Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeath In June › Der tod im juni

Death In June › Der tod im juni

  • 1999 - Goeart, GZ K52714 (1 cd)

cd | 4 titres

  • 1 Death In June: Unconditional armistice
  • 2 Der Blutharsch: Untitled
  • 3 Forseti: Ewigkeit
  • 4 NON & Freunde: C’est un rêve (live in Lausanne, 19/11/1998)

enregistrement

Enregistré en Allemagne, 1999

line up

Albin Julius (Der Blutharsch), Douglas Pearce, Andreas Ritter (Foresti)Boyd Rice

remarques

Dispo sur le concert du 5 juin 1999, Harz, Allemagne

chronique

Styles
indus
folk
Styles personnels
dark-folk, martial indus

Cette petite rareté est digne d’acquisition. Tout d’abord parce qu’il ne s’agit là que d’inédits ; ensuite, ils sont tous intéressants (incroyable, non ?). Disponible uniquement (enfin à l’origine… [sic]) lors du concert du 5 juin 1999 à Harz, en Allemagne, ce mini-cd sera une pièce de choix dans votre discothèque croûlant déjà sous les imports austro-cubains des DIJ et autres Blutharsch (comment ça j’exagère ?). Le morceaux de Death In june est une agréable surprise : Douglas P. se fait plus mélodieux dans la voix et dans la musique, avec un petit côté Nick Cave (je vous assure, je n’ai pas d’hallucinations) période ‘Good son’ version folk. Comme à son habitude, Der Blutharsch nous sert un morceau sans titre qui n’est pas sans rappeler la grande époque de The Moon Lay Hidden Beneath A Cloud, un rythme assez lent, martial et épique avec une touche d’exotisme (enfin, c’est relatif hein…). Le duo allemand Forseti nous gratifient quant à eux d’un dark-folk avec guitares et accordéon, très triste et mélodieux, et un chant masculin et féminin en allemand un peu darkwave. Ce qui nous amène à la touche humoristique apportée par NON, avec une version live de ‘C’est un rêve’ de DIJ. Humoristique disais-je…plutôt vindicative : en effet, le live dont il s’agit est celui où DIJ fut interdit pour des raisons pseudo-politiques à Lausanne en 1998. Boyd Rice, au contraire, eu toute liberté de s’exprimer (faut pas chercher à comprendre les suisses [faut pas le prendre pour vous Twilight et Babayaga, hein ?!), et il ne se gêne pas : ‘Where is Douglas ?!!! Where is Douglas Pearce ?!! He’s been banned !!! In Lausanne !!!’ etc. Une version rigolote adaptée pour la circonstance mais au son exécrable. A noter que les cris des spectateurs suisses présents (‘Liberté !!! Liberté !!!’) sont samplés sur le morceau ‘Gorilla tactics’ qui introduit ‘Operation hummingbird’ de DIJ. Un disque avec un caractère bien à lui, et donc indispensable.

note       Publiée le lundi 1 septembre 2003

partagez 'Der tod im juni' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Der tod im juni"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Der tod im juni".

ajoutez une note sur : "Der tod im juni"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Der tod im juni".

ajoutez un commentaire sur : "Der tod im juni"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Der tod im juni".

Twilight › samedi 28 novembre 2009 - 00:38  message privé !
avatar

Enfin trouvé ! Et pas cher ! DIJ un peu calme mais bien, Der Blutharsch sympa, Forseti pas mon truc et NON...une curiosité ! ^^

taliesin › samedi 7 novembre 2009 - 21:17  message privé !

Ca y est, j'ai ma copie ;-) Je confirme très très belle pièce; j'ai déjà vanté les qualités du titre de DIJ, le morceau de Der Blutharsch est lui aussi excellent, le Forseti vraiment pas mal, et le NON vaut franchement le détour itou !

Note donnée au disque :       
Slugbait › mardi 26 juillet 2005 - 15:15  message privé !
tres bon, ce CD. le titre de non est excellent ! dans le meme genre on a pu voir Douglas pearce appeler désespérement boyd rice sur la musique de "People" (apparement au bar) pour qu'il vienne interpreter un furieux "Total War"... marrant
NevrOp4th › jeudi 4 septembre 2003 - 15:34  message privé !
Excellente la pochette!! :o)
Marco › mercredi 3 septembre 2003 - 00:24  message privé !
avatar
je dois avouer que moi non plus, je n'ai pas l'original en ma possession. J'ai oublié de préciser que le packaging est en forme de boîte de camembert (ou tout comme). seuls les petits veinards qui ont assisté à ce concert ont pu récupérer cette rareté. J'ose pas imaginer les prix dans les conventions ou sur e-bay !!!