message privé !

Je me suis balancé l'album plus sérieusement ces derniers temps, chose que je n'avais pas fait à sa sortie. Tout comme "Endgame", "Th1rt3en" n'a pas su me marquer aux premières écoutes. Si le premier me plaît bien aujourd'hui, c'est plus ou moins le cas avec ce dernier opus. Pourtant, quelques éléments présents auraient pu rendre l'album plus excitant, dont le retour de Ellefson dans le line-up ainsi que la participation de Friedman et de Menza dans la composition de certains titres. Très vite, on se rend compte que le bassiste original ne fait pas plus de différence par rapport à ses remplaçants des derniers albums. "Sudden Death" et "Public Enemy No. 1" forment une solide entrée. Par contre, si "Endgame" manquait de titres forts, c'est encore plus le cas ici. L'album défile, divertit dans une certaine mesure, mais ne marque pas. Mustaine offre une musique plus nuancée que son album précédent, qui renoue avec une noirceur et qui s'éloigne un peu des clichés associés à Megadeth. C'est d'ailleurs plus tranquille côté solos et riffs qui frappent. On repense un peu à "Countdown..." durant l'écoute. Ça passe bien mais ça manque de mordant. Megadeth montre que le potentiel de faire de bons albums est toujours là mais ne fait pas mouche à tous les coups.

Note donnée au disque :       
Thrwdrtz › vendredi 2 mars 2012 - 09:32  message privé !

Megadeth en metal extrême !? La durée de vie de ce disque chez moi a été de 3 écoutes maxi. Quelques bonnes idées mais le tout est très convenu, sans fraicheur, sans innocence et surproduit.