Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeath In June › Heilige !

Death In June › Heilige !

  • 2000 • Nero Neroz 43 • 1 CD digipack

cd • 20 titres

  • 1Smashed to bits (in the peace of the night)
  • 2Bring in the night
  • 3Despair
  • 4Only Europa knows
  • 5The bunker
  • 6Little blue butterfly
  • 7Frost flowers
  • 8Death of the west
  • 9Heaven street
  • 10Little black angel
  • 11Kameradschaft
  • 12Giddy giddy carousel
  • 13Ku Ku Ku
  • 14Runes and men
  • 15Rose clouds of holocaust
  • 16Hullo angel
  • 17Leper lord
  • 18Fall apart
  • 19Fields of rape
  • 20C'est un rêve

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Enregistré live le 9 juillet 1999 à Melbourne, Australie.

line up

Albin Julius (claviers, bandes, percussions, chœurs), John Murphy (percussions, chœurs), Douglas Pearce (chant, guitare, percussions)

remarques

chronique

'Le dernier concert du 20ème siècle', cela se passait à Melbourne, le 9 juillet 1999. Death in June sous forme de trio (Douglas accompagné de Albin Julius et de l'incontournable John Murphy) y donna une performance plutôt mémorable, de celle qui donne aux enregistrements live leur raison d'être. Premier bon point, la qualité sonore ; le second et non des moindres, la track-list ! Visez-moi ça, des chansons des deux albums écrits avec Albin Julius, le 'Only Europa knows' de Kapo, sans oublier les classiques tels que 'Fall apart' ou 'Heaven Street'. Etonnant d'ailleurs qu'un projet aussi réduit quant au personnel puisse si aisément relire ses propres pièces avec des angles différents selon les époques, du post-punk martial à la formule guitare sèche/percussions, sans oublier l'expérimentation avec les samples...Les concerts se suivent mais ne se ressemblent pas et celui-ci dégage quelque chose de particulier auxquelles les séquences de Albin ne sont pas étrangères. Ces bandes confèrent une sorte de froideur mais aussi une assurance guerrière voilée d'une légère mélancolie. Nous sommes loin de la touche intimiste de 'Black angel', les percussions claquent, les collages développent un florilège de sonorités passant de l'orgue aux bribes de voix féminines en passant par le piano, les accords symphoniques et autres bruitages divers, quant au chant de Douglas, moins caverneux que sur ses précédents essais, il sonne de manière particulièrement convaincante et convaincue. Voilà qui nous offre de magnifiques interprétations de 'Little blue butterfly', 'Frost flowers', 'Smashed to bits', 'C'est un rêve' mais également un 'Fall apart' magistral (meilleur que toutes les versions studio), un 'Only Europa knows' menaçant sans oublier l'aspect glauque de 'Heaven street' martial à souhait avec des cris d'enfants projetés en arrière-fond. Si l'on pouvait craindre que l'usage des machines sur 'Take care and control' et 'Operation Humming Bird' se révèle difficile à retranscrire sur scène, cet enregistrement balaie vite les doutes ; la manière urgente de Death in June d'enregistrer en studio semble coller de plus en plus aux codes du direct, ce qui explique probablement cette qualité spéciale des spectacles de l'ami Douglas au cours de la dernière décennie. Ok, les percussions ne sont pas toujours dans le temps, les transitions un peu brusques mais qu'importe, ça fait partie du charme. Quoiqu'il en soit, 'Heilige' représente de mon point de vue la quintessence des possibilités du projet et s'il ne manquait 'Break the black ice', 'The calling' ou 'But, what ends when the symbols shatter',on friserait le best of plus que l'album live.

note       Publiée le mercredi 5 octobre 2011

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Heilige !".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Heilige !".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Heilige !".

Solvant › samedi 15 octobre 2011 - 00:03 Envoyez un message privé àSolvant

"Heilige !" représente pour moi le point de référence live de DiJ. Je le cultifie.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 6 octobre 2011 - 10:01 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Comment ca "Pochette moche" ! moi elle me rappelle cette scène des Monthy Pythons : http://www.youtube.com/watch?v=8ZWRe9DFYZ8

Note donnée au disque :       
ericbaisons › mercredi 5 octobre 2011 - 21:42 Envoyez un message privé àericbaisons

les versions ont l'air plus près des originales que sur Something is coming. Et l'ambiance, la majorité de la playlist, la façon de jouer, la qualité sonore n'ont rien à voir également.

ericbaisons › mercredi 5 octobre 2011 - 21:36 Envoyez un message privé àericbaisons

Only europa knows est vraiment excellente

Shelleyan › mercredi 5 octobre 2011 - 21:10 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Veinard ! Quoique j'aie eu la chance de les voir à Neuchâtel en 96 ou 97 ^^