Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMegadeth › That one night - Live in Buenos Aires

Megadeth › That one night - Live in Buenos Aires

22 titres - 98:33 min

  • 1/ Jet intro - 2/ Blackmail the universe - 3/ Set the world afire - 4/ Skin o' my teeth - 5/ Wake up dead - 6/ In my darkest hour - 7/ Die dead enough - 8/ She wolf - 9/ Reckoning day - 10/ A tout le monde - 11/ Angry again - 12/ Hangar 18 - 13/ Return to hangar - 14/ I'll be there - 15/ Tornado of souls - 16/ Trust - 17/ Something that I'm not - 18/ Kick the chair - 19/ Coming home to Argentina - 20/ Symphony of destruction - 21/ Peace sells - 22/ Holy wars

enregistrement

Enregistré live le 9 octobre 2005 au Obras Sanitarias Stadium de Buenos Aires

line up

Glen Drover (guitares), Shawn Drover (batterie), Dave Mustaine (chant, guitares), James MacDonough (basse)

remarques

chronique

Styles
metal
heavy metal
thrash metal
Styles personnels
heavy/thrash metal

L'année 2007 aura été bien remplie pour la bande à Dave Mustaine (d'ailleurs, peut-on encore parler de véritable groupe ? Le line-up de ce live n'est même pas indiqué sur le livret - très très cheap - de l'objet !) avec un nouvel album, un très beau coffret (la chronique arrive...), ce double-live donc, issu du DVD... sorti plus tôt dans l'année !! Ajouté à tout cela une tournée mondiale qui s'achèvera l'année prochaine ! Rien que ça ! Concernant ce live enregistré en Argentine, on peut définitivement dire qu'il enterre littéralement leur précédent et seul véritable album live à ce jour, "Rude awakening", trop brouillon et dont le groupe, Al Pitrelli et surtout Jimmy DeGrasso, n'était pas du tout adapté à Megadeth. Là, inutile de tergiverser, on a un excellent live, à la fois bien heavy intégrant parfaitement bien les morceaux les plus récents aux tubes du groupe des années 80 et début 90, plus thrash metal. On sent d'ailleurs une véritable cohésion ainsi qu'un bon équilibre entre toutes les périodes de la carrière du groupe (même le très décrié "Risk" est présent avec le somme toute très moyen "I'll be there" - seul véritable plantage dans le choix des morceaux en ce qui me concerne). Le son est très bon, la balance entre chacun des instruments est parfaite. Le public est, quant à lui, énorme ! On se sent vraiment dans la fosse avec tout le monde en train de reprendre en choeur les standards de la formation. Enfin voilà, moi qui avais fait l'impasse sur le DVD, je vais p'tet réparer cet oubli tant ce live tient ses promesses (et c'était loin d'être gagné sur le papier !). Un excellent live... et vivement le concert de février prochain !!

note       Publiée le dimanche 16 décembre 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "That one night - Live in Buenos Aires".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "That one night - Live in Buenos Aires".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "That one night - Live in Buenos Aires".

empreznor › samedi 22 décembre 2007 - 18:54  message privé !
au niveau du son, je trouve les guitares pas mal en avant quand meme... à confirmer avec un "vrai" support.
Note donnée au disque :       
enslaver_666 › lundi 17 décembre 2007 - 20:02  message privé !
Je fut très surpris quand j'ai vu sur les tablettes ce "That one night - Live in Buenos Aires" en format CD. Mon opinion sur Megadeth n'était pas à la hausse suite à "United Abomination" mais j'ai sauté dessus quand même. Faut dire que la tracklist est très alléchante (de "Wake up dead" à "Holy War" en passant par "Hangar 18", "À tout le monde" et "Reckoning day"). Tous les hymnes y sont. En offrant autant de titres issus des années '80-début des années '90, je pense que le groupe présente ici un album live fait exprès pour les fans. Au travers, sont joués quelques morceaux sortant de "The System Has Failed" mais le style s'adapte assez bien à l'ancien Megadeth. L'ambiance est bonne, bien que Mustaine est comme toujours, très discret entre les morceaux et que les fans exagèrent un peu avec leurs "Whoo OOOhh OHHH" qui suivent les mélodies (c'est quand même pas un show d'Iron Maiden !). L'exécution des succès est parfaite et même encore mieux que sur "Rude awakening", comme l'a écrit Nicko. Bref, malgré le côté commercial qui semble derrière l'idée de vendre la performance en format CD après l'avoir fait sur DVD, nous avons là un solide album live métal. Personnellement, je met un 4 parce que Megadeth ne fait que m'accrocher par petites vagues ici et là mais je reconnaît que pour un fan de première heure, Mustaine ne pouvais pas faire mieux. Je crois que les fans attendaient encore un album live de Megadeth qui serait digne de mention.
Note donnée au disque :       
dariev stands › lundi 17 décembre 2007 - 18:00  message privé !
avatar
C'est normal si le monsieur a un Yorkshire terrier à la place de la tête ? rassurez moi, il s'est overdubbé la tronche sous photoshop, c'est par réèl ? (ha ha, oui je sais, je sors)
Death4u › dimanche 16 décembre 2007 - 19:38  message privé !
Tiens, la setlist est plus complète que sur la version dvd, Die Dead Enough n'y figure pas.
Nicko › dimanche 16 décembre 2007 - 14:57  message privé !
avatar
tu vois que le "Rude awakening" n'est pas si terrible que ça. ;-)
Note donnée au disque :