Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMegadeth › So far, so good... so what !

Megadeth › So far, so good... so what !

cd • 8 titres

  • 1Into the lungs of hell
  • 2Set the world afire
  • 3Anarchy in the U.K.
  • 4Mary Jane
  • 5502
  • 6In my darkest hour
  • 7Liar
  • 8Hook in mouth

enregistrement

Enregistré au Music Grinder à Los Angeles

line up

David Ellefson (basse, chant), Dave Mustaine (chant, guitares), Jeff Young (guitares), Chuck Behler (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal
thrash metal
Styles personnels
thrash metal

Ce "So far, so good... so what !" est le troisième album de Megadeth, et déjà, le groupe a un sytle bien à lui, personnel, fait de riffs acérés à l'extrême (personne ne les égale à ce niveau-là je pense...) et d'ambiances très aggressives, limite guerrières... Les solos de guitares s'enchainent aux solos de guitares sur des titres relativement longs sans être non plus trop complexes. Je trouve que sur cet album, l'alchimie entre efficacité et complexité est parfaite. La réussite de cet opus vient aussi de sa relative diversité. En effet, on retrouve une reprise des Sex Pistols (!), le fameux hit "Anarchy in the U.K.", assez raffraichissante, un titre plus lent assez fabuleux, "In my darkest hour", et un "Mary Jane" avec des vocaux géniaux et une atmosphère bien particulière avec l'utilisation de guitares sèches, saisissant ! J'ai touours trouvé qu'il manquait un petit quelque chose à Megadeth, le petit plus qui permet à un groupe de sortir l'album qui tue (désolé...), et c'est aussi le cas sur ce "So far, so good... so what !". Cependant, il reste tout de même d'un très bon niveau et une valeur sûre pour tout fan de thrash metal !

note       Publiée le jeudi 19 juin 2003

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "So far, so good... so what !".

notes

Note moyenne        44 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "So far, so good... so what !".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "So far, so good... so what !".

GrahamBondSwing › samedi 25 avril 2020 - 22:04  message privé !

Un peu mal aimé dans la disco du groupe, il contient tout de même de très bons titres, Jeff Young fait le taf mais souffre un peu de la comparaison avec Poland. In My Darkest Hour est certainement un des titres les plus incroyables de Mustaine, les arpèges du début sont magnifiques (et cotons à jouer) le riff qui suit imite à la perfection la respiration difficile et la chute de sérotonine qui précèdent une dépression nerveuse et l'accélération finale est super bien amenée.

Note donnée au disque :       
vieille fessée › samedi 26 décembre 2015 - 22:53  message privé !

Dave Mustaine vous aimes.

Note donnée au disque :       
fallon › vendredi 14 février 2014 - 11:31  message privé !

un peu bordelique ce "So far...", ça fait en partie son charme d'ailleurs et ça s'explique car le génial et caractériel Dave Mustaine est en mode toxico en 1988. S'il n'a pas le niveau de Peace sells ou Rust in Peace, cet opus contient suffisamment de tueries ("hook in mooth", "set the world afire", "mary jane"...) pour être infiniment recommandable. Gros coup de gueule contre la version remastérisée qui dénature ce disque à la rage malsaine en supprimant certains bruitages originaux (explosions, crash de voiture...), une honte.

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven › mercredi 14 novembre 2012 - 13:30  message privé !
avatar

Puisqu'on est sur les dossards, voila celui que je portais.

stankey › samedi 3 novembre 2012 - 06:38  message privé !

Mais oui il est hargneux celui ci ^^ Le moment ou Mustaine débite sans reprendre son souffle dans 'Liar' me fait encore halluciner aujourd'hui. D'excellents moments passés avec ('Hook in Mouth' !), même si pour ma part la reprise des Pistols n'a rien amené de plus à part assumer des racines Punk et casser le rythme de l'album. Ou peut être rappeler qu'il arrive des moments où plutôt que de s'extasier sur les démonstrations techniques en pagaille on a tous besoin de ressortir un disque qui arrache. C'est relatif, mais celui là était un de mes premiers...

Note donnée au disque :