Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMegadeth › Countdown to extinction

Megadeth › Countdown to extinction

cd • 11 titres

  • 1Skin O my teeth
  • 2Symphony of destruction
  • 3Architecture of agression
  • 4Foreclosure of a dream
  • 5Sweating bullets
  • 6This was my life
  • 7Countdown to extinction
  • 8High speed dirt
  • 9Psychotron
  • 10Captive honour
  • 11Ashes in your mouth

enregistrement

Produit par Dave Mustaine et Max norman.

line up

David Ellefson (basse), Marty Friedman (guitares), Nick Menza (batterie), Dave Mustaine (guitares, chant)

remarques

chronique

Styles
metal
Styles personnels
heavy/thrash

Quel exercice difficile que de parler d'un disque qui vous tient particulièrement à coeur ! Entre "Rust in peace" et "Countdown to extinction" inutile de vous dire que mon coeur balance sérieusement. Pourtant la simple vue de la note en bas vous laisse deviner que mon devoir d'objectivité m'a forcé le choix : "countdown..", bien qu'album formidable est un ton en dessous de "rust...". Pourquoi ? Il est moins fou, plus maîtrisé, mais en contrepartie plus conventionnel, moins recherché. Bref, c'est avec ce disque que Megadeth amorce son virage vers des choses plus "accessibles "... Pourtant, il faut bien avouer que la bande à Mustaine, bien que légèrement desservie par un son manquant de relief, a réussi à pondre quelques perles absolument mémorables : "Skin O' My teth", "Symphony of destruction", "This was my life", ou le mémorable "Countdown to extinction" (morceau auquel je voue un certain culte je l'avoue...). Megadeth a conservé sa force mélodique, cette facilité d'accroche, cette virtuosité dans ses solos, mais a simplifié ses structures pour une assimilation plus rapide. En cela ce disque marque clairement la transition avec la suite. il y a un avant "countdown.." et un après... Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : j'adore cet album. Chaque solo me colle un sourire montant jusqu'aux oreilles ("Ashes in your mouth" !!!), la voix de Mustaine est parfaite, les mélodies idéales et mis de côté quelques titres bouche trous ("Sweating bullets", "Captive honour") on a réellement l'impression passé l'écoute intégrale, d'avoir entendu un classique du heavy/thrash metal. Rien de moins. Pour ma part, le dernier album qui vaut vraiment le coup des américains...

note       Publiée le mardi 16 septembre 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Countdown to extinction".

notes

Note moyenne        61 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Countdown to extinction".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Countdown to extinction".

GrahamBondSwing › samedi 25 avril 2020 - 22:17  message privé !

Encore un chef-d'oeuvre ! très différent du précédent opus, mais une nouvelle fois on ne peut qu'être admiratif devant la science de la composition de Dave Mustaine… Les soli de guitares sur Ashes in you Mouth sont parmi mes tous préférés de toute la discographie.

Note donnée au disque :       
vieille fessée › vendredi 22 janvier 2016 - 04:27  message privé !

L'album de la mue pour Megadeth qui à l'instar de Metallica assume complètement ses penchants mélodique et heavy pour laisser un peu de côté ses origines thrash. Jusque ici tout va bien...

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 28 février 2015 - 20:29  message privé !

pour moi c'est le dernier "bon" Megadeth qu'il m'est tolérable de m'encaisser après le déclin inexorable jusqu'à l’écœurement. Juste pour Skin O my teeth et Symphony of Destruction je donne la moyenne à l'album. Par contre la suite de leur discographie j'aime pas.... Vraiment pas !!

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › vendredi 15 janvier 2010 - 12:28  message privé !
avatar

Plutôt d'accord avec Gloth, grand fan de Megadeth pendant des années j'ai lkargement préféré "Rust in peace", "soi far..." et même "Youthanasia". C'est "Risk" et "Cryptic writings" qui m'ont fait lâcher le groupe.

Note donnée au disque :       
The Gloth › jeudi 14 janvier 2010 - 16:49  message privé !

Comparé à Rust In Peace, je trouve celui-ci carrément inécoutable.

Note donnée au disque :