Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIn The Nursery › Stormhorse

In The Nursery › Stormhorse

15 titres - 48:35 min

  • 01/Tempest
  • 2/Subito
  • Regal-Miracle of the Rose I
  • 3/The Empty fortress
  • 4/Hunting Theme
  • 5/Hit
  • 6/Portamento
  • 7/Stormhorse
  • 8/Nightshade
  • 9/Leggiero-World of the newborn
  • 10/Dolente
  • 11/Counterpart
  • 12/Miracle of the Rose II
  • 13/Blind Me
  • 14/Elegy reprise
  • 15/Elegy

enregistrement

Composé et arrangé par Klive & Nigel Humberstone, produit par In The Nursery & Sebastiane, enregistré et mixé aux studiox Fon, Sheffield, Angleterre, avril 1987.

line up

Klive & Nigel Humberstone (tous isntruments et voix), Dolores Marguerite C. (chant), Q (tambour militaire), Jane Cornthwaite (violoncelle additionnel sur 12).

remarques

L'édition cd contient le maxi 'Trinity' en bonus (titres 13 à 15).
Réédité intégralement et remasterisé en 1997 sur le label d'ITN.

chronique

Styles
ambient
gothique
heavenly
Styles personnels
ambient neoclassique

Fondé au débuts des années 80, ce groupe qui ne ressemble à aucun autre et qui influence encore beaucoup de formations voulant s'essayer aux orchestrations grandiloquentes a pourtant démarré sous la forme d'un trio plutôt adepte d'une cold-wave assez décalée et très mélancolique. Le trio devient rapidement un duo en la personne des jumeaux Humberstone qui enregistrent leur premier album 'Twins' en 1984 et se démarquent de leurs débuts en incorporant une sensibilité neoclassique et cinématographique dans leur musique. Second album du duo anglais, 'Stormhorse' dessine quasi-définitivement la ligne directrice que suivra In The Nursery pendant de nombreuses années. Malgré le fait qu'il a passablement vieilli en ce qui concerne les sons utilisés (notez l'époque quand même !), 'Stormhorse' possède toujours un charme indéniable lorsque l'on s'immerge dans ce foisonnement de nappes et de mélodies suaves préfigurant par endroits la 'darkwave' allemande et ces groupes associant gothique médiéval et 'heavenly'. Cet album est également la première apparition aux côtés des jumeaux de la divine Dolores Marguerite C., chanteuse polyglotte au timbre latin émouvant et sensuel, et de l'emblématique Q, percussioniste attitré de In The Nursery. Musique d'un film imaginaire, le trouble sera si grand qu'à l'époque nombreux furent ceux qui se lancèrent après un hypothétique visionnage dudit long-métrage. Si l'on doit retenir une particularité de cet album, ce serait sa grande cohérence et sa diversité, alternant vagues épiques et martiales (le superbe 'Counterpart') et thèmes au piano d'un romantisme neoclassique onirique. Il est notable également de souligner que cette marque de fabrique saura quand même se renouveler, bien que restant malgré tout dans cette même veine initiée il y a déjà plus de 20 ans. Toujours est-il qu'à l'instar du reste de la discographie du duo de Sheffield, 'Stormhorse' résiste à l'épreuve du temps et des écoutes malgré son petit côté daté.

note       Publiée le vendredi 7 octobre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Stormhorse".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Stormhorse".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Stormhorse".

Shelleyan › mercredi 25 avril 2018 - 15:23 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Très bien, je prends note, merci ^^

MY WAR › mercredi 25 avril 2018 - 14:05 Envoyez un message privé àMY WAR

Non, 'Twins' est très très bon justement ! :-)

Shelleyan › mercredi 25 avril 2018 - 07:36 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Non, à Aubade, album sur lequel, j'ai un peu révisé mon jugement depuis...Je n'ai en fait jamais écouté 'Twins'. Pourquoi, il est horrible ?

MY WAR › mardi 24 avril 2018 - 17:29 Envoyez un message privé àMY WAR

Tu faisais allusion à "Twins" à l'époque, Twilight ??

Shelleyan › samedi 8 octobre 2005 - 15:00 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar
je le connais mal mais il est clair qu'il est bien meilleur que l'horrible 1er album et que les jumeaux semblent avoir vraiment trouvé leur style...