Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMelvins › The Bride Screamed Murder

Melvins › The Bride Screamed Murder

cd | 9 titres | 45:37 min

  • 1 1/. "The Water Glass" - 4:16
  • 2 2/. "Evil New War God" - 4:48
  • 3 3/. "Pig House" - 5:29
  • 4 4/. "I'll Finish You Off" - 4:57
  • 5 5/. "Electric Flower" - 3:27
  • 6 6/. "Hospital Up" - 5:38
  • 7 7/. "Inhumanity and Death" - 3:03
  • 8 8/. "My Generation" - 7:39
  • 9 9/. "P.G. x 3" - 6:19

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

Dale Crover (batterie, chant), Buzz " King Buzzo " Osborne (guitare, chant), Jared Warren (basse, chant), Coady Willis (batterie, chant)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
melvins

Qu’est ce qui différencie un Melvins d’un autre depuis Senile Animal ? Plus grand-chose, si ce n’est le fait de ne pas appartenir à l’agaçante catégorie des lives, remixs albums et autres goodies qu’ils persistent à sortir, fidèles à leur éthique de l’inutile donc indispensable. Désormais bien soudés à cette formule à deux batteurs, les Melvins, jeunesse retrouvée, s’autorisent une musique plus hard rock et axée sur les grands bottages de cul de la décennie 70, et ce depuis quelques disques. La particularité du petit dernier ? Beaucoup de chœurs à l’unisson façon « chants virils de Marines américains », et toujours pas mal de clins d’oeils à l’histoire du rock bête et bruyant. A part ça, on s’y retrouve : ça cogne toujours bien, et c’est bien la batterie qu’on écoute le plus, enfin les batteries. Mais tout de même, on note une sévère baisse d’inspiration passé l’excellent et imprévisible premier titre, qui prend des bonnes allures de chant hooligan sur scène. Pourtant, certains passages sonnent presque rock’n’roll 60’s, avant que les intonations de Buzzo ne viennent tout remettre en place. A la fin de Hospital Up, ces chœurs évoquent carrément Crosby Stills Nash & Young, mais on imagine les paroles moins hippies dans le genre… Comme d’hab, quelques fines pincées de n’importe quoi sont saupoudrées histoire de foutre la pagaille dans les esprits, sans quoi un album des Melvins ne serait pas un album des Melvins. Exemple : On sait que le disque contient une reprise de My Generation, on croit qu’elle arrive à la fin de I’ll Finish You Off (je n’avais pas compris que ce n’étais pas un début de morceau, j’ai donc mis 10min à retrouver le moment exact), alors qu’un synthé bontempi tout pourri joue le riff de My Sharona et que le groupe entonne d’une seule voix de poivrot : « My Generation ! » en lieu et place du My Sharona attendu… Fausse alerte, ce n’était qu’une blague, la vraie reprise arrive quelques pistes plus loin, et elle est aussi poisseuse qu’éloignée de l’original, quasiment doomy… Si les blagues les plus courtes sont les meilleures, alors les Melvins sont la blague non pas qui tue, mais la pire du monde, tout simplement. Does humour belong in music ? La réponse, mon ami, suce dans le vent à travers les limbes des âges…

note       Publiée le mardi 4 décembre 2012

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

partagez 'The Bride Screamed Murder' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Bride Screamed Murder"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Bride Screamed Murder".

ajoutez une note sur : "The Bride Screamed Murder"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Bride Screamed Murder".

ajoutez un commentaire sur : "The Bride Screamed Murder"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Bride Screamed Murder".

Kagoul › dimanche 29 janvier 2017 - 17:41  message privé !

Le dernier MELVINS, euh CRYSTAL FAIRY (avec un sacrée chanteuse) est une tuerie !

ericbaisons › mardi 4 décembre 2012 - 15:54  message privé !

il ne m'a pas laissé un souvenir umpérissable non plus. le Freak puke est largement supérieur, ainsi que l'EP old school 1983