Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeath In June › The rule of Thirds

Death In June › The rule of Thirds

  • 2008 - Nero, BAD VCCD 51 (1 cd digipack)

cd | 13 titres

  • 1 The glass coffin
  • 2 Forever love decays
  • 3 Jesus, junk and the jurisdiction
  • 4 Idolatry
  • 5 Good morning sun
  • 6 The perfume of traitors
  • 7 Last Europa kiss
  • 8 The rule of thirds
  • 9 Truly be
  • 10 Their deception
  • 11 My Rhine atrocity
  • 12 Takeyya
  • 13 Let go

enregistrement

Enregistré entre L'équinoxe d'automne et Halloween 2007 aux Big Sound Studios et au Full Bench Studio, Adelaide, Australie

line up

Douglas Pearce (chant, guitare sèche, samples, claquements de mains), David Lokan (basse, guitare, choeurs sur 'Let go')

chronique

Autant vous prévenir, ce nouvel opus de Death in June risque d'en déstabiliser plus d'un; non pas qu'il soit particulièrement différent musicalement, c'est plutôt dans le feeling général que ça se passe. C'est un Douglas Pearce apaisé qui nous présente ce nouvel opus plutôt dépouillé. C'est l'essence même de la musique de Death in June qui nous est ici livrée plus de vingt ans de carrière après les premiers coups de tambour. 'The rule of thirds' est un disque purement folk pratiquement entièrement écrit sur la guitare sèche, exception faite de quelques claquements de main et samples en arrière-fond. Certes, il y a toujours cette voix un peu grave mais je trouve qu'il règne un je ne sais quoi de printanier sur ce disque, du moins au début, comme si Douglas était parvenu à exorciser certains démons. Les textes laisseraient pourtant supposer le contraire; s'agit-il alors d'une gigantesque ironie ? Toujours est-il que je ne puis m'empêcher de trouver des chansons comme 'Good morning sun' et 'Jesus, junk and the jurisdiction' (particulièrement ridicule avec son côté pop 'pa pa pa') joyeuses. Après tout, si c'est le cas, tant mieux pour notre ami Douglas, il a déjà avalé bien assez d'herbes amères comme ça. Plusieurs morceaux conservent pourtant la gravité typique de Death in June, parmi les meilleures, je retiendrais: 'The glass coffin', 'Last Europa kiss', 'The rule of thirds' ou encore 'Takeyya'. Pas vraiment neuf, un peu ennuyeux mais très personnel, introspectif, tel est selon moi 'The rule of thirds' car qui sait ? 'Let go', dit-il sur l'ultime pièce qui se termine pourtant par un sample plus agressif...

note       Publiée le samedi 26 avril 2008

partagez 'The rule of Thirds' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The rule of Thirds"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The rule of Thirds".

ajoutez une note sur : "The rule of Thirds"

Note moyenne :        24 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The rule of Thirds".

ajoutez un commentaire sur : "The rule of Thirds"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The rule of Thirds".

zugal21 › vendredi 28 septembre 2018 - 21:10  message privé !

Nouvel album terminé. Il espère le sortir pour le solstice d'hiver

Note donnée au disque :       
Twilight › jeudi 20 septembre 2018 - 20:35  message privé !
avatar

Ooooh, bien !

zugal21 › jeudi 20 septembre 2018 - 18:55  message privé !

Il termine de bosser sur un album qu'il espère sortir dans l'année. " ESSENCE ! " . Info yahoogroup dij

Note donnée au disque :       
Rastignac › mardi 20 mars 2018 - 20:39  message privé !
avatar

Y a des ritournelles dans celui-ci qui collent bien au cerveau (the rule of thirds : le refrain !). Et puis cette dégaine avec sa petite trompette.

Note donnée au disque :       
Horn Abboth › mercredi 19 novembre 2014 - 00:54  message privé !

Marrant de voir que ce disque partage nettement les avis entre ceux qui s’ennuient ferme et ceux qui adorent. J'aurais plutôt tendance à me mettre dans cette 2e catégorie. Good morning sun, The perfume of traitors et Last Europa kiss s'enchaînent à merveille. Les mélodies sont basiques, simples mais terriblement accrocheuses. Les collages et samples habillent à merveille les morceaux, du très bon pour moi.

Note donnée au disque :