Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMelvins › Nude with boots

Melvins › Nude with boots

11 titres - 42:15 min

  • 1/. "The Kicking Machine" – 2:44
  • 2/. "Billy Fish" – 3:53
  • 3/. "Dog Island" – 7:32
  • 4/. "Dies Iraea" – 4:33
  • 5/. "Suicide in Progress" – 4:47
  • 6/. "The Smiling Cobra" – 3:43
  • 7/. "Nude with Boots" – 3:36
  • 8/. "Flush" – 1:07
  • 9/. "The Stupid Creep" – 1:31
  • 10/. "The Savage Hippy" – 3:34
  • 11/. "It Tastes Better Than the Truth" – 5:20

enregistrement

Enregistré par Toshi Kasai - Masterisé par John Golden

line up

Dale Crover (batterie, voix), Buzz " King Buzzo " Osborne (guitare, chant), Jared Warren (basse, voix), Coady Willis (batterie, voix)

chronique

Styles
hardcore
sludge
punk
rock
hard rock
stoner
noise rock
Styles personnels
“music for people that hate everything”

Je vais pas la jouer fine avec vous. Nude With Boots la plus grosse tuerie en règle pondue par les Melvins depuis un bail. Alors évacuons les formalités : deuxième album avec la formation Melvins/Big Business (deux batteurs donc, un gaucher un droitier), abandonnant un peu les expérimentations du précédent skeud, et avec un chihuahua sur la pochette qui – chose étrange – n’a qu’une seule tête. Achetez-le, c’est un ordre. Nude With Boots contribue à la musculation des bras en inventant, sans le savoir, un tout nouveau concept pour rock-geeks : l’Air-Batterie. Oubliez l’air guitar, c’est pour les vieux. D’ailleurs, tant qu’on y est, oubliez les jeans slims, c’est pour les métrosexuels. Oubliez les habits, d’ailleurs. Oubliez l’élégance, le jeunisme, la politesse, oubliez de vous couper les cheveux. Nude with boots vient remettre les pendules à l’heure. Du temps où je lisais Rock & Folk, il y avait une de leurs obsessions qui m’agaçait particulièrement : inciter chaque lecteur dans le courrier à proposer sa réponse à la trépidante question « qu’est ce qu’être rock en (placez l’année de votre choix ici) ? ». Fascinant, n’est ce pas ? Eh bien, la réponse, bande de sous-larves, était : les Melvins. On peut avancer avec plus ou moins d’arguments que le rock’n’roll était incarné par des anglais qui jouaient du blues éléctrifié dans les 60’s, des américains qui jouaient du grunge dans les 90’s, et bien là, maintenant, ce sont des quadras bedonnants qui jouent du noise rock/sludge. Chaque morceau ici est un classique à ranger entre « Black Betty » et « Jesus Built My Hot Rod ». Les gens pressés peuvent toujours se jeter sur The Smiling Cobra, hallucinant de violence et de survoltage. Dies Iraea reprend la vieille scie bien connue issue de la Messe des Morts ina Harvey Milk-style, et pour le reste, c’est du pur Melvins. John Bonham, de là ou il est (probablement en enfer), doit probablement plus approuver les moments jouissifs que sont le solo de batterie basique qui achève Dog Island, où le pastiche de « Good Times Bad Times » ouvrant l’album, voire encore la resucée à peine déguisée du beat de When The Levee Breaks sur The Savage Hippy (titre original « REAL FUCKING NASTY », ok ?) que la reformation à 200 euros la place de son ex-groupe… Non, décidément, aussi sur que la majorité des gens sont, par simple et froide déduction, sourds et bas de plafond, je vous l’affirme : Ce disque charcle.

note       Publiée le lundi 22 septembre 2008

Dans le même esprit, dariev stands vous recommande...

partagez 'Nude with boots' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Nude with boots"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Nude with boots".

ajoutez une note sur : "Nude with boots"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nude with boots".

ajoutez un commentaire sur : "Nude with boots"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nude with boots".

Fryer › vendredi 12 août 2011 - 18:02  message privé !

La setlist m'avait bien surprise, je n'aurais pas penser qu'ils joueraient tant d'anciens albums. J’espère que ça sera la même baffe lors de la prochaine date sur Paris.

NevrOp4th › jeudi 11 août 2011 - 23:46  message privé !

Ou tout simplement ici : http://www.youtube.com/watch?v=khxJ1pxoSm0 . Sa défouraille sévère!

MaxwellsDemon › mercredi 3 août 2011 - 08:51  message privé !

cimer albert

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mardi 2 août 2011 - 21:32  message privé !

Ya leur prestation du Hellfest en integralité sur le site du Hellfest, si ça a pas été dit. Excellente qualité, excellente prestation. A voir.

mmyassaisonfirex › mercredi 5 mai 2010 - 21:23  message privé !

Vu en concert sur la tournée de cet album, à Poitiers, en septembre 2008, et je ne peux que dire qu'il me tarde de les revoir un jour, après avoir écouté leur prochain album qui va sortir en juin... Je ne me lasse pas de Suicide in Progress, qui est pour moi un tube... Cette musique est joussive, ça envoie le steak, mais c'est tordu, c'est lourd mais c'est propre...

Note donnée au disque :