Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeath In June › Abandon tracks !

Death In June › Abandon tracks !

cd | 16 titres

  • 1 The concrete fountain
  • 2 The only good neighbor
  • 3 13 years of carrion
  • 4 Burn again
  • 5 My black diaries
  • 6 Punishment initiation
  • 7 We said destroy
  • 8 Europa rising
  • 9 Rocking horse night
  • 10 Death of a man
  • 11 Passion! Power!! Purge!!!
  • 12 My black diary
  • 13 In sacrilege
  • 14 Many enemies bring much honour
  • 15 Unconditional armistice
  • 16 Europa: the gates of Heaven and Hell

enregistrement

Enregistré en Australie, 1986-2002 ; remasterisé par Dave Lokan 2004

line up

Campbell Finley (trompette sur 3), Douglas Pearce (tous instruments et chant), Mario Kalendaric (sur 1), Jeremy Hirsch (trompette sur 9), Andreas J. (basse sur 9), Ken Thomas (sur 15)

Musiciens additionnels : Gary Carey (basse et chœurs sur 6 et 16)

remarques

Digipack+livret. Compilation spéciale regroupant raretés, inédits et nouvelles versions.

chronique

Styles
indus
folk
Styles personnels
dark-folk et collages expérimentaux

Que voici une compilation à l'optique des plus avenantes ! Regrouper une bonne partie des raretés de Death In June issues de compilations et de diverses éditions limitées, ainsi que des versions inédites et nouvelles de morceaux plus anciens. Le cd s'ouvre d'ailleurs sur un inédit total, l'instrumental 'The concrete fountain', nom que devait porter l'hypothétique successeur au classique 'Rose clouds of holocaust'. Inédit sympathique qui montre un Douglas P. plus 'léger' et serein. On retrouve dans la même veine les petits bijoux que sont 'The only good neighbor' et surtout 'Unconditional armistice' sur lequel Douglas ironise avec une voix douce et mélodieuse, rapprochant sa folk d'un Leonard Cohen ou d'un Johnny Cash. Les désepérés du 'Beauty reaps the blood of solitude' de Nature & Organisation seront enchantés de pouvoir enfin écouter le fabuleux 'My black diary', une des plus belles chansons jamais écrites par Douglas, ainsi que sa version plus expérimentale, 'My black diaries', tirée de la compilation 'Im blutfeuer'. Enregistrées pour la plupart en 2002 les versions alternatives présentées valent également le détour pour la nouvelle couleur apportée : 'Europa rising' (initialement 'Daedalus rising' sur 'But what ends...') chantée entièrement par Douglas en lieu et place de David Tibet, tout comme cette magnifique version de 'In sacrilege' différente de l'originale mais tout aussi touchante, ou encore '13 years of carrion'. D'autres versions abandonnées à l'époque de leur enregistrement apparaissent ici, 'Burn again' et 'Europa : the gates of Heaven and Hell' avec Gary Carey de Joy Of Life à la basse et aux choeurs, mention très bien pour la version du second titre. Le reste se compose encore de versions jamais utilisées et de raretés absolues (l'expérimental 'Passion! Power!! Purge!!!'). En somme une compilation qui intéressera peut-être peu ceux qui ont déjà fait les frais de la collectionnite aigue, mais qui vaut largement son acquisition pour avoir un petit morceau d'histoire chez soi. A votre santé Mr. P. !

note       Publiée le mardi 19 juillet 2005

partagez 'Abandon tracks !' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Abandon tracks !"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Abandon tracks !".

ajoutez une note sur : "Abandon tracks !"

Note moyenne :        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Abandon tracks !".

ajoutez un commentaire sur : "Abandon tracks !"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Abandon tracks !".

Raven › dimanche 17 août 2014 - 02:41  message privé !
avatar

"Punishment Initiation" avec son clavier qui rappelle le premier Terminator est un des meilleurs titres du père Pearce...dans le reste y a quelques belles sucreries mais je bloque à chaque fois sur celui-ci (j'y retourne)

Note donnée au disque :       
kranakov › jeudi 17 novembre 2011 - 21:10  message privé !

Remarquable compilation de DIJ. Comme quoi les fonds de tiroir des plus grands sont bien souvent meilleurs que les perles du tout-venant.

Note donnée au disque :       
Alptraum › samedi 1 octobre 2011 - 14:29  message privé !

C'est vrai que le panzer sur la pochette, il aurait pu éviter. Mais pour le contenu, c'est presque du tout bon. pour mon premier DIJ

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › dimanche 16 novembre 2008 - 00:00  message privé !

Pochette abominable, contenu superbe et indispensable. Dans le pire, on croise du synthé un peu con, dans le meilleur, ça rappelle du Cohen ou du Drake sans rougir. Et mention spéciale au rare et sincère Unconditional Armistice qui renvoit les vrais douteux à ce qu'ils sont.

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 8 octobre 2007 - 21:45  message privé !
rien à redire ... death in june se réinvente et se pose là sans fioritures
Note donnée au disque :