Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeath In June › Free Tibet

Death In June › Free Tibet

  • 2016Nero LEPER 93-Limitée à 1000 ex. • 1 CD

cd • 7 titres

  • 1Death Books 1
  • 2This is paradise 1
  • 3Love Books
  • 4Jerusalem the Black
  • 5Daedalus falling
  • 6Death Books 2
  • 7This is paradise 2

informations

Sorti à l'origine en 2006 sous forme de téléchargement libre sur le site de Death in June. Pochette format carte

chronique

D’un coup de baguette magique, le voilà transposé d’un simple téléchargement gratuit sur le site du groupe à un véritable mini cd et pourquoi pas ? Personnellement, j’aime beaucoup l’humour entre titre et pochette. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une collection de remixes de titres pour lesquels David Tibet a collaboré et pour les fans du dark folk acoustique de Death in June, mieux vaudra passer son chemin. Musicalement, ‘Free Tibet’ explore l’aspect le plus ambient, expérimental, du projet au travers de trois versions de ‘Life books’ (nommées ‘Death Books’ 1 et 2, ‘Love Book’), franchement tellement similaires entre elles qu’on s’interroge quant à leur bien fondé. S’ajoutent deux mixes de ‘This is paradise’, eux aussi plutôt proches dans le traitement (à ceci près que le second avoisine les onze minutes) et pas franchement passionnants, le travail se limitant à un beat permanent, la voix de David Tibet scandant principalement la phrase ‘This is paradise’ au travers d’effets, de quelques sonorités, de loops, pour un effet hypnotique dans la répétition. Plus proche du Death in June traditionnel, la version de ‘Jerusalem the Black’ sonne très proche de l’originale et n’apporte pas grand chose de neuf. Reste encore ‘Daedalus falling’ doublée des paroles en français en effet d’écho dans l’arrière-plan; pas désagréable, sans plus. Maigre récolte au final et on comprends mieux pourquoi ce disque se limitait à un téléchargement. Son intérêt est faible, les remixes sont faciles, monotones, et en dehors d’une impression brouillonne, les pourtant bonnes chansons originelles paraissent défigurées sans réelle portée nouvelle. Sa sortie se borne probablement surtout à contrer le marché des pirates chez les midinettes de Death in June. Réservé aux fans hardcore du groupe donc; par contre, oui, cette couverture ferait un sacré t-shirt !

note       Publiée le jeudi 24 novembre 2016

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Free Tibet" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Free Tibet".

    notes

    Note moyenne        5 votes

    Connectez-vous ajouter une note sur "Free Tibet".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Free Tibet".

    allobroge Envoyez un message privé àallobroge

    Ah "Essence!" plutôt du mazout frelaté de contrebande coupé au sirop , la pochette et c'est tout , consternant!

    Hazincourt Envoyez un message privé àHazincourt

    C'est toujours sympa qu'un groupe anglo saxon se lance dans la langue de molière, c'est si rare :) ceci n'est pas le paradis ! C'est pas la porte d'entrée pour l'univers de Death In June, mais cela reste indispensable à tout fan.

    Note donnée au disque :       
    Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
    avatar

    Possession angélique, démoniaque, en tout cas grand coup marketing pour ma pauvre tête. This is Paradiiiiise. Je comprends nada des calembours en français par contre, quel discrédit...

    Note donnée au disque :       
    zugal21 Envoyez un message privé àzugal21

    " Possession démoniaque " ? Douglas avait laissé un petit texte un peu comptine façon Abbey Road, qui se terminait par " Exorcised tracks go to Heaven " ... ! Par contre, le jeu de mot, aujourd'hui, en prend un coup dans l'aile, ce n'est plus du " free " Tibet !

    Note donnée au disque :       
    Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
    avatar

    Beaucoup écouté en mp3 celui-là. Et c'est grâce à ce putain de machin que j'ai la voix pincée de Tibet qui fait "this is paradiiiiise" assez régulièrement dans la tête. Possession démoniaque. Et n° 6 : c'est la sortie "physique" qui coute de la thune, les mp3 ont toujours été gratos par contre, sur le site de death in june je crois ?

    Note donnée au disque :